Memento Mori

Dans un monde envahi par les zombies, arriverez-vous à survivre ? Choisissez votre camp, choisissez votre survie... ou votre mort.
 

Partagez | .
 

 Une nuit dans un quatre étoiles ? [Damien]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Amy West
I'm A Lonesome Wolf

Feat : Deborah Ann Woll
Messages : 42
Date d'inscription : 04/03/2014

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
85/100  (85/100)
Jauge de Faim:
85/100  (85/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Une nuit dans un quatre étoiles ? [Damien]   Lun 17 Mar - 0:43

Amy était une jeune femme plutôt active et il était rare qu'elle reste une seule journée à ne rien faire chez elle. Même depuis l'épidémie, elle s'était débrouillée pour trouver des occupations, s'occupant la plupart du temps de trouver une nouvelle victime ou de prendre soin de la viande qu'elle avait déjà trouvé. Malheureusement et au vue des circonstances dans lesquelles se trouvaient le monde actuellement, elle ne se nourrissait pas aussi souvent de chair humaine qu'elle l'aurait voulu. En fait, elle passait même plus de temps à chasser des cerfs ou des petits animaux que de robustes hommes qui lui apporteraient un vrai repas. Heureusement qu'elle n'était pas très embêtante, du moment qu'elle avait sa viande bien rouge.

Mais là, ça devenait long. La semaine passée, elle avait rencontré un homme à qui elle avait offert ses services dans l'espoir qu'il la laisserait le tuer en échange mais rien à faire, l'idiot avait survécu ! C'était un peu la goutte d'eau qui avait fait déborder le vase et Amy avait décidé de se mettre en mode chasseresse définitivement. Elle n'aurait de repos que le jour où elle aurait trouvé un humain à se mettre sous la dent, pas avant. Elle aiguisait son couteau en réfléchissant à ce qu'elle pourrait bien faire aujourd'hui. Elle n'était pas prête à retourner dans la forêt de si tôt, encore trop touchée par l'échec cuisant de sa dernière investigation dans les bois. Mais Atlanta était une ville immense et elle savait déjà d'expérience qu'elle n'était pas la seule survivante de la ville. Il devait y en avoir d'autres, c'était obligé, elle ne pouvait pas avoir mangé tout le reste de la population.

Maintenant, restait à savoir où se rendre pour trouver des survivants. Si Amy avait été une personne normale, si la folie ne s'était pas emparée d'elle depuis des années maintenant à tel point qu'on ne pouvait plus rien tirer d'elle, elle se serait rendue dans un endroit communautaire. Quelque part où les gens avaient l'habitude de se retrouver pour une raison ou une autre et où ils auraient été nombreux au moment de l'épidémie. C'était la meilleure chance de trouver plusieurs survivants car comme tout le monde le sait, l'union fait la force ! Elle, avait réussi à se débrouiller toute seule jusque là mais elle serait sans doute bien mieux installée dans un endroit communautaire. Seulement, lequel ?

Atlanta était une très grande ville, remplie de centres commerciaux, hôtels et autres lieux de ce genre. Amy pensa tout de suite à son université. Elle se demandait comment les choses avaient pu tourner là-bas. Mais le lieu ne lui semblait pas assez sécurisé pour permettre à la survie d'un camp. Un peu trop ouvert, un peu trop éparpillé. Mais elle avait envie d'aller voir quand même et elle prépara donc ses affaires, carquois et arc entourant son corps en un rien de temps, sac à bandoulière pendant sur sa hanche gauche et couteau de cuisine et scalpel bien cachés à l'intérieur, elle était prête pour une nouvelle expédition.

Elle n'eut pourtant jamais le temps d'arriver à l'université de médecine d'Atlanta. Sur la route, un autre lieux attira son attention. L’hôtel Hilton se tenait fièrement au cœur de la ville, sur le trottoir où passa Amy. Les planches barricadant l'entrée attirèrent tout de suite son attention. Ce n'était pas l’œuvre d'un zombie, pour sûr. Un seul homme aurait pu faire ça, mais il devait sûrement y en avoir un peu plus d'un à l'intérieur. La jeune femme s'approcha à pas de loup et déplaça les planches pour se frayer un chemin à l'intérieur.

L'hôtel quatre étoiles avait perdu de sa superbe, il fallait l'avouer mais la première chose qui choqua la jeune femme fut l'absence de zombies dans les parages. L'hôtel ne pouvait pas être vide au moment du pic de l'épidémie. Cet endroit avait été nettoyé, elle en était sûre. Par contre, il n'y avait pas un chat et évidement, sans électricité, l'ascenseur ne devait pas fonctionner. La jeune femme attrapa son arc et une flèche et appela d'une voix forte :

« Il y a quelqu'un ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Damien Smith
I'm Just Living in a Hotel

Feat : Liam Hamsworth
Messages : 970
Date d'inscription : 19/01/2014

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
100/100  (100/100)
Jauge de Faim:
100/100  (100/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: Une nuit dans un quatre étoiles ? [Damien]   Lun 17 Mar - 15:00

Malheureusement pour Damien, tout le monde était très occupé. Depuis la tempête les gens paniquaient un peu. Il y avait eu des fenêtres qui ont brisés et des bruits assez inquiétants venant des étages supérieurs. Donc, les gens étaient occupés en haut pour réparer où solidifier. Pour Damien, le plus important était surement de solidifier les barricades, mais tout le monde avait l’air de croire que ça allait tenir. Il préférait quand même passer vérifier une fois de temps en temps. Il partit donc vers le hall pour s’assurer que je tout était sécuritaire. Il n’allait pas risquer d’être en train de faire des rénovations en haut quand trois tonnes de zombies entreraient par le hall. Non, le hall était sa priorité à lui, tant pis s’il devait le faire seul. Il allait prendre des mesures et trouver la meilleure façon de tout solidifier sans problème. Fallait juste faire… une porte blinder si on veut. Il commença à descendre vers le hall, lorsqu’il posa le pied sur la première marche de l’escalier il entendit une voix demander s’il y avait quelqu’un. Il avait légèrement bandé son arc, flèche en positions de tir. Il était peut-être trop sur ses gardes. Juste un peu. Il vit une rouquine, alors il rajouta simplement :

