Memento Mori

Dans un monde envahi par les zombies, arriverez-vous à survivre ? Choisissez votre camp, choisissez votre survie... ou votre mort.
 

Partagez | .
 

 Un petit ravitaillement [PV Amy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Invité
Invité


MessageSujet: Un petit ravitaillement [PV Amy]   Mar 10 Déc - 16:30

Un petit ravitaillement

2 septembre 2011


Philip était maintenant seul au monde. Martinez et Shumpert l’avaient lâchement abandonné il y a quelques jours déjà. C’était des types biens, ils étaient partis à cause de ce qu’avait fait le Gouverneur. Avoir tué une vingtaine de personne bien vivant de sang-froid, c’était plutôt très effrayant. Blake trouvait lui-même que c’était des personnes biens, mais également des lâches. Ils n’ont même pas osés le tuer avant qu’ils partent alors que le borgne était endormi. Si le Gouverneur recroise la route de ses deux anciens hommes de mains, il allait leur faire la peau pour l’avoir abandonné, ça c’était sûr et certain. Qu’avait fait le Gouverneur depuis qu’il était seul ? Pas grand-chose en fait. Monsieur Blake avait été à Woodbury et avait brûlé son ancienne maison. Pourquoi ? Peut-être pour se montrer qu’il avait échoué dans sa mission de créer une communauté et également pour se dire que le ‘’Gouverneur’’ était maintenant mort. Après qu’est-ce qu’il avait fait ? Pas grand-chose. Il n’avait rien fait contre les survivants de la prison. De toute manière, seul contre plusieurs, il n’allait pas arriver à grand-chose. À vrai dire, ces derniers jours Philip marchait et se promenait sans but, un peu comme les mordeurs comme qu’il aimait les appeler.

L’ancien dénommé Gouverneur se trouvait présentement dans une petite ville. À vrai dire, il ne savait même pas dans laquelle. Il s’était rendu ici, car la route l’avait amené ici. En réalité, monsieur Blake se fichait bien un peu de savoir dans quelle ville il se trouvait. Bien sûr, Philip ne se fichait pas des mordeurs. Il faisait tout pour ne pas faire trop de bruit pour les attirer et s’il en voyait, il les évitait. De toute manière, ils étaient plutôt lents, donc très facile à contourner. Et puis, cela ne servait à rien de s’acharner sur-eux. Ils étaient beaucoup trop nombreux alors en éliminer un ou deux, ne servait pas à grand-chose de toute façon. Enfin, maintenant Philip devait se trouver un endroit où dormir puisque le soleil commençait à se coucher. Valait mieux être à l’intérieur la nuit tombée. Quoi qu’il n’ait pas peur, c’était juste par précaution. Et puis de toute manière, à l’extérieur il ne faisait pas si chaud que cela surtout la nuit avec le vent. Par contre, avant de se trouver une maison pour dormir, Philip allait faire un petit arrêt dans un supermarché pour se trouver de quoi manger puisqu’il n’avait pratiquement plus rien.

Le borgne rentra sans problème dans le supermarché de la petite ville. Les portes automatiques se sont ouvert toutes seules et il ne semblait y avoir personne. Enfin, à première vue bien évidemment. Surtout que pour le moment, il n’entendait aucun bruit. Sauf qu’il fallait toujours rester sur ses gardes quand même. Philip avança de quelques pas et les portes se refermèrent derrière lui. Il regarda de loin les rayons du magasin tout en avançant et trouva le rayon qu’il cherchait : les boîtes de conserves.  Blake s’approcha des étagères, mit son sac de voyage qu’il avait sur le dos au sol puis prit plusieurs boîtes de conserves qui restaient sur les tablettes et les mettaient dans son sac. Soudainement, Philip entendit du bruit. Faut dire qu’il avait fait un peu de bruit en mettant ses boîtes dans son sac. Il entendait quelqu’un marcher en sa direction. Un mordeur ? Un vivant ? Il n’en savait rien pour le moment. Philip sortit son pistolet et pointa son arme en attendant que cette personne arrive. Si c’est un mordeur, il allait partir, si c’est un vivant, on verra, mais bon, il n’hésiterait pas à ouvrir le feu.


© Chieuze

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Un petit ravitaillement [PV Amy]   Mer 11 Déc - 13:19

Un petit ravitaillement
Ft. Phillip Blake ∞ 02/09/2011

Amy ne tenait plus en place, enfermée entre quatre murs depuis trop longtemps. Fut un temps où la ville d'Atlanta offrait un large choix de divertissement, mais cela était fini depuis un moment et à part chasser, elle n'avait plus grand chose à faire. C'est pourquoi elle avait décidé depuis plusieurs jours de pousser ses investigations plus loin et de faire le tour des villes avoisinantes pour voir ce qu'elle pourrait y trouver. Une nouvelle lubie lui était venue quelques nuits auparavant : elle voulait se faire un tatouage. Ce ne serait pas aisé de le faire seule mais elle avait suffisamment confiance en elle pour savoir qu'elle y arriverait. Bien sûr, elle aurait pu aller chez n'importe quel tatoueur d'Atlanta et trouver tout le matériel nécessaire mais avant cela, elle tenait absolument à se balader alentours et peut-être trouver de nouvelles sources d'amusement.

