Memento Mori

Dans un monde envahi par les zombies, arriverez-vous à survivre ? Choisissez votre camp, choisissez votre survie... ou votre mort.
 

Partagez | .
 

 J'ai rien fait! ... ou pas (Jackson)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar

Serena Donnelly
I'm A Lonesome Wolf

Feat : Vanessa Hudgens
Messages : 618
Date d'inscription : 02/02/2014

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
100/100  (100/100)
Jauge de Faim:
100/100  (100/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: J'ai rien fait! ... ou pas (Jackson)   Ven 14 Fév - 19:10





Serena et Jackson


J'ai rien fait! ... ou pas, 12 septembre la nuit tombé




J’avais ramassé mes choses, mon sac à dos, mon sac en bandoulière, ma hache et mon nouveau javelot. J’avais attaché une corde solidement pour arriver à le mettre dans mon dos sans devoir le tenir tout le temps. Je l’adorais déjà, c’était l’arme par excellence pour moi. Manquait juste que je la teste, mais elle n’était pas aiguisé du tout. Un peu pointu, mais si peux. Malgré qu’avec la décomposition avancé des cadavres ambulants, même un bon coup de botte sur la tête et sa explosait la plupart du temps, donc même avec mon javelot à bout un peu rond, j’arriverais surement à faire assez de dommage à un être « prédécédé » comme l’était les marcheurs. Je errais un peu, ici et là, dans les couloirs. J’avais remarqué que des lits étaient installés et parfois même des gens déjà couché. Un point pour l’école, on pouvait avoir des chambres « privées ». C’était déjà mieux que rien. Déjà mieux qu’un congélateur débranché surtout. En même temps… c’était l’école. Est-ce que je pourrais me voir habiter dans mon ancien local de bio? De math? Non, j’en ferais surement des cauchemars pour le reste de mes jours. En même temps, les survivants de l’école, s’il en restait à la fin, deviendrait une nouvelle génération intelligente ou du moins cultiver. Tandis que les autres endroits… je doutais un peu quand même. Le mieux d’après moi, c’était de se déplacé. Peut-être connaitre plusieurs personnes partout, mais quand même se déplacer. J’en savais trop rien. Je n’avais pas de plan spécifique et c’était un peu mon problème. Malgré que n’importe qu’elle plan aurait complètement échoué grâce au temps qu’il faisait à l’extérieur.

Je passai donc dans le local servant au cours de mécanique et de technologie. Je pris deux limes à métal et passai du temps regarder ici et là. La mécanique me manquait. En fait, passer du temps à l’extérieur me manquait. Respirer, avoir le soleil sur ma peau, juste… existé. J’étais une solitaire, donc je trouvais mon plaisir ailleurs. Le soleil et la mécanique en faisait partie. Je sortie du local pour aller vers celui d’économie familiale, le cours que je détestais le plus. Le cours qui t’apprenait à devenir responsable. Un cours camouflé pour apprendre aux femmes à être une bonne femme au foyer. Vous savez, le genre de cours qui vous donne un œuf signé de la main de votre prof et ensuite, vous devez le trainer partout pendant une semaine ou pire, certains groupes avaient le droit à la poupée monstrueuse qui pleurait pour que vrai et qui enregistrait les bons et mauvais traitements. La seule partie du cours que j’acceptais, c’était la couture. Pourquoi? Aucune idée, j’avais la patience requise pour faire à peu près n’importe quoi de mes dix doigts. J’arrivai donc dans le local, ferma la porte et trouva rapidement ce que je cherchais : un kit de couture. Un kit manuel là, pas une machine. Fil et aiguille dans mon sac, j’étais prête à partir, mais je continuais de fouiller un peu. Pour le plaisir. Mon envie de fouiller porta fruit quand je trouvai dans un tiroir du prof une mini-machine à coudre pour les rebords de pantalon. Elle faisait quoi cette machine? C’était comme une agrafeuse, mais qui faisait la couture et elle fonctionnait aux batteries AA. Donc, pas trop de problème à l’alimenter, du moins, pas à l’aéroport.

J’avais fait le tour, je me dirigeai finalement vers la porte en silence. Je n’avais pas envie de déranger. Je sortie finalement du local avec discrétion, je ne savais pas trop si des gens dormaient dans les alentours et si oui, je n’avais pas envie de les réveiller. Quand je me retournai pour continuai mon chemin dans le corridor, je fis le saut. Un homme si tenait. Je fixai mon regard sur lui en disant simplement :

« Désolé, je ne t’avais pas vue ».

Désolé mon grand, mais… je ne vouvoyais pas le premier soir moi monsieur.
.

© Daph

_________________




On m'a offert une roses ♥️


Dernière édition par Serena Donnelly le Dim 16 Fév - 2:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jackson Highmore
I'm Still in School

Feat : Ryan Kwanten
Messages : 175
Date d'inscription : 01/12/2013

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
90/100  (90/100)
Jauge de Faim:
90/100  (90/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: J'ai rien fait! ... ou pas (Jackson)   Dim 16 Fév - 2:23




Serena & Jackson


J'ai rien fait ! ... Ou pas
12 Septembre


J’étais de retour au lycée depuis deux jours. J’avais réussi à réintégrer ma place de type qui fait à peu près tout, et j’en étais franchement pas mécontent. Bon, dans un certain côté si, j’en étais mécontent, car on me prenait vraiment pour le chien de service. Alors que j’avais un chien moi, oh ! J’avais d’ailleurs passé la journée à m’occuper de lui : lui donner à bouffer, une bonne douche –il en avait sacrément besoin– et lui apprendre deux trois trucs. Fallait dire qu’il était pas con, mon Clochard ! En fait, ça me faisait un peu mal aux fesses de l’avouer, mais je l’aimais bien ! C’était le plus beau cadeau que pouvait me faire Elizabeth. Bon, elle avait pas vraiment décidé de me le léguer, mais bref.
J’étais un peu sorti avec Clochard, vers la fin de l’après-midi. Le vent était hallucinant ! En fait, une tempête se préparait, et après avoir fait un rapide tour dans la cour, nous rentrâmes à l’intérieur. Ensuite, nous restâmes à la cafétéria jusqu’à ce que la nuit tombe, histoire de bouffer un morceau. Ça faisait un bien fou de manger, et Clochard était bien d’accord avec moi –ouais on commençait à causer ensemble…