« Yep, tu cherches quelqu’un? »

Bah oui, Damien ne connaissait pas tout le monde malheureusement pour lui, il ne pouvait donc pas vraiment savoir si la fille faisait partie de son groupe ou pas. Avec la phrase qu’elle disait, elle aurait très bien put revenir d’un long voyage et arriver dans l’hôtel. L’hôtel qui était très calme aujourd’hui, mais c’était normal, alors… pourquoi pas. Elle connaissait peut-être quelqu’un et venait le voir. Fallait le demander. Il tenait quand même son arc, prêt à être bander, juste au cas. Si elle était venue pour tuer des gens… elle aurait une drôle de surprise quand même… il n’avait encore jamais eu à faire à un autre archer, c’était bizarre. D’habitude, c’était lui qui avait une arme exotique si on veut. Lui, il avait un arc traditionnel qui bien utilisé pouvait aller jusqu’à 60 lbs de pression d’après son grand-père. C’était bien, mais en même temps non. Avec toutes cette pression, il y avait trop de chance de briser des flèches, alors il ne bandait jamais complètement. Il l’aimait bien son kodiak 59, il ne s’en séparerait plus. Surtout pas depuis l’épidémie. En fait, il ne sortait plus sans. Même lorsqu’il se promenait dans l’hôtel, il y avait trop de risque qu’un rôdeur sorte de nulle part et le bouffe. Il avait appris que les étages supérieurs n’avaient pas été touchés et ça… ça lui faisait vachement peur. Alors, maintenant il se promenait toujours armé. En même temps… s’il croisait papa McCain, il préférait être armé.

_________________


L'homme a du génie lorsqu'il rêve.



On m'a offert quatre roses ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Amy West
I'm A Lonesome Wolf

Feat : Deborah Ann Woll
Messages : 42
Date d'inscription : 04/03/2014

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
85/100  (85/100)
Jauge de Faim:
85/100  (85/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: Une nuit dans un quatre étoiles ? [Damien]   Mer 19 Mar - 5:34

Un jeune homme plutôt mignon venait de poser le pied au bas des marches. Amy passa sa langue sur sa lèvre inférieure dans un signe d’approbation et approcha de quelques pas, venant tout juste de remarquer que le jeune homme en question tenait un arc entre ses mains. Tiens, tiens... Elle avait rarement vu, en fait, elle n'avait jamais vu d'autres archers dans les parages depuis le début de l'épidémie. L'arc n'était pas une arme facile à manier et il fallait un entraînement poussé pour réussir à planter une flèche à l'endroit précis où on le voulait. A moins d'avoir été sur-entraîné comme c'était le cas d'Amy, on ne choisissait pas cette arme à la légère. Ou bien, on était stupide.

« Vous pouvez ranger votre arc, je ne vous veux aucun mal » déclara-t-elle en abaissant son propre arc en bois blanc finement ouvragé et en rangeant sa flèche dans son carquois, ce qui montrait qu'elle n'était pas prête à attaquer qui que ce soit. Et aussi qu'elle apprécierait que ce soit réciproque. Elle observa le nouveau venu avec beaucoup d'attention. Il avait l'air plutôt bien batit et en fait, elle l'aurait plutôt imaginé porter une arme à feu. Il avait le look pour ça. Par contre, elle remarqua tout de suite que, tout comme elle, il ne semblait pas beaucoup souffrir de l'épidémie. Il était propre, habillé plutôt correctement et semblait en très bonne santé. Aucun doute que cela faisait au moins quelques temps qu'il n'était plus sur les routes à chercher un endroit où vivre.

Comme elle l'avait donc envisagé, Amy comprit que cet homme devait vivre ici. Restait à savoir s'il était seul ou si d'autres survivants arpentaient les couloirs de l'hôtel de luxe. Elle passa son arc par-dessus sa tête et le replaça contre son corps pour être certaine de ne pas l’abîmer. C'était difficile de se déplacer ainsi mais elle avait plus que l'habitude et l'arme était très grande ce qui lui permettait une assez bonne mobilité malgré tout. Puis, elle osa encore un pas en avant, un seul, vers cet homme si énigmatique dont elle avait bien envie de faire son déjeuner.

« Est-ce que vous vivez ici ? J'ai vu les portes barricader et je me suis demandée s'il y avait des survivants. Je suis moi-même seule, depuis si longtemps... »

Ce qui était étonnant, c'était que malgré toute la folie qui pouvait courir dans ses veines, Amy jouait la comédie de la normalité à la perfection. Elle pouvait pour cela remercier son père adoptif qui avait fait de sa vie un enfer tout en lui faisant jurer de paraître normale devant les autres et en s'assurant à coup de ceinture en cuir qu'elle ne faillirait jamais à cette règle. Aujourd'hui, même quand elle ne rêvait que de tuer la personne face à elle pour se repaître de sa chair, elle arrivait à rester suffisamment calme et gentille pour abaisser toutes ses gardes.

Mais elle avait tout de même du mal à savoir ce que pensait cet homme-là. Il ne montrait rien d'autre que de la méfiance à son égard, ce qui n'était pas simple pour savoir comment allait se jouer la suite des événement et surtout pour être sûre qu'elle pourrait en faire son repas. Elle espérait qu'il finirait par se détendre et qu'il se laisserait séduire, pour qu'elle puisse s'occuper de son cas. Son échec avec Jack le week-end passé lui était resté en travers de la gorge et elle ne comptait pas perdre encore une fois son temps avec un homme sans être certaine d'avoir quelque chose en retour, ne serait-ce qu'un peu de son sang pour se désaltérer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Damien Smith
I'm Just Living in a Hotel

Feat : Liam Hamsworth
Messages : 970
Date d'inscription : 19/01/2014

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
100/100  (100/100)
Jauge de Faim:
100/100  (100/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: Une nuit dans un quatre étoiles ? [Damien]   Mer 19 Mar - 13:29