Elle était partie la veille, à pieds, son arc sur le dos et quelques flèches avec. Elle marchait maintenant depuis plus d'une journée et n'avait rien trouvé de bien intéressant. Tout était vide, mort. Pas le moindre vivant sur sa route, rien à se mettre sous la dent, en somme. Ni personne avec qui parler ou plus, histoire de rendre le quotidien moins morose. Evidement, tout le monde avait fui vers les prétendus endroits sains dont on avait quelques temps parlé à la radio. Amy, elle, avait choisie de rester à Atlanta et d'y mener une vie de solitaire. Elle ne voulait pas être sauvée ni supporter encore la compagnie des autres. Les quelques vivants qu'elle rencontrait encore parfois suffisaient amplement à son bonheur et ils étaient souvent meilleurs à manger que les boites de conserves restant au fond du placard de la cuisine.

Hélas, au bout d'une journée et d'une nuit entière de marche, elle mourrait de faim et d'ennui et il ne lui restait plus de réserves suffisantes pour se nourrir. Elle parcourait donc désormais la petite ville dans laquelle elle était arrivée depuis environ une heure, à la recherche d'un supermarché ou de quoi que ce soit de plus appétissant.

Amy contourna une rue encombrée de quelques rodeurs. Elle n'était pas d'humeur à gâcher ses flèches pour des morts, la prochaine qu'elle tirerait serait pour un vivant et rien d'autre. Elle s'engagea dans une avenue assez grande, passa devant une pharmacie de quartier en se disant qu'il faudrait qu'elle y revienne avant de partir et continua sa route à la recherche du sacro-saint lieu de ravitaillement.

Et il était là, à quelques mètres devant elle. La rue semblait calme, seul un lointain grognement se faisait entendre, preuve que quelque part des zombies vagabondaient tranquillement. La jeune femme avança doucement et arriva devant les portes automatiques qui, elle fut surprise de le constater, fonctionnaient encore. L'électricité n'avait donc pas encore complètement disparue... Elle traversa les portes et s'engagea dans les allées, prenant le plus grand soin du monde à ne pas faire de bruit et restant attentive au moindre mouvement. La vie était devenue ainsi depuis bien trop longtemps... Toujours rester sur ses gardes, toujours faire attention. C'en devenait épuisant.

Mais cela lui permit d'entendre un léger son quelque part au fond du supermarché. Ce n'était pas grand chose, un petit bruit de ferraille s'entrechoquant. Pas de grognement, pas de bruit de raclement. Il y avait donc peu de chance que ce soit une horde de zombies, bien que cette perspective n'était jamais à écarter.  Amy retira son arc de sur son dos, le faisant passer par-dessus sa tête et sortie une flèche. Lentement, elle approcha de la source du bruit, s'assurant d'être toujours cachée par les étagères de nourriture presque vides.

Il était là. Debout au milieu de l'allée, les mains farfouillant dans l'étalage, sans doute à la recherche de quelques victuailles. Régulièrement, il se penchait en avant et déposait grossièrement une boite de conserve dans un sac à dos. Il ne l'avait pas encore vu. La jeune femme approcha à pas de loup et prépara sa flèche. Elle avait tout le temps pour ajuster son tir, si bien que quand il remarqua enfin sa présence et tira une arme de sa poche, son arc était déjà tendu, la flèche prête à partir.

Amy hésita. Elle avait le choix : soit elle baissait son arc et espérait que l'homme -dont l'un des yeux était recouvert d'un patch, à la façon d'un pirate- en fasse autant ; soit elle tirait en priant pour être la plus rapide. Il n'était pas vraiment maigre, ce qui changeait pas mal de ses victimes habituelles, dont elle se trouvait souvent forcée de manger les organes tant leur chair était fine. Elle pourrait facilement couper quatre steaks dans celui-ci et se délecter de tout ce qu'il aurait à offrir d'autre. Par contre, il n'était pas vraiment à son goût physiquement parlant. Elle n'avait pas vraiment envie de coucher avec lui, soit de lui laisser la vie sauve assez longtemps pour qu'ils en aient l'occasion.

Cependant... Elle ne se décida pas à tirer et préféra replier le bras, lentement, de sorte qu'elle ait le temps de faire le mouvement inverse s'il ouvrait le feu.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
 

Un petit ravitaillement [PV Amy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» Un petit caniche ou bichon ? 3 ans maltraité (60) ADOPTE
» MILOU petit croisé bichon gris 7 ans au Beaussart ADOPTE
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Memento Mori :: Le Monde Extérieur :: Les Petites Villes-