Malheureusement, rien n’est parfait. Alors que nous faisions un dernier tour des couloirs histoire de voir l’intégrité des lieux –on savait jamais quoi– le chat de cet imbécile de prof d’Eric ! Clochard n’avait pas encore eu l’occasion de le rencontrer, et je ne connaissais donc pas vraiment sa réaction face aux chats. La dite réaction fut… sympa. Genre au détour d’un des couloirs, on tomba nez-à-nez avec la boule de poils. Les deux animaux se toisèrent quelques secondes et avant même que je ne puisse dire quoi que ce soit, mon chien grogna, le chat se barra en quatrième vitesse, et Clochard le suivit, le ventre à terre. Je restai comme un con comme ça puis commençai à beugler comme un malade :

« CLOCHARD ! RAMENE TON CUL PUTAIN !! »

Je me mis à courir dans tout le lycée. Ça devait être beau à voir : un chat, poursuivit par un chien, poursuivit par un mec. Mais les deux gus étaient bien plus rapides que moi… et à bout de souffle, je m’arrêtai en râlant, perdant de vue les deux animaux. Je soupirai en jurant, puis me retournai. Devant moi, se trouvait un jeune femme. Nous sursautâmes en chœur et je posai une main sur ma poitrine. Mon cœur avait dû surement passer quelques battements. Cette meuf, je ne l’avais pas encore vue, au lycée. Elle était pas moche, mais semblait bien trop jeune pour moi. Puis même, depuis que l’épidémie était survenue, j’avais pas vraiment eu l’occasion de penser à sauter sur quoi que ce soit. D’un ton neutre, la fille me lança qu’elle ne m’avait pas vu. Je ne pus m’empêcher de répondre, du tac au tac :

« Sans blague ! »

Pendant quelques instants, je me permis de la dévisager. Elle était pas moche. Ses yeux surtout, étaient… pas mal. Mais je chassai l’idée de la draguer de ma tête. J’avais d’autres trucs à faire. Puis d’abord…

« T’es qui ? »

C’vrai quoi ! En quelques jours d’absence, on avait fait entrer d’autres personnes ? Et surtout, personne me met au courant ? Sont quand même rigolo dans le groupe.





© Daph


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Serena Donnelly
I'm A Lonesome Wolf

Feat : Vanessa Hudgens
Messages : 618
Date d'inscription : 02/02/2014

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
100/100  (100/100)
Jauge de Faim:
100/100  (100/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: J'ai rien fait! ... ou pas (Jackson)   Dim 16 Fév - 3:52





Serena et Jackson


J'ai rien fait! ... ou pas, 12 septembre la nuit tombé



Je fixais l’homme. Le problème, ce n’était pas de croiser quelqu’un. Je ne pensais pas avoir fait quelque chose de mal, sauf peut-être d’être à l’école en ne l’ayant dit à personne sauf Rebecca. En même temps, personne ne m’avait demandé qui j’étais ce qui était une excellente chose.

« Sans blague ! »

Touché. On avait fait le saut tous les deux, donc logique qu’on ne se soit pas vue. Au moins, moi j’avais fait l’effort du premier contact, ce que je détestais vraiment. En même temps, c’était vraiment moins difficile depuis les zombies, j’avais l’impression que les gens étaient plus… plus ouverts à parler un peu aux autres avant de mourir. C’était positif, ou pas. J’en étais franchement pas sûr. Parler avec les autres, d’accord c’était amusant un peu, mais créer des liens, fréquenter des gens… pour avoir de la peine une fois qu’ils c’étaient fait bouffer… Non, je n’avais pas envie de m’aventurer sur cette avenue.

« T’es qui ? »

« Une amie de Rebecca, je suis passé lui dire bonjour et j’ai été prise par la tempête. Je ne peux pas vraiment partir avant la fin de la tempête. »

Trop d’information? Non, j’évitais les questions du genre, tu pars quand. Qui t’a fait entrer et bla bla bla. Donc, c’était clair, je suis entrée, je vais partir. C’était souvent la première chose que les gens veulent savoir. C’est donc ce que je lui donnai. En même temps, je donnais des réponses, mais peut-être pas les bonnes, faudrait bien qu’il s’en contente. Je me passai la main dans les cheveux en m’appuyant sur le mur. Je n’étais pas sur mon territoire, donc on n’allait pas faire la dure. J’étais au lycée, je jouerai les lycéennes.

« Et toi. T’es qui? »

Ne pas laisser le temps de réfléchir l’autre et lui poser la même question. C’était toujours une bonne solution. Si quelqu’un se demandait pourquoi je ne donnais pas mon nom, j’en avais aucune idée. Je n’avais pas cette… habitude. J’étais bizarre, c’était la seule explication. En même temps… avec Jack c’était bien de ne pas lui dire, personne ne pouvait lui dire. Ce mec là… Rebecca allait lui dire son nom. Faudrait donc que je lui dise… un jour-là. S’il se rendait compte que je ne lui avais pas dit, je lui dirai. S’il ne remarquait pas, bah… c’est qu’il ne voulait pas savoir hein.

J’attendais donc la réponse de l’homme -blond-châtain, un peu vieux, assez mignon- appuyée contre le mur et surtout sagement. J’étais vraiment plus détendu à l’école que partout ailleurs. Personne ne me l’avait fait regretter, fallait pas commencer s’il-vous-plait.

© Daph

_________________




On m'a offert une roses ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jackson Highmore
I'm Still in School

Feat : Ryan Kwanten
Messages : 175
Date d'inscription : 01/12/2013

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
90/100  (90/100)
Jauge de Faim:
90/100  (90/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: J'ai rien fait! ... ou pas (Jackson)   Jeu 20 Fév - 8:38




Serena & Jackson


J'ai rien fait ! ... Ou pas
12 Septembre


Je demandai à cette fille –qui m’avait vraiment foutu les boules– qui elle était. Pas le plus poliment du monde, nan, mais en même temps, j’étais pas le plus poli des gens sur cette planète. La réponse de la jeune fille ne répondit pas vraiment à ma question. C’était plus une explication, ça ouais, mais je savais pas comment elle s’appelait. Enfin soit, elle m’avoua être une amie de Becca et qu’elle était passée lui dire bonjour. Fallait le faire quand même, pour qu’une de ses potes sache où elle était. Ça me paraissait un peu bizarre. Cependant, je la croyais à 100% quand elle me disait qu’elle avait été prise par la tempête. En même temps, j’avais pas fort envie de sortir par ce temps, et je comprenais donc qu’elle se prenne quelques jours de congés en attendant que tout ça se calme. Elle fit une pause et me demanda alors à mon tour qui j’étais. Franchement, elle manquait pas de culot celle-là. Non seulement elle se pointait dans notre groupe, mais elle fliquait, aussi ? Boarf, vu qu’elle m’avait jamais vu, c’était normal qu’elle enquête, non ?