Damien avait son arc pas directement pointé sur la femme, mais pas si loin, disons que si elle tirait… il aurait le temps de le faire aussi. C’était juste par précaution. Habituellement, les gens qui devaient tirer à l’arme à feu prenaient plus de temps à tirer que ceux à l’arc. Le mécanisme, plus complexe, rendait le tout moins fluide. L’arc était plus délicat et plus rapide. Surtout plus silencieux en fait. Dans ce monde, le silence valait de l’or. Un tir avec un pistolet et hop, on rameutait des tonnes de zombies. Heureusement pour Damien, son grand-père était une puriste. Elle lui demanda de ranger son arc. Bah oui et quoi encore? Le problème, c’est qu’elle le fit. Elle rangea son arc… alors il fit pareil, il la voyait bien avancer et se doutait bien qu’une fille comme elle… En fait, une fille sachant manier un arc, pouvait avoir d’autre arme. Du genre un couteau ou quelque chose comme ça. Pourquoi il doutait d’elle? Parce qu’il fallait de l’entrainement à l’arc. Ce n’était pas comme manier une pelle. Si elle avait été entrainé à tirer, donc à tuer… on savait tous les deux que l’arc c’était nul au corps à corps, donc… fallait palier avec autre chose. Damien rangea quand même son arc. Un peu comme elle en fait, ce qui le fit sourire. C’était la première fois qu’il rencontrait un archer, c’était… bizarre. Elle repartie avec ses questions. Si je vivais ici. Bah oui quand même.

« Oui j’habite ici avec plusieurs survivants, ils sont occupés en haut, mais risque de descendre bientôt. Au moins ici, vous ne risquez pas de vous sentir seule.

Oh non, ici aucune trace d’intimité nulle part. Il fallait oublier l’intimité. Bon d’accord, c’était surtout papa McCain qui cherchait les ennuis avec Damien, mais… l’intimité c’était si bien. Il en voulait encore plus. Parfois, il regrettait vraiment la vie sur les routes, c’était tellement… tranquille. Bon d’accord, il garderait Mel quand même. Elle, il ne l’a quitterait pas, mais… avec Mel sur les routes, c’était surement une vision du paradis. Loin de tout le monde et tout. Elle était quand même plus près de lui et il n’aimait pas trop.

«D’accord, avant de commencer à parler un peu plus, j’aimerais savoir comment tu comptes me tuer, ensuite… que tu me montres tes armes cachés. Ensuite, on discute. »

Il avait dit cela sur le ton de la discussion, sourire léger aux lèvres. Il avait fait le coup à Victoria et ça avait bien fonctionné quand même. Alors pourquoi arrêter en cours de route. Il rajouta quand même en passant une main dans ses cheveux.

« C’est pas contre toi directement, c’est que maintenant… les gens penses surtout à tuer avant de parler, donc une fois que ça s’est mis au clair, c’est plus facile de discuter. »

Il était gentil Damien, vraiment. Il n’avait pas vraiment de façon de la tuer, si elle se rapprochait avec une arme blanche, le pied de biche avait plus d’allonge. Si elle était à main nue, il gagnait de par sa force. S’il était pris au dépourvue, il pouvait toujours se servir d’une flèche de son carquois de hanche. Rien de tel que d’imaginer se défendre contre le monde pour garder la force.

_________________


L'homme a du génie lorsqu'il rêve.



On m'a offert quatre roses ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Amy West
I'm A Lonesome Wolf

Feat : Deborah Ann Woll
Messages : 42
Date d'inscription : 04/03/2014

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
85/100  (85/100)
Jauge de Faim:
85/100  (85/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: Une nuit dans un quatre étoiles ? [Damien]   Jeu 20 Mar - 2:51

Amy attendit quelques secondes, un peu anxieuse, mais l'homme finit par ranger son arc lui aussi. Cela ne signifiait pas pour autant qu'il lui faisait confiance et elle le comprit très rapidement en voyant sa réaction alors qu'elle continuait d'approcher. Il gardait le visage fermé et avait l'air sur la défensive. Quand elle lui demanda s'il vivait ici, il s'empressa de lui répondre que d'autres survivants étaient là et qu'ils ne tarderaient pas à descendre. Finalement, cette petite chasse serait bien moins simple que ce que la jeune femme avait espéré. C'était la deuxième fois qu'elle tombait sur un homme qui allait de toute évidence lui échapper et elle commençait à en avoir un peu assez.

Il fallait que ça cesse et pour cela, Amy devait accepter sa défaite. Il restait une chance, bien sûr, que le jeune homme finisse par se détendre et qu'elle puisse l’entraîner dans un coin tranquille. Mais s'il disait vrai et que d'autres survivants se cachaient dans les étages, elle n'arriverait à rien ici. Elle commençait à en avoir plus qu'assez. Devenir cannibale avait été tout naturel chez elle mais bien entendu, il avait fallu que cette fichue épidémie leur tombe dessus et qu'elle vienne mettre en péril le nouveau régime alimentaire de la belle.

Amy allait encore faire un pas quand le jeune homme lui parla enfin franchement. Il se doutait de quelque chose, à tel point que c'en était effrayant. Etait-il capable de lire dans les pensées de la rousse, ou était-il seulement tombé sur de mauvaises personnes pendant tout ce temps ? Il devina tout de suite qu'elle possédait une autre arme. Mais il était archer lui aussi et peut-être se basait-il sur sa propre expérience pour prendre Amy de court. Elle qui espérait pouvoir lui enfoncer son couteau de boucher en plein cœur -ce qui aurait été tout aussi efficace qu'une flèche- poussa un soupir et adressa un sourire amusé à son compagnon d'infortune.

« Je vois que tu n'es pas idiot. »

Il enchaina en lui disant qu'il n'avait rien contre elle mais que maintenant les gens pensaient à tuer avant de parler. Elle voyait très bien ce qu'il voulait dire et cela confirma la pensée d'Amy. Il n'avait pas du rencontrer que des amis là dehors. Elle ouvrit son sac et lui montra son couteau et son scalpel puis replaça les deux armes blanches dans le fond du sac qu'elle retira de son épaule pour le faire glisser au sol. C'était un grand risque qu'elle prenait mais si elle voulait se nourrir de cet homme, il fallait qu'il lui fasse confiance.

« Je te l'ai dit, je ne veux pas te faire de mal, je cherchais juste des trucs utiles, des gens... N'importe quoi en fait. Faut bien s'occuper maintenant que les cinémas ont fermé. »

Elle s'autorisa un petit rire et avança encore d'un pas, jetant un coup d’œil derrière le jeune homme pour regarder si quelqu'un arrivait par les escaliers. Peut-être lui avait-il menti pour se protéger et qu'il vivait là tout seul... C'était une possibilité mais elle n'y croyait pas trop. C'est alors pour la première fois qu'elle pensa que cet inconnu pouvait représenter un risque pour elle. Amy fronça les sourcils et recula d'un pas avant de croiser le regard de son nouveau jouet. Lui n'avait pas encore vidé ses poches mais puisqu'elle avait fait preuve de bonne volonté, il était normal qu'il en soit de même pour lui.

« Et toi, alors, tu as d'autres armes dans ta manche ? »

Ce n'était que justice et elle espérait qu'il se montrerait conciliant. Après quoi, il serait temps de réfléchir à un plan pour s'occuper de son cas. Il avait l'air assez fort pour se défendre et assez malin pour ne pas se faire avoir. Et quelque chose lui disait que la séduction ne fonctionnerait pas bien sur lui. Mais c'était toujours comme cela qu'elle agissait et elle tenterait sa chance dès qu'il lui aurait montré tout ce qu'il possédait en plus de cet arc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Damien Smith
I'm Just Living in a Hotel

Feat : Liam Hamsworth
Messages : 970
Date d'inscription : 19/01/2014

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
100/100  (100/100)
Jauge de Faim:
100/100  (100/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: Une nuit dans un quatre étoiles ? [Damien]   Jeu 20 Mar - 7:12

Pas qu’il ne soit pas idiot, juste qu’il trouvait qu’il y avait trop de similitude entre elle et lui pour ne pas s’inquiéter. Elle était archère, souriante, confiante… Il était comme ça aussi avec des étrangers, il s’imaginait comment les tuer, comment se défendre contre eux, mais il gardait le sourire quand même. On faisait souvent plus confiance à un « bon gars » qu’à quelqu’un trop sur ses gardes. Quelqu’un qui gardait ses armes. Pourtant, elle avait retiré les siennes. Comment dire… elle était soit désespérer, soit qu’elle avait une idée derrière la tête, peut-être qu’elle était contente de rencontrer quelqu’un, mais… elle n’avait pas la tête de quelqu’un qui ne se débrouille pas bien seul. Elle avait l’air propre, gentille et souriante. Damien avait tendance à moins s’inquiéter d’une personne comme Victoria, avec qui tout était clair dès le début qu’avec une fille comme lui. Parce qu’il savait que lui, dans le cas de la fille… était capable du pire pour survivre. Pour protéger sa vie. Depuis l’épidémie, il avait vu le meilleur et le pire de l’humanité, mais trop souvent le pire. Elle lui montra ses autres armes. C’était bien, il savait qu’un bon archer en avait d’autre, toujours. Si elle lui avait tout montrer? Aucune idée, fallait avoir la fois quand même. Il ne put s’empêcher de sourire à sa remarque sur les cinémas. Damien n’était pas du genre sérieux et, ce simple sourire de sa part fit diminuer la tension entre eux. Il le garda. Il se méfiait toujours, mais sa nature profonde refit surface. Il était un bon garçon, il n’y pouvait rien. Elle avança encore et la laissa faire. Ensuite, elle recula. Il avait rien fait pourtant. C’était elle maintenant qui se méfiait? C’était drôle quand même. Elle lui demanda s’il avait d’autres armes. Bonne intuition. Il Sortie son pied de biche de derrière son carquois de hanche. Il n’utiliserait jamais un truc du genre sur un humain, du moins… il espérait je jamais avoir à le faire. Un jour, il se trouverait un couteau, un bon. Un peu comme celui d’Ethan, mais… Damien était un perfectionniste. Il savait ce qu’il voulait.

« J’ai juste ça et j’espère ne jamais avoir à m’en servir contre un humain. »

Bah oui, Damien n’était pas le genre de mec violent. Il n’y arrivait pas. D’accord, il n’était pas du genre « sauvons les animaux, devenons végé » non plus, mais… si la souffrance était évité, il appréciait plus. Bon, maintenant que toute cette effervescence de la première rencontre était faite… on pouvait se détendre quand même. Il lui souriait. Il n’avait pas enlevé son pied de biche, il était à sa ceinture quand même. Pas dans ses mains. Donc c’était surement ok.

« Reste désarmé, mais garde tes armes pas trop loin, y a parfois des rôdeurs qui sortent de nulle part ici. Les barricades ne sont pas au top et les étages ne sont pas très bien nettoyer des anciens résidents.

C’était vrai quand même, il ne pouvait pas lui demander de faire ce que lui-même ne pouvait pas. Il ne pouvait pas quitter ses armes, il en était incapable. Vallait mieux être trop prudent que de se faire bouffer.

« Alors, tu es venu nous rendre visite pour longtemps ou tu comptes repartir avec la nuit? »

Bah oui, c’était bien à savoir quand même. Savoir s’il devait lui trouver une chambre propre ou pas. C’était bien aussi de savoir si elle restait, parce qu’il allait devoir lui montrer l’endroit et la présenter aux gens. Pas le temps qu’elle se fasse tuer parce qu’elle aurait surprit quelqu’un sans le vouloir.





_________________


L'homme a du génie lorsqu'il rêve.



On m'a offert quatre roses ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Amy West
I'm A Lonesome Wolf

Feat : Deborah Ann Woll
Messages : 42
Date d'inscription : 04/03/2014

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
85/100  (85/100)
Jauge de Faim:
85/100  (85/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: Une nuit dans un quatre étoiles ? [Damien]   Lun 31 Mar - 4:33

La jeune femme observa l'homme avec un peu d'appréhension. Elle sentait déjà que ce ne serait pas de tout repos de s'en prendre à lui et elle voyait déjà son échec lui revenir en pleine figure. Il ne se laisserait pas faire et si elle se montrait aussi stupide que l'autre jour avec Jack, elle risquait de mourir de faim encore un peu plus ce soir. Mais l'espoir fait vivre et c'est sans doute la raison pour laquelle Amy écouta patiemment le jeune homme, gardant son arc autour de son corps tandis qu'elle rangeait couteau et scalpel dans son sac et qu'elle le remettait à son épaule.