Je me grattai légèrement la tête et reniflai bruyamment en regardant légèrement le sol. Je redressai ensuite le visage et lançai d’un ton neutre.

« Jackson. J’suis d’ici. »

D’ici, ça voulait dire que j’appartenais au groupe. Bon fallait avouer qu’il n’y avait que Meg et Reb qui m’aimaient bien ici, mais c’était pas pour ça que je ne faisais pas partie des survivants du lycée !
La jeune femme –dont je ne connaissais pas le nom du coup– était adossée contre le mur. Elle était vraiment mignonne, ouais. Et elle semblait hyper relax aussi… un peu comme si elle avait déjà pris ses aises. C’était tout de même abusé quoi ! En fait, j’aimais pas trop cet air tellement décontracté. Dire qu’elle n’était pas chez elle. ‘Fin j’sais pas, à sa place je resterais sagement dans une classe, et je ferais pas chier mon mond… bon ok si en fait. Même si j’étais pas chiant ! J’étais pas chiant, et j’étais pas con. Par contre, je ferais des rondes, comme je le fais maintenant. Parce qu’au final, il n’y avait que ça à faire, ici.

Soudain, mon chien revint en battant de la queue. A première vue, il n’avait pas réussi à choper le chat d’Eric. Encore heureux tiens, il aurait pas été content que mon clebs bouffe son chat à la con. D’un geste de la main, j’ordonnai à l’animal de venir près de moi et de s’asseoir. Je me baissai légèrement et ébouriffai son poil dur.

« C’est bien Clochard, c’est bien. Mais arrête de courser le chat de l’autre con. J’tiens pas à me disputer encore un peu plus avec lui. »

Je me redressai tout en replongeant mon regard dan celui de l’inconnue, et lui demandai, toujours curieux :

« Ça va, tu t’ennuies pas trop ? Tu fous quoi dans les couloirs, au fait ? »





© Daph


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Serena Donnelly
I'm A Lonesome Wolf

Feat : Vanessa Hudgens
Messages : 618
Date d'inscription : 02/02/2014

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
100/100  (100/100)
Jauge de Faim:
100/100  (100/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: J'ai rien fait! ... ou pas (Jackson)   Jeu 20 Fév - 10:16





Serena et Jackson


J'ai rien fait! ... ou pas, 12 septembre la nuit tombé



J’étais qu’une simple écolière, que voulez-vous. Je n’étais pas très stressé, parce que je trouvais qu’une personne appartenant à un groupe déjà établi était… était déjà plus humain. Rencontrer un survivant seul, là, c’était dangereux, parce qu’ils étaient prêt à tout pour survivre. Dans le cas de l’école, en plus d’avoir des gens qui l’avait déjà vue, elle connaissait des gens qui y étaient. C’était donc… vraiment moins stressant. Je ne faisais pas comme si l’école m’appartenait, loin de là, j’allais retourner chercher mon chien à l’aéroport coute que coute, mais en même temps… je n’allais pas faire les filles chiantes pour me faire détester. Si je devais rester avec ses gens 2-3 jours, je n’allais pas les embêter non plus. On allait être mignonne et pas trop dérangeante.

« Jackson. J’suis d’ici. »

Je lui fis un sourire. Si j’avais de la chance il connaissait Becca et l’aimait bien, donc si j’étais l’amie de Becca, il me laisserait vagabonder à ma guise. En même temps, qui pouvait ne pas aimer Becca, elle était douce, sage et tellement gentille. Peut-être un peu naïve, mais ça faisait son charme quand même. En même temps, qu’est-ce que je pouvais faire d’autre que me promener dans cette bâtisse? Surement pas m’enfermer à la bibliothèque et lire jusqu’à ce que mort s’ensuive. Parce que oui, les livres c’était la mort quand même. Bon d’accord, pas à petite dose et si l’histoire était bien, mais… avec des zombies partout… il y avait mieux à faire que lire. Je fus attiré par un son, un chien arrivait. Est-ce que j’avais dit que j’aimais les chiens? En voyant le chien j’eus un vrai sourire, mais vous savez… pas un faux là, n’y un forcer. N’y même un demi-sourire, non, non un vrai. En prime, le chien était à l’homme… Jackson. Encore moins peur qu’il ne l’attaque. S’il avait assez de cœur pour avoir un chien, il ne devrait pas être du genre à tuer une gamine sans défense. Bon d’accord, je n’étais pas sans défense, mais lui, il ne le savait pas.

« C’est bien Clochard, c’est bien. Mais arrête de courser le chat de l’autre con. J’tiens pas à me disputer encore un peu plus avec lui. »

Il s’occupa de son chien pour ensuite revenir vers moi. J’avais plus envie de câliner le chien et de le flatter que de parler à Jackson, mais ça ne serait pas poli quand même.

« Ça va, tu t’ennuies pas trop ? Tu fous quoi dans les couloirs, au fait ? »

« C’est viable, j’ai passé un bon moment avec Reb, mais elle allait à la bibliothèque, donc… j’ai décidé de passer un peu de temps à vagabonder dans les couloirs de mon ancien lycée, je suppose que je me sens nostalgique un peu. »


C’était vrai, en même temps… non. J’avais envie de récupérer deux trois trucs importants pour moi, des trucs un peu con genre une lime à fer, un kit de couture. Rien d’intense là. Juste… des petits trucs, mais je n’allais surement pas lui dire. Des chances pour qu’il me les enlève pour « le bien-être du groupe ». En, je préférais donc un demi-mensonge à la vérité. C’était toujours mieux que rien. Lui, il avait des gens sur qui il pouvait compter, moi non. Donc, j’allais continuer à faire mon électron libre, mais sagement. C’était mieux que rien. J’étais gentille au final.

© Daph

_________________




On m'a offert une roses ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jackson Highmore
I'm Still in School

Feat : Ryan Kwanten
Messages : 175
Date d'inscription : 01/12/2013

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
90/100  (90/100)
Jauge de Faim:
90/100  (90/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: J'ai rien fait! ... ou pas (Jackson)   Sam 22 Fév - 11:31




Serena & Jackson


J'ai rien fait ! ... Ou pas
12 Septembre


L’inconnue me lança un sourire que je compris comme étant plus poli qu’autre chose. En attendant, si elle voulait vraiment être polie, elle avait qu’à me dire son nom aussi, elle ! Mais j’allais pas faire mon lourdingue, elle allait finir par croire que je voulais sortir avec elle, ce qui n’était pas vraiment le cas. Ouais nan en fait, je voulais plus me taper des filles. C’était bizarre, moi qui était un tombeur, auparavant –mais je l’étais toujours !!– je ne voulais plus de tout ça. J’avais p’t’être grandi… ou alors, c’était juste que j’avais d’autres choses à faire, tout bêtement.
Revenant sur la jeune fille, j’allais lui demander son nom, quand tout d’un coup, Clochard revint en battant de la queue dans tous les sens. D’un geste de la main, je lui ordonnai de revenir vers moi et de s’asseoir. Une fois que ce fut fait, je m’abaissai légèrement et lui ébouriffai son pelage dur et noir. D’un ton doux, je demandai à mon chien de ne plus courser le chat d’Eric : on avait pas que ça à faire, et en plus, je tenais pas à ce qu’on se fasse tuer parce que le chat était mort. Pendant donc quelques instants, je ne fis même plus attention à l’amie de Rebecca. Finalement, je me redressai et vit avec étonnement que le sourire poli de l’ado était devenu un sourire sincère. Limite, elle avait un sourire genre elle venait d’avoir son cadeau de Noël. Je comprenais pas vraiment sa réaction, pour le coup.