Apparemment, elle s'était trompée sur une chose, l'endroit n'était pas si sécurisé que cela car des zombies traînaient encore dans le coin, dans les étages visiblement. C'était peut-être sa chance, d'ailleurs. Si elle arrivait à le coincer dans un endroit tranquille et à l'abri des regards indiscrets, elle pourrait s'attaquer à lui puis l'abandonner avec les autres zombies à l'étage. Cela aurait l'air d'un accident et on dirait qu'il avait été imprudent, rien de plus, rien de moins. Maintenant, il fallait encore trouver une excuse pour monter assez haut.

Le jeune homme lui en donna une quand il lui demanda si elle venait juste faire coucou ou si elle comptait rester au moins pour la nuit. Amy lui adressa un sourire narquois quand elle lui répondit, voyant là une invitation secrète à réaliser ses plus noirs désirs.

« Tout dépend de ce que tu répondras à ma question : est-ce qu'il reste une place au chaud dans ton lit ? »

D'accord, elle y allait carrément franchement mais parfois c'était la meilleure technique à adopter pour réussir. Après tout, celui-là semblait un bon morceau un peu nerveux et plus elle serait directe, moins elle perdrait de temps à lui tendre des pièges en tout genre pour l'attirer ailleurs et réussir à le dépecer. Pourtant, elle ne le sentait vraiment pas et se doutait déjà qu'elle ne se le mettrait pas sous la dent. Il y avait quelque chose chez lui... qui troublait carrément Amy mais pas dans le bon sens du terme. Il était trop semblable à elle, trop nerveux et méfiant, trop direct et agressif. Tous ces détails n'en faisait pas une bonne proie mais la jeune femme aimait le challenge alors elle tenterait quand même sa chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Damien Smith
I'm Just Living in a Hotel

Feat : Liam Hamsworth
Messages : 970
Date d'inscription : 19/01/2014

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
100/100  (100/100)
Jauge de Faim:
100/100  (100/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: Une nuit dans un quatre étoiles ? [Damien]   Mer 2 Avr - 6:39

Damien était gentil, il n’avait pas vraiment envie de se débarrasser d’elle, mais… il ne savait pas quoi faire d’elle en fait. Si elle avait envie de rester, fallait la présenter aux autres, ensuite lui donner une chambre. Si elle voulait partir… bah la porte était là. En même temps, il n’aimait pas trop rencontrer un autre archer, c’était… bizarre. En fait, c’était surtout le fait qu’elle avait eu surement beaucoup de pratique et il l’imaginait mal à la chasse au gibier, c’était bizarre. Elle chassait quoi comme gibier si elle le faisait? Le cerf? L’ours? L’ours c’était chiant, il était tellement beau, grandiose… le tuer laissait un goût amer pendant plusieurs jours, mais son père adorait les clichés, genre la peau d’ours au pied des cheminées… ouais bon, pas Damien. Il lui demanda finalement si elle comptait rester, il n’allait pas faire des politesses toutes la journée non plus. Elle lui posa finalement une question, s’il restait de la place dans son lit. Il ne put s’empêcher de sourire, passant sa main dans ses cheveux et finalement… rigoler un peu.

« Ma copine et sa pelle ne seront surement pas d’accord avec ton idée, donc je dirai pour ta propre sécurité que non. Mel n’est pas du genre à… partager. »

Il souriait quand même. Elle était… eum… franche la rouquine. Ce n’était pas mal, avec la fin du monde… on n’avait pas vraiment le temps de flirter, le lendemain trop souvent les gens mouraient ou se séparaient, mais Damien n’avait pas l’intention de jouer un double jeu avec Mel, jamais. Il était quelqu’un de fidèle. Ils étaient ensemble depuis… bah depuis toujours en fait. Alors non, aller voir ailleurs n’étaient pas une idée. Tant pis pour la pauvre rouquine. En même temps… fallait quand même l’aider un peu.

« Mais je peux te présenter les autres si tu veux vraiment de ça. Sinon, on a vraiment assez de place pour te permettre de dormir seule dans un lit vraiment confortable. Tu chasseras ton homme demain. »

Il lui fit un sourire. Il ne se doutait absolument pas que le terme chasser était aussi juste, mais en même temps, c’était ce qu’elle faisait là non? Elle voulait un mec dans son lit, sans ce casser la tête. C’était juste rare de la part d’une… fille. D’habitude c’était les mecs qui étaient comme ça… Sait-on jamais, il pourrait lui présenter Ethan. Ils s’entendraient peut-être bien, mais… il n’était pas sur si Ethan était prêt pour ce genre de relation. Elle était… quelque chose la rouquine.

_________________


L'homme a du génie lorsqu'il rêve.



On m'a offert quatre roses ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Amy West
I'm A Lonesome Wolf

Feat : Deborah Ann Woll
Messages : 42
Date d'inscription : 04/03/2014

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
85/100  (85/100)
Jauge de Faim:
85/100  (85/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: Une nuit dans un quatre étoiles ? [Damien]   Lun 7 Avr - 3:56

Amy laissa une grimace s'épanouir sur son visage à la mention d'une petite-amie armée d'une pelle. Les choses n'allaient vraiment pas pour le mieux pour elle en ce moment, ses chasses tournaient toujours à la catastrophe. Et voilà que maintenant, elle tombait sur un homme déjà pris. Non pas que cela changerait le goût de sa chair, mais elle prenait plus de risque de se faire prendre si quelqu'un attendait le cher monsieur à la fin de la journée. Et le plan qu'elle avait monté tombait clairement à l'eau, impossible de se retrouver seule avec lui dans une chambre close.

D'autant qu'il avait l'air assez fidèle, pas le genre à se laisser tenter pas une jolie rousse ne serait-ce que l'espace de quelques heures. Ça tombait mal, très mal et Amy ne put s'empêcher de poser une main sur son ventre qui ne tarderait pas à crier famine si elle continuait de blablater avec quelqu'un qu'elle ne pourrait jamais manger. C'est que le monsieur était bien appétissant... Dommage qu'il soit à ce point inaccessible. Il y avait des moments où il fallait admettre sa défaite, même si ce n'était pas le genre de la maison. Oh bien sûr, elle aurait pu accepter sa proposition de lui présenter quelqu'un d'autre qui serait intéressé par la proposition de la jeune femme mais... C'était un risque supplémentaire. Si on savait qu'elle était la dernière a avoir vu ces personnes vivantes, on la suspecterait tout de suite d'être coupable de leur disparition. Et il fallait qu'elle sorte de cet hôtel vivante, c'était indispensable.

La jeune femme poussa un soupir et regarda l'homme qui l'accompagnait droit dans les yeux. Il ne devait pas se douter à quel point il avait vu juste sur ce qu'Amy était en train de faire. Chasser son homme... quelle belle formulation. Dommage que ce ne soit pas pour aujourd'hui. Mais rien ne lui empêchait de faire un peu de repérage. Elle pourrait peut-être rencontrer quelqu'un qu'elle pourrait convaincre de venir chez elle où ils seraient bien plus tranquilles pour ce qu'elle voulait faire. Un sourire vicieux s'étendit sur les lèvres de la jeune femme.

« Et si tu me présentais l'un de tes amis ? La chasse, tu sais ce que c'est non ? Quand on a commencé, c'est difficile de s'arrêter... »

Il existait une chance que l'un de ces hommes soient assez naifs pour s'intéresser à elle de façon durable ou non. Il suffisait juste qu'elle parvienne à le faire sortir d'ici et le tour était joué. Elle adressa un sourire complice à son nouvel ami et l'invita d'un signe de la main à passer devant. Il ne lui serait peut-être pas si inutile que ça, après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Une nuit dans un quatre étoiles ? [Damien]   Dim 13 Avr - 21:59

Depuis ses dernières mésaventures, Ethan ne songeait plus à sortir de l'hôtel. Il préférait se focaliser sur des choses futiles, comme ranger sa chambre, ou bien aider à déballer des cartons, débarrasser certains secteurs de rôdeurs ou apprendre à Damien comment se servir des couteaux de cuisine. Le lancé de couteau était quelque chose qu'il manipulait plutôt bien dans ses heures perdues. Il ne s'était jamais attendu à être aussi habile de ses doigts, mais depuis l'épidémie, ce jeu était devenu quelque chose de relativement facile et agréable. Il avait même initié la petite Emily, malgré la réticence de sa mère.

Etendu sur son lit, les bras croisés derrière la tête, Ethan chantonnait un air que chaque membre de sa famille connaissait. Il songeait à ses frères et sa petite soeur. Etaient-ils encore en vie ? Il y avait des chances pour que Peter le soit. Il était assez coriace pour tenir le coup dans ce genre de situation. D'ailleurs c'était lui qui le bassinait toujours avec cette histoire de fin du monde et d'apocalypse. Dire que Ethan lui riait constamment au nez... Avec un peu de chance, Peter avait mis à l'abri le reste de la famille Wyle.

Tandis qu'il ressassait le passé, Emily continuait à dessiner sur les murs de sa chambre, tout en racontant ses rêves, les plus étranges du monde. Un sourire se dessina sur le visage poisseux de l'ex cuisinier. Ca lui faisait du bien de voir cette gamine dans ce groupe. Même si la chose était triste de savoir qu'une gosse allait évolué dans un monde pareil. Elle finirait forcément détraquée ... Mais pour le moment, tout le monde se contentait de la protéger de ces horreurs.

- Regarde Ethan ce que j'ai dessiné !

Ethan tendis le cou vers le mur et jeta un air perplexe à la gamine. Bon visiblement, elle n'était pas saine d'esprit. Dessiner des rôdeurs sur son mur, ce n'était visiblement pas dans les gènes d'une gamine de 10 ans normalement constitué. Pourquoi n'avait-elle pas dessiné une princesse sur un poney avec un arc-en-ciel ?

- Heu ... c'est charmant. Je sens que je vais bien dormir ce soir ...
- Oh tu n'aimes pas ? Pourtant ils sont gentils, l'une s'appelle Camille et l'autre Andrew !
- Tu sais Emily, ces choses là ... n'ont plus de noms. Ils ont existé, mais ils sont morts. On ne donne pas de noms à des cadavres.

Elle resta coite pendant plusieurs secondes, puis ouvrit la porte pour filer dans le couloir, vexée. Ethan se laissa tomber en arrière dans son lit, laissant échapper un long soupire. Elle ne comprenait pas, et d'ailleurs elle ne pouvait pas comprendre. Est-ce que son gamin à lui était toujours vivant ? Il en doutait de plus en plus. Mais l'espoir lui permettait de s'accrocher, de tenir bon. Après quelques minutes de somnolence, il se redressa et quitta la pièce en laissant derrière lui les deux zombies grossièrement dessinés sur son mur. Il arpenta les couloirs sécurisé de l'hôtel, son revolver dans la poche arrière de son jeans. Malgré le déblayage des semaines passées, l'hôtel restait vaste et spacieux et de nombreux rôdeurs pénétraient l'endroit par on ne sait quel passage. Mieux valait rester sur ses gardes.

Il croisa plusieurs survivants, dont Mélina, mais ne s'attarda pas pour autant. Il cherchait Damien comme toujours. C'était certainement le seul type de la bande avec qui il s'entendait le mieux et avec qui un lien fort s'était tissé en quelques jours seulement. Il lui fallait quelqu'un digne de confiance, quelqu'un de fort pour assurer ses arrières, et Damien avait ces qualités. Alors qu'il descendait l'escalier principal de l'hôtel, il s'arrêta net lorsqu'il entendit une voix féminine étrangère à sa connaissance. Dans la lumière argentée de la lune, une chevelure flamboyante rayonnait au milieu du Hall. Damien se trouvait non loin d'elle, discutant comme s'il s'agissait d'une vieille amie. Les doigts d'Ethan glissèrent doucement sur le manche de son revolver, la main derrière le dos. Il descendit l'escalier pour les rejoindre, l'air grave et méfiant.

- Damien ? C'est qui ? Une connaissance à toi ?