Un peu à cours de discussion, je demandai à l’inconnue si elle ne s’ennuyait pas trop et surtout, ce qu’elle foutait dans les couloirs. Elle me répondit que non, elle ne s’ennuyait pas. Il fallait dire qu’elle avait passé pas mal de temps avec Bec. Ah, c’était donc pour ça que je ne l’avais pas croisée, ces dernières heures. Elle non plus, elle ne semblait pas aimer la bibliothèque. Du coup, elle avait décidé de se balader un peu dans les couloirs. Par la même occasion, elle m’apprit qu’elle avait été élève ici. Ça changeait pas grand-chose pour moi. C’était pas non plus comme si j’avais passé ma vie aux US et dans ce lycée. Je hochai la tête en signe de compréhension :

« Ah ouais je vois. Tu peux détruire les salles de classe vide. On sait jamais qu’il y en ait une qui te rappelle de mauvais souvenirs. »

Je baissai les yeux vers Clochard. Mon chien venait de s’asseoir à mes côté et leva le regard vers moi, la tête posée sur ses pattes avant. Il semblait s’ennuyer, maintenant qu’il avait perdu la trace du sac à puces d’Eric. Quand il vit que je le regardais, Clochard commença à battre lentement de la queue.

« Bon mec, on va laisser la demoiselle dont on connait pas le nom tranquille nan ? J’vais te chercher de quoi bouffer un peu et de la flotte, t’en as besoin j’crois. »

Lentement, la queue de Clochard brassa l’air un peu plus rapidement et je le vis se lever sans demander son reste. Je relevai les yeux vers l’inconnue et lui lançai d’un ton nonchalant :

« J’pense pas que ça t’intéresse mais si tu veux, tu peux venir avec nous quoi. »





© Daph


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Serena Donnelly
I'm A Lonesome Wolf

Feat : Vanessa Hudgens
Messages : 618
Date d'inscription : 02/02/2014

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
100/100  (100/100)
Jauge de Faim:
100/100  (100/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: J'ai rien fait! ... ou pas (Jackson)   Dim 23 Fév - 8:19





Serena et Jackson


J'ai rien fait! ... ou pas, 12 septembre la nuit tombé



C’était franchement plus difficile que je pensais discuter avec Jackson, il n’avait pas l’air… d’une personne timide, mais pourtant… c’était surement aussi facile de parler avec lui qu’avec Daryl. C’était peu dire. La seule différence, c’est que Daryl ne devait pas vraiment m’aimer, j’étais… une mauvaise blague pour lui non? Bah, être à sa place je le prendrais comme ça. Il avait perdu son frère et la pop, une gamine existe pour lui rappeler l’existence de ce dernier. Il était chanceux, je n’étais pas le genre de gamine du quelle on devait s’occuper. C’était surement le point le plus positif pour lui.

« Ah ouais je vois. Tu peux détruire les salles de classe vide. On ne sait jamais qu’il y en ait une qui te rappelle de mauvais souvenirs. »

Je regardai Jackson et je fis un sourire. Est-ce que j’avais de si mauvais souvenir dans une classe? Non, j’étais bonne à l’école, j’aimais bien l’école, c’est juste… les autres vivants que j’aimais moins. En fait, que je n’aimais pas du tout, on allait être sincère un peu. J’aimais pas les gens de mon âge, ils ne savaient pas comment se comporter, se prenaient pour d’autres. Ils étaient nombrilistes avec une mention d’excellence en égoïsme. Je prônais ma propre survit oui, mais je n’étais pas du genre à accumuler des choses et à laisser les autres mourir. J’étais plus du genre à ficher la paix aux autres. Les jeunes de mon âges torturaient, intimidaient et insultaient toujours les autres, moi non. En prime, les garçons de mon âge tentaient d’accumuler les filles dans leur lit comme jamais. Ça se calmait avec l’âge, mais quand même, j’en doutais. Les gens étaient juste méchant et les garçons, on pouvait rajouter la mention « con » à tout ça.

« Je suis pas resté assez longtemps ici pour me faire de mauvais souvenirs. »

Et là, je disais la vérité en prime. J’étais à peine resté une année. C’était bien peux pour se donner envie de tout briser. Il continua de parler, mais au chien cette fois.

« Bon mec, on va laisser la demoiselle dont on connait pas le nom tranquille nan ? J’vais te chercher de quoi bouffer un peu et de la flotte, t’en as besoin j’crois. »

« Je m’appelle Serena en fait. »


Bah oui, j’étais aussi bien de lui dire, Rebecca allait lui dire un jour de toute façon. Donc, aussi bien avoir l’air d’une gentille fille et de le faire moi-même. Jackson allait arrêter de m’appeler la demoiselle, malgré que j’aimais bien, mais ça le faisait paraitre vieux quand même et il ne l’était pas tant que ça Bah en fait… est-ce qu’il était vieux? Bah non, surement pas tant que ça. Il était plus vieux que moi, mais en même temps… tout le l’était. Donc, ce n’était pas nouveau sous le soleil.

« J’pense pas que ça t’intéresse mais si tu veux, tu peux venir avec nous quoi. »

Est-ce que ça m’intéressait? Bah j’avais rien à faire et a bibliothèque ne m’intéressait pas. J’étais trop fatigué pour ça. En plus, je ne savais pas trop si tout était sécuritaire ou pas.

« Je te suis pour un moment. Je ne sais pas trop si tout est sécuritaire ici ou ya des endroits plus… dangereux. »

Prenons par exemple le terminal de l’aéroport, ça aurait été bien de me le dire avant que c’était plein de zombie, j’aurais pu faire une gaffe monumentale en me faisant repéré par des marcheurs et pourchasser Là, j’aurais dû courir et je les aurais amené ailleurs… genre voir les autres survivants pour qui m’aide et là… tout le monde serait mort parce que personne ne m’avait avertie pour le terminale. J’allais donc le suivre avant de risquer de tuer des gens.