Il ne pointait pas son arme, mais il était prêt à dégainer si elle montrait le moindre signe d'agressivité.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Damien Smith
I'm Just Living in a Hotel

Feat : Liam Hamsworth
Messages : 970
Date d'inscription : 19/01/2014

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
100/100  (100/100)
Jauge de Faim:
100/100  (100/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: Une nuit dans un quatre étoiles ? [Damien]   Mar 15 Avr - 14:56

Elle était eum… ouais, bon. Damien allait éviter de juger là rouquine, il était très bien avec Mel. Damien ne faisait pas vraiment confiance à la femme, mais il fallait lui donner sa chance quand même. Si elle voulait juste un contact charnel pour ensuite continuer de vivre sa vie tranquillement à tuer des zombies… c’était son choix à elle. Lui n’avait rien à redire sur le sujet. Alors il avait bien l’intention de monter et de la présenter, ensuite il irait revoir Mel, mais… il devait se décharger de la rouquine. Il ne pouvait pas la laisser toute seule, si elle tuait quelqu’un… il s’en voudrait toute sa vie. Alors aussi bien se méfier et la déléguer. C’est là qu’on l’appela, demandant si la rouquine était une connaissance à lui. C’était Ethan. Il le savait avant même de se retourner.

« Eum… nope. Elle a contourné les barricades pour entrer. Elle est seule. Elle voulait rencontrer des gens, se faire des amis. Peut-être même passer la nuit ici. Tu en penses quoi toi? »

Damien c’était retourné pour faire face à Ethan, mais restait tout de même sur ses gardes, juste au cas. Il n’aimait pas trop devoir tourner le dos à une inconnue. Surtout une inconnue qui possédait un arc. Il retourna son regard sur elle, tout sourire. Il n’avait pas envie qu’elle commence à paniquer non plus.

« Ethan je te présente… eum… une archère et l’archère je te présente Ethan.

Il souriait. Bah oui, il ne se souvenait pas avoir fait les présentations et il ne se souvenait pas d’avoir été présenté. Il n’avait jamais pensé lui demander son nom. Elle lui avait proposé de coucher avec lui… et elle ne connaissait même pas son nom. C’était une peu… ça le mettait mal à l’aise quand même. Bon d’accord, il avait toujours été en couple avec Mel, mais quand même! Savoir le nom de la personne avant de lui proposer du sexe était un minimum non? Du moins, dans son temps ce l’était. À l’époque, on devait même sortir avec la fille une fois ou deux, lui payer un resto ou un cinéma avant d’oser espérer coucher avec elle. L’embrasser sous le portique peut-être. Au moins, mais pas coucher avec sans savoir son nom. C’était le minimum. Peut-être que Damien n’avait pas bien évolué avec son temps, mais quand même. Il y avait des limites.


_________________


L'homme a du génie lorsqu'il rêve.



On m'a offert quatre roses ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Amy West
I'm A Lonesome Wolf

Feat : Deborah Ann Woll
Messages : 42
Date d'inscription : 04/03/2014

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
85/100  (85/100)
Jauge de Faim:
85/100  (85/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: Une nuit dans un quatre étoiles ? [Damien]   Mer 16 Avr - 6:42

Parfois, le hasard faisait vraiment bien les choses et alors que le jeune homme lui proposait de lui présenter quelqu'un d'autre qui pourrait accepter sa petite proposition, un second homme descendait les escaliers et atterrissait dans le hall de l'hôtel. Amy ne put s'empêcher de constater qu'il était lui aussi sur la défensive en voyant la jeune femme ici. C'était vraiment une maladie, d'être aussi inquiet de tout, dans le coin. Elle n'allait pas les manger, là comme ça, au milieu du hall, quand même ! Elle attendrait qu'ils soient dans un lieu un peu plus intime.

Cela dit, Amy remarqua aussi tout de suite que cet homme était très mignon. Beaucoup plus que celui qu'elle avait rencontrer en premier lieu. Ce n'était pas tout à fait son genre, il n'avait rien d'un grand barbu aux cheveux longs, fort et impressionnant mais il ne manquait pas de charme. Cela serait peut-être un peu plus drôle de passer du temps avec lui qu'avec l'autre archer qui ne voulait pas se dérider.

Dès que les présentations furent faites, Amy se tourna vers l'homme qui venait d'arriver et qui s'appelait Ethan et lui adressa un grand sourire, prouvant toute sa gentillesse et sa bonne foi. Elle s'approcha un peu du nouveau venu et lui tendit la main pour qu'il la serre, se présentant comme il se devait à son tour :

« Bonjour, Ethan, ravi de vous rencontrer, moi c'est Amy. »

Elle regarda à nouveau le premier homme qu'elle avait rencontré en entrant ici. Ils n'avaient même pas eu le temps de faire plus ample connaissance et elle ignorait totalement son nom. Mais puisqu'elle n'allait pas passer plus de temps avec lui, elle s'en fichait un peu, pour être honnête. Ce qui l'intéressait maintenant, c'était de savoir si Ethan allait être intéressé par elle ou s'il la repousserait comme l'avait fait l'autre. Elle décida de la jouer un peu moins directe, préférant s'assurer qu'il était totalement libre de tout engagement avant de lui proposer quoi que ce soit. Elle espérait que le premier ferait un peu plus les présentations et leur proposerait quelque chose, sinon, elle serait obligée de se débrouiller toute seule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Une nuit dans un quatre étoiles ? [Damien]   Dim 20 Avr - 9:01

Ethan arqua un sourcil suspect. Depuis l'épidémie, son instinct de survie lui avait appris à être plus méfiant. Même s'il était de nature très ouvert et amical, il savait que ce n'était pas le cas pour tout le monde. Et malheureusement, les gens qui tenaient le coup dans ce genre d'apocalypse ne se montraient pas pour la plupart très appréciables. Il avait pourtant su garder confiance en son groupe et porter toute affinité avec Damien. Il pouvait lui faire confiance et n'hésiterait pas une seule seconde à lui confier sa vie entre ses mains s'il le fallait. Mais Damien était certainement l'unique personne en qui il accordait une pareille confiance. Bien qu'il soit le cuisinier du groupe et qu'il soit assez débrouillard pour apporter de bonnes proportions de vivres chaque semaine, il n'était jamais sûr d'être réellement accepté par ses compagnons d'infortune. S'ils en avaient marre, ils pouvaient tous se liguer contre lui et le jeter en dehors de l'hôtel, sans la moindre défense. Ils l'avaient déjà fait ...

Même s'il s'entendait bien avec la petite Emily, ce n'était pas le cas de sa mère. Il ne parlait pas forcément aux autres membres, hormis Mélina avec qui l'entente passait plutôt bien. Lorsque l'étrangère lui serra la main, il sentit une sorte de tension désagréable raidir tous les membres de son corps. C'était étrange maintenant, d'avoir un contact direct avec quelqu'un dont on ne connaissait rien. Pourtant, il en avait serré des mains à des inconnus ... entretient d'embauche, médecins, commerçants ... mais les choses évoluaient différemment dans ce monde.

Il considéra la rouquine un bref moment de haut en bas, comme s'il la passait au scanner. Elle n'avait pas l'air dangereuse, mais il restait sur ses gardes quand même. Il serait trop bête de se prendre un coup de couteau dans le ventre juste parce qu'il avait accordé sa confiance trop tôt.

- Ethan, enchanté.

Enchanté, pas vraiment. Ethan se contenta de regarder Damien d'un air grave. Laisser une personne pénétrer dans le Hall de l'Hotel aussi facilement ne lui revenait pas. Elle avait passé les baricades ? Mais comment ? En les escaladant ou en les détruisant ? Franchement, Ethan n'était pas tranquille et il voulait y jeter un coup d'oeil. Il n'avait pas l'intention de passer la nuit un oeil ouvert, dans la crainte de voir tout son secteur envahi par des rôdeurs. Il descendit les escaliers sans plus prêter d'attention à Amy et traversa le Hall d'entrée. Ses pas raisonnèrent comme un échos lugubre dans la pénombre immense de l'espace d'accueil. Enfin sur le seuil de la porte d'entrée, son regard se pointa sur les barricades. Etrange ... Il lui semblait entendre des rôdeurs pas loin. Comme d'habitude.

- Vous avez déplacé quelque chose en entrant ici ?

Chaque chose avait sa place et ça l'irritait déjà de savoir qu'elle ait pu ébranler toute la préparation et le travail d'un groupe qui se voulait solide. Ethan ne put s'empêcher d'aller jeter un coup d'oeil aux barricade, sans prêter la moindre attention aux paroles de la jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Damien Smith
I'm Just Living in a Hotel

Feat : Liam Hamsworth
Messages : 970
Date d'inscription : 19/01/2014

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
100/100  (100/100)
Jauge de Faim:
100/100  (100/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: Une nuit dans un quatre étoiles ? [Damien]   Dim 3 Aoû - 13:00

Donc! On en était? Ah oui, la rousse qui flirtait avec Damien, Damien qui l’avait repoussé gentiment parce que bon, il était très satisfait sexuellement, merci. En prime, si papa McCain avait entendu les avances de la rousse… Damien aurait fini en petit morceau et surement en chair canon ou en appâts pour les zombies. Donc, il voulait présenter un autre survivant à la jolie rousse pour… pour s’en débarrasser en fait. Entre-temps, Ethan était arrivé. Damien avait confiance en son ami, il allait donc lui confier la jolie rousse et se sauver avant de se manger un coup de pelle ou de tronçonneuse, dans tous les cas… la famille McCain n’était pas des plus faciles une fois choquée.

Il les regarda se serrer la main simplement, Il se présenta finalement. Il les écoutait d’une oreille distraite. Il entendait du bruit à l’étage en fait. Il n’avait pas envie qu’un McCain se pointe, en fait… maintenant qu’Ethan était là c’était moins bizarre, mais l’archère lui faisait encore un peu bizarre. Elle était trop… directe pour lui. Le pauvre, sa vertu elle en faisait quoi? Il entendu finalement un « Damien? » de la voix féminine qu’il reconnaitrait parmi mille. Il ne put s’empêcher de sourire en regardant vers l’escalier.

-J’arrive Mel.

Il lança un regard sur la rouquine, puis sur Ethan. Il garda son regard sur ce dernier avant de simplement dire :

- Je te la laisse d’accord? Fait attention, elle doit être aussi bonne que moi à l’arc et elle a un couteau et un scalpel dans son sac aussi. Sinon, elle était gentille avec moi, mais fait attention. Je vais prévenir Isaac que t’es en bas avec une inconnue.

Parce que oui bon, il n’allait pas le laisser complètement seul non plus. Fallait se soutenir dans la vie et c’était ce qui comptait pour le moment. Ethan était la seule personne qui le soutenait, il n’allait pas le perdre par manque de jugement. En même temps… il imaginait le pire, la fille devait juste être en manque de chaleur humaine. Il leur fit un sourire sincère avant de remonter l’escalier vers sa douce. Il n’aimait pas la faire attendre parce que bon, il était comme ça notre Damien. Il était gentil, il était adorable et surtout, le plus important… il était amoureux. Il remonta donc tranquillement les escaliers. Laissant les deux adultes consentant seul. Comme ça, avec un peu de chance, ils passeraient peut-être un bon moment? Mel et Damien en passait des tonnes de bon moments malgré l’épidémie. Il pouvait bien le souhaiter à son ami. Il laissa tomber à Mel qu’Ethan était en bas avec une femme et qu’il avait promis qu’elle préviendrait son père au cas où… ce qu’elle fit sagement. On pouvait dire ce qu’on voulait sur Isaac, mais il était costaud et il vous sortait des ennuis rapidement. Sauf dans le cas de Damien, lui… Isaac rêvait de le plonger dans les ennuies jusqu’au cou, donc… on n’allait pas lui parler. Mel faisait une excellente porte-parole.



(Bon désolé du temps de fou que ça a prit, mais je manquais d'inspiration pour Damien, je l'avais finalement écrit et je me suis fait voler mon pc... la motivation a été longue à revenir xD )

_________________


L'homme a du génie lorsqu'il rêve.



On m'a offert quatre roses ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une nuit dans un quatre étoiles ? [Damien]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une nuit dans un quatre étoiles ? [Damien]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Memento Mori :: Hilton Hotel :: Hall d'Entrée-