© Daph

_________________




On m'a offert une roses ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jackson Highmore
I'm Still in School

Feat : Ryan Kwanten
Messages : 175
Date d'inscription : 01/12/2013

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
90/100  (90/100)
Jauge de Faim:
90/100  (90/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: J'ai rien fait! ... ou pas (Jackson)   Ven 28 Fév - 9:19




Serena & Jackson


J'ai rien fait ! ... Ou pas
12 Septembre


Après quelques minutes de conversation, j’avais capté que l’inconnue était pas vraiment une mauvaise personne. Elle était juste un peu paumée dans ce groupe qu’elle ne connaissait pas. Du moins c’était ce que je pensais quoi. La brune m’expliqua qu’elle était un peu nostalgique de son ancien lycée. Ah ouais donc elle était venue ici pour ses études ! C’était vrai que ça devait faire bizarre de se retrouver dans un endroit qui auparavant, devait être ordonné et propre. Maintenant, c’était plus vraiment le cas. Enfin, le lycée n’était p’t’être pas spécialement propre, nan, mais au moins, il n’était pas dans un état aussi chaotique que d’autres lieux que j’avais pu visiter par le passé.
J’essayai de lâcher une pointe d’humour, lui disant qu’elle pouvait toujours casser des trucs dans les classes vides. Ces classes n’étaient pas du tout utilisées, et elles ne servaient strictement à rien, sauf à attendre la venue de nouveaux survivants pour les abriter. Autant dire qu’avec le groupe qu’on se payait, c’était pas gagné. Mais ce qu’elle me répondit m’étonna quelque peu. En effet, elle m’assura qu’elle n’avait pas eu le temps de se faire des mauvais souvenirs ici. Je me contentai de hocher lentement la tête. J’avais pas grand-chose à lui dire, de toute façon. Elle semblait pas être le genre de fille qui étalait sa vie au premier imbécile venu. Même si j’en étais pas un.

Je finis par baisser les yeux sur Clochard. Ce dernier me regardait, la tête posée sur ses pattes avant croisées, content d’avoir un peu d’attention. Je décidai donc de prendre congé de l’inconnue, et fit par de cette idée à mon chien. Je lui proposai aussi d’avoir un peu de bouffe et de flotte : ça allait pas lui faire de mal ! J’avais un peu tendu la perche à mon interlocutrice pour qu’elle me donne son nom, et elle l’attrapa, fort heureusement ! Elle se présenta alors : Serena. Ouais, ça lui allait bien comme nom. D’un ton quand même assez content –elle m’avait dit son nom, c’était cool quand même !– je m’écriai presque :

« Enchanté, Serena ! »

Puis, je lui proposai de venir avec nous à la cafétéria. Elle allait surement refuser, car elle devait avoir d’autres choses plus importantes à faire que de rester avec moi et mon chien digne de celui d’un SDF. Mais contrairement à ce que je pouvais penser, elle accepta. Elle me demanda par ailleurs si certains endroits étaient plus dangereux que d’autres, dans le parc. Je souris et repris ma route, Clochard sur les talons. Je finis alors par lui expliquer le lycée. Du moins, les bases quoi.

« Bah écoute… il y a certaines salles de classe qui ont jamais été ouvertes. Si ça se trouve, elles sont remplies de zombies. Mais j’y crois pas trop. Par contre, les sous-sols ont jamais été explorés, j’ose même pas imaginer ce qu’on pourrait y trouver. Mais je suppose qu’un jour, on devra y faire un tour… sinon le parc, c’est l’endroit où tu es le plus susceptible de trouver des Walkers. »

Un ange passa. Si seulement il n’y avait que ça… une fois de plus, je repris, l’air maussade. En fait, je me rendais compte que le lycée n’était pas l’endroit le plus sûr. Mais quoi ? C’était l’un des seuls endroits où on était un « minimum » en sureté. C’était même peut-être le lieu le plus sûr des alentours. Je soupirai et continuai –bah oui, parce qu’il n’y avait pas que les zombies dans la vie…–

« Sinon euh bah… fais gaffe à quelques salles qui sont délabrées. Ça peut être dangereux, je pense. »




© Daph


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Serena Donnelly
I'm A Lonesome Wolf

Feat : Vanessa Hudgens
Messages : 618
Date d'inscription : 02/02/2014

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
100/100  (100/100)
Jauge de Faim:
100/100  (100/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: J'ai rien fait! ... ou pas (Jackson)   Sam 1 Mar - 20:21





Serena et Jackson


J'ai rien fait! ... ou pas, 12 septembre la nuit tombé



Je le regardais, en fait… il était vraiment gentil avec son chien. Il était un peu froid, mais en même temps… je l’étais aussi donc… on était quitte. Au moins, il était vraiment gentil avec son chien, donc… j’arriverais surement à être gentille avec lui, mais… mais… ouais bon.

« Enchanté, Serena ! »

« Enchanté aussi. »


Bravo Serena, tu as réussis à être polie! Un morceau de robot pour moi. C’était bien d’essayer d’être une humaine une fois de temps en temps, en prime… ça avait l’air de lui faire plaisir. Comment un simple nom pouvait faire plaisir, qui sait, ce pouvait ne même pas être le mien. Bon d’accord, ce l’était, mais… C’était de la faute de Rebecca bon. Faudrait que je reste sur la même idée plus de deux minutes là, je voulais être qui? Je voulais être moi. C’était un bon début quand même. Un tout petit, mais un bon début. J’avais quand même choisis l’option visite guidé, un point de plus pour moi et la sociabilité. J’allais devenir une pro! … ou pas. En fait non, vraiment pas, mais c’était toujours beau de rêver.

« Bah écoute… il y a certaines salles de classe qui ont jamais été ouvertes. Si ça se trouve, elles sont remplies de zombies. Mais je n’y crois pas trop. Par contre, les sous-sols n’ont jamais été explorés, j’ose ne même pas imaginer ce qu’on pourrait y trouver. Mais je suppose qu’un jour, on devra y faire un tour… sinon le parc, c’est l’endroit où tu es le plus susceptible de trouver des Walkers. »

Je prenais des notes mentales de tout ça. Sincèrement, je n’avais pas très peur des marcheurs. Ni même de salles inexplorées. En fait, si on m’aurait dit huit tonnes de marcheurs et tout, mais dans le pire des cas… c’était des anciens étudiants… dans le pire des cas… je serais ravie de les tuer. Ils étaient déjà morts! Ce n’était pas si mal que ça. Je n’allais quand même pas… ok bon. On change de sujet.

« Sinon euh bah… fais gaffe à quelques salles qui sont délabrées. Ça peut être dangereux, je pense. »

« Merci beaucoup, j’ai pas vraiment l’intention de rester longtemps, mais ça serait un peu con de mourir de façon stupide parce que je en connais pas l’endroit. »


Je le suivais, lui et son chien. Être toute seule me tentait, mais pas trop en même temps. Si j’étais en compagnie de… Jackson? Les autres ne viendraient pas me parler. Pour une raison inconnu, dès que je me retrouvais seule… des gens venaient me parler. Parfois j’avais l’impression d’avoir « parlez-moi de tatouer dans le front ». C’était étrange, c’était vraiment chiant parfois. Je n’aimais pas les gens, mais fallait faire bonne figure. C’était sincèrement pénible en fait. Je voulais juste… retourner à l’aéroport et me trouver un petit coin à moi, juste à moi et hop… on se ficherait du reste du monde. Presque tout le monde en fait. Sauf peut-être un ou deux. J’avais des noms en tête, un surtout, mais fallait pas le dire… il était télépathe. Bref! Je le suivais, mais… je n’avais rien à lui dire moi. Allez Serena, allez fallait réfléchir un peu. Pourquoi c’était aussi dur parler avec quelqu’un. Allez, pensons au télépathe, je lui dirais quoi à lui? Aucune idée… j’aime les ananas? Eum… surement pas.

« Eum… et sinon y a quoi à faire ici quand il fait horrible dehors? »

Wow, bravo. C’était presque… mais presque une bonne façon de faire la conversation. D’accord, fallait clarifier quelque chose ensemble Dieu, si tu voulais que j’apprenne à socialiser… envoie moi au moins des gens qui font des efforts pour dire des mots. J’ai besoin d’exemple moi pour arriver à quelque chose.

© Daph

_________________




On m'a offert une roses ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jackson Highmore
I'm Still in School

Feat : Ryan Kwanten
Messages : 175
Date d'inscription : 01/12/2013

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
90/100  (90/100)
Jauge de Faim:
90/100  (90/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: J'ai rien fait! ... ou pas (Jackson)   Dim 2 Mar - 8:46




Serena & Jackson


J'ai rien fait ! ... Ou pas
12 Septembre


Bon au moins, elle m’avait dit son nom ! De toute manière, si elle avait pas voulu me le dire, je me serai encouru chez Becca pour lui demander, après l’avoir quittée. Donc, elle s’appelait Serena. Ça m’faisait penser au nom d’une héroïne dans un film de vampires à succès. Bon ok, la meuf s’appelait Selene, mais ça ressemblait beaucoup à Serena. Puis on s’en foutait en fait : elle m’avait dit son nom, c’était ce qui important !
Soit. Elle m’avoua qu’elle ne connaissait pas les endroits sécurisés du lycée. Fatalement, elle n’était là que depuis peu, aussi… mais ça m’étonnait tout de même que personne ne l’ait mise en garde avant moi. Hum, après mûre réflexion, ça ne m’étonnait pas tellement, en fait… finalement, les survivants aimaient pas trop les nouveaux. Du coup, moins il y en avait, mieux c’était. En réalité, c’était horrible et heureusement que Serena était tombée sur moi. Bon ok, Becca lui aurait bien dit aussi, mais mieux valait le plus tôt possible quand même, nan ? Enfin bref ! Je lui expliquai donc les lieux sûrs et… moins sûrs du lycée. Car il y en avait hein ! C’était pas l’idéal, comme endroit, mais c’était quand même mieux que d’essayer de survivre à l’extérieur.

Serena me remercia, et je sentis que c’était sincère. Quand elle confirma que ce serait un peu con de mourir de façon stupide, tout simplement parce qu’elle ne connaissait pas les lieux, je ne pus m’empêcher de rire. Ouais ça c’était clair ! Clochard marchait devant moi, et je pouvais voir sa queue se balancer de droite à gauche, en fonction de ses foulées. A première vue, l’animal avait bien compris qu’on irait jusqu’à la cafétéria.

« Ouais c’est sûr que c’est con… heureusement que j’t’ai mise au courant. Enfin si t’as d’autres questions, tu peux me les poser. Comme Rebecca, je suis là depuis le début de l’épidémie. »

Nous continuâmes notre route tranquillement, quand nous finîmes par arriver à la cafét’. J’y entrai par la porte principale, suivi de Serena. Elle me posa une nouvelle question, à savoir ce qu’on pouvait bien foutre pour passer le temps, quand il faisait moche. Je reniflai bruyamment tout en m’approchant des réserves de bouffe. C’était une bonne question ça.

« Bah euuh… »

Je pris trois boites de conserve contenant de la viande et des légumes préparés et haussai les épaules.

« On peut… enfin… moi c’que je fais, c’est juste faire le tour du lycée. Mais t’as la bibliothèque si tu veux. Il y a pas mal de bouquins intéressants… il parait. Et sinon y a des jeux de société. Mais y a jamais personne qui veut jouer avec moi donc je fais mon tour quoi. »

Ouais, j’aimais bien les jeux de société ! C’était con que personne ne veuille jouer avec moi ! En plus, j’étais doué donc je gagnais souvent ! Du moins c’était contre ma sœur et ma mère, ça. Mais j’étais vraiment doué, oui oui ! Surtout pour les jeux de hasard. Les jeux de réflexion, j’étais pas super bon, c’était vrai. Mais c’était pas par manque d’intelligence, loin de là. J’aimais juste pas trop réfléchir.




© Daph


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Serena Donnelly
I'm A Lonesome Wolf

Feat : Vanessa Hudgens
Messages : 618
Date d'inscription : 02/02/2014

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
100/100  (100/100)
Jauge de Faim:
100/100  (100/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: J'ai rien fait! ... ou pas (Jackson)   Dim 2 Mar - 13:32





Serena et Jackson


J'ai rien fait! ... ou pas, 12 septembre la nuit tombé




Les informations sur l’école étaient pratiques. J’aimais vraiment l’endroit, mais en même temps… est-ce que j’avais envie de me poser quelque part? Non, pas encore. Je ne me sentirais jamais chez moi nulle part, c’était un fait. Donc… je ne savais pas trop ce que je voulais. Me promener, tenter de m’installer. Me trouver quelque chose à moi au centre de tout et me promener entre tous pour troquer des ressources. C’était surement ce qui me plaisait le plus.

« Ouais c’est sûr que c’est con… heureusement que j’t’ai mise au courant. Enfin si t’as d’autres questions, tu peux me les poser. Comme Rebecca, je suis là depuis le début de l’épidémie. »

« Merci, Rebecca n’a pas tendance à me parler de trucs comme ça. Ça aurait quand même été pratique à savoir. »


Je lui fis même un petit sourire en marchant près de lui. Suivant le chien. Il était bien son chien, il avait l’air d’avoir le droit de faire… a peut prêt n’importe quoi, mais quand même. Il avait l’air d’être bien traitée. Je les suivais, c’était pareil, mais en même temps si différent. L’école ne semblait plus du tout pareil. La preuve, je n’avais pas de musique dans les oreilles pour indiquer à tout le monde que je ne voulais rien savoir de leur parler et en prime, je marchais à coté de quelqu’un. C’était… surprenant. En plus… je lui parlais. On entra dans la cafétéria, je jetai un coup d’œil, Rebecca n’était pas là. Normal, on avait dit qu’on se rejoindrait à la bibliothèque, mais pas toute suite.

« Bah euuh… »

Je le regardais prendre des boites de conserve. En prime, il essayait de répondre à ma question, mais c’était loin d’être facile. La preuve qu’on s’ennuyait vite partout. Tuer des marcheurs était le meilleur jeu pour le moment.

« On peut… enfin… moi c’que je fais, c’est juste faire le tour du lycée. Mais t’as la bibliothèque si tu veux. Il y a pas mal de bouquins intéressants… il parait. Et sinon y a des jeux de société. Mais y a jamais personne qui veut jouer avec moi donc je fais mon tour quoi. »

« Pourquoi personne veux jouer avec toi? Jouer tout seul c’est nul et la bibliothèque… c’est pas le plus palpitant du monde »


J’adorais lire, vraiment. En même temps, faire que ça… j’y arriverais pas. Mon cerveau allait fondre et couler par mes yeux. J’aimais faire plein de chose, mais si je n’arrivais pas à bouger… j’allais exploser. J’avais eu assez d’émotions fortes aujourd’hui, mais en même temps… j’espérais qu’il fasse beau demain pour que j’arrive à partir bientôt. J’avais mon javelot, je voulais pas plus.

© Daph

_________________




On m'a offert une roses ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jackson Highmore
I'm Still in School

Feat : Ryan Kwanten
Messages : 175
Date d'inscription : 01/12/2013

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
90/100  (90/100)
Jauge de Faim:
90/100  (90/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: J'ai rien fait! ... ou pas (Jackson)   Lun 3 Mar - 4:15




Serena & Jackson


J'ai rien fait ! ... Ou pas
12 Septembre


L’avantage avec Serena, c’est qu’elle m’écoutait pas comme si j’étais le dernier des imbéciles, ça nan. Quand je lui parlais, elle m’écoutait avec attention. Et ça, ça faisait clairement plaisir quoi. J’avais l’impression qu’à part Meg et Reb, elle était la seule à reconnaître ma juste valeur. P’t’être que si elle restait, le lycée allait devenir plus sympa. Emerick, Amélia et Eric étaient l’exemple même de la méchanceté gratuite ! Je leur faisais rien, je les aidais sans broncher et eux, comment ils me remerciaient ? En pouffant quand je disais quelque chose, et en traitant mes idées d’idiotes. Oh, j’étais pas con quoi !! C’était eux les crétins, dans l’histoire. Enfin, un jour ils comprendraient la nécessité de m’avoir dans le groupe, et ce jour, je leur dirais leurs quatre vérités. Mais ce jour, c’était pas aujourd’hui, comme d’hab.
Serena me remercia gentiment –ouais, gentiment, pas comme les autres là !– des informations que j’avais pu lui donner. Elle m’expliqua aussi que Rebecca n’était pas du genre à parler de ça. Ouais ça c’était clair, malheureusement, elle n’était pas très tactique. Elle préférait me parler de tout et de rien, mais pas du danger. Le pire étant quand même que lors de notre dernière conversation, elle m’avait parlé de partir du lycée, s’enfuir avec son Logan machin là… ouais ouaiiis… elle se rendait pas compte du danger qui rôdait –c’tait le cas de le dire– dehors ! J’essayais de la convaincre, mais à première vue, elle était butée dans ses idées.

« Ouais, c’est même le B.A-BA. Enfin bon… au moins t’es au courant, c’est le principal ! »

Bah ouais, mieux valait tard que jamais, après tout !
Nous finîmes par entrer dans la cafétéria, Clochard en tête. Il avait l’air pressé d’avoir sa bouffe, celui-là ! Je chopai trois boites de conserve contenant de la viande et des légumes –quoi exactement, ça j’en savais rien– tout en répondant à une nouvelle de ses questions : elle voulait savoir ce qu’on pouvait faire quand le temps était pourri. Après une longue réflexion, je lui répondis que je faisais le tour du lycée, pour voir si tout allait bien. Il y avait bien les jeux de société à la bibliothèque, mais personne ne voulait jouer avec moi. Ça parut surprendre Serena, qui m’affirma que jouer seul dans une bibliothèque, c’était pas marrant. Sans blague. Je pouffai tout en me dirigeant vers la cuisine. Une fois dedans, je chopai une casserole et la posai sur un réchaud, que j’allumai à l’aide d’un briquet.

« Bah… j’sais pas trop en fait. Ils ont surement peur de perdre. Ou alors, ils trouvent qu’il y a mieux à faire, je sais pas. »

Je vidai le contenu des trois boites dans le récipient. Ça avait pas l’air d’être très bon, mais c’était mieux que rien. Je vérifiai tout de même la date de péremption. Parce que survivre en temps normal, c’était déjà pas facile, mais alors avec une intoxication alimentaire, c’était encore pire. Surtout qu’on avait pas de médecin dans le groupe, et que le seul à s’y connaître un minimum me prenait pour un con. Je reniflai un coup la mixture, qui sentait… une odeur bizarre, mais pas pourrie. C’était déjà ça.

« Je sais pas ce que ça vaut, j’en ai pas encore goûté de celle-là… enfin on verra bien. Par contre, si t’as pas peur de perdre, on peut jouer ensemble ! »




© Daph


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Serena Donnelly
I'm A Lonesome Wolf

Feat : Vanessa Hudgens
Messages : 618
Date d'inscription : 02/02/2014

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
100/100  (100/100)
Jauge de Faim:
100/100  (100/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: J'ai rien fait! ... ou pas (Jackson)   Lun 3 Mar - 15:03





Serena et Jackson


J'ai rien fait! ... ou pas, 12 septembre la nuit tombé




Je marchais avec lui, il était plus grand que moi, plus vieux que moi, plus bâti. Il était tout le contraire de moi en fait. Il était gentil, il aidait les gens, les protégeait, faisait des rondes… il était bien. Est-ce que tout le monde était comme ça à l’école?

« Ouais, c’est même le B.A-BA. Enfin bon… au moins t’es au courant, c’est le principal ! »

« Yep »


C’était bien de savoir tout ça. Ça me permettait de faire un top trois des endroits les plus amusants et les plus sécuritaire. Le problème, c’est que dans mon cas… le plus amusant n’était jamais vraiment sécuritaire. En fait… vraiment pas sécuritaire. Il fit une mixture… quelconque avec ses boites de conserve et les fit réchauffer. C’était… chaud au moins non? J’étais pas sur s’il arriverait à le manger. C’était vraiment… bizarre. Ici au moins, ils mangeaient chauds.

« Bah… j’sais pas trop en fait. Ils ont surement peur de perdre. Ou alors, ils trouvent qu’il y a mieux à faire, je sais pas. »

« Surement peur de perdre, parce qu’on s’ennuie ici. Alors des jeux, c’est pratique pour passer le temps. »


Je n’avais pas mangé chaud depuis mille ans, mais j’avais bu chaud tout à l’heure. Je ne savais pas trop si j’oserais manger un truc comme ça. Il avait surement un estomac d’acier ou l’habitude avec ce genre de chose. Moi, je préférais manger tout séparé et je préférais ce qui se mangeait froid.

« Je sais pas ce que ça vaut, j’en ai pas encore goûté de celle-là… enfin on verra bien. Par contre, si t’as pas peur de perdre, on peut jouer ensemble ! »

« Jouer ensemble, ça me plairait bien, mais juste si tu ne meurs pas avant d’un empoisonnement alimentaire. »


Je lui fis un sourire. Il était grand, mais en même temps… il était gentil. C’était bien de rencontrer des personnes sympathiques quand même. Je n’avais rien de mieux à faire en prime que de jouer avec lui. Mon bonus dans tout ça, c’est que ça avait l’air de lui tenter. C’est dernier temps, je ne comprenais pas trop pourquoi les gens appréciaient ma présence, mais j’aimais bien leur faire plaisir. On avait quand même tous une vie de merde, je n’étais plus la seule alors… je me sentais plus… normal un peu.

© Daph

_________________




On m'a offert une roses ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jackson Highmore
I'm Still in School

Feat : Ryan Kwanten
Messages : 175
Date d'inscription : 01/12/2013

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
90/100  (90/100)
Jauge de Faim:
90/100  (90/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: J'ai rien fait! ... ou pas (Jackson)   Mar 4 Mar - 4:29




Serena & Jackson


J'ai rien fait ! ... Ou pas
12 Septembre


J’aimais bien Serena, c’était une cool fille ! J’étais sûr qu’on allait bien s’entendre, vu que notre relation démarrait sur de bonnes bases. Ouais, c’était bien, ça ! Et en plus, elle allait être une bonne compagne pour passer le temps, y avait pas de doutes là-dessus. Tandis que la bouffe réchauffait, nous parlâmes du fait que les autres ne voulaient pas jouer avec moi aux jeux de société. J’émis la possibilité que, s’ils ne voulaient pas jouer, c’était peut-être parce qu’ils trouvaient qu’il y avait mieux à faire. Ou alors, ils avaient juste peur de perdre. Pour elle, c’était cette dernière hypothèse qui était la plus probable. Ouais elle avait pas tort : on s’ennuyait à mourir ici quand il faisait dégueulasse ou nuit, alors c’était bien probable que ce soit pour ça qu’ils ne voulaient pas jouer avec moi. J’accueillis son argument avec le sourire. Vraiment, il n’y avait qu’avec Meg et Bec que je souriais comme ça. Et avec Clochard, il était rigolo, mon chien !

« Mais ouais, c’est pratique ! Enfin bon, s’ils sont mauvais perdants, heureusement qu’ils ne jouent pas contre moi… ça risquerait encore de mal se finir. »

Oui parce que des disputes, j’en avais déjà assez vécu comme ça depuis que j’étais dans ce lycée. C’était pas pour rien que j’avais voulu partir, après tout !
Serena regardait la mixture d’un drôle œil. En même temps, ça avait pas l’air super bon, mais il n’y avait que ça. Bon c’était vrai qu’il y avait d’autres conserves, mais c’étaient les premières que j’avais chopé et il fallait bien les manger à un moment ou à un autre ! J’étais pas un pro du recyclage, de de bouffer les restes, mais depuis l’épidémie, je m’étais quand même bien forcé. Pas le choix, comme diraient certains. J’avouai tout de même à la brune que je ne savais pas trop ce que ce repas valait, mais qu’après, on pourrait aller jouer un peu ensemble, si elle n’avait pas peur de perdre. Même si elle était mauvaise perdante, je crois que je ne le prendrais pas mal. Au pire, je pouvais toujours faire semblant de perdre aussi. Hum. Oui non, c’était pas vraiment mon genre, ça.

Dans un sourire, Serena me répondit que ça lui ferait plaisir de jouer avec moi. Mais par contre, il ne fallait pas que je meure avant d’une intoxication alimentaire. Je détournai mon regard de ma casserole pour la dévisager. Elle souriait. Quant à moi, mes lèvres affichaient un léger sourire en coin. Je chopai trois assiettes sur le banc de travail et les posai à côté de ma casserole.

« Bah… si j’meurs d’une intoxication alimentaire, toi aussi. »

Et sans demander mon reste, je versai la mixture dans les trois assiettes. Honnêtement, c’était pas servi comme dans les grands restaurants gastronomiques, loin de là. Il y en avait même un peu qui était tombé sur le côté, et je pus voir un petit pois, recouvert de sauce brune. Ah bon, y avait des petits pois là-dedans ?! Boarf !
Je pris alors des couverts pour nous deux, et tendis son assiette à la jolie brune. Je pris ensuite les deux autres et allai m’attabler, suivi de près par Clochard. Je déposai une des assiettes à terre et mon chien ne nous attendit pas pour commencer à bouffer. Une fois assis, je lançai à Serena :

« Tu vois ? Il trouve ça bon lui ! Donc ça doit pas être mauvais pour nous ! »

Bon là, rien n’était moins sûr, mais au moins, on aurait à manger, c’était déjà ça.




© Daph


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Serena Donnelly
I'm A Lonesome Wolf

Feat : Vanessa Hudgens
Messages : 618
Date d'inscription : 02/02/2014

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
100/100  (100/100)
Jauge de Faim:
100/100  (100/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: J'ai rien fait! ... ou pas (Jackson)   Mar 4 Mar - 8:14





Serena et Jackson


J'ai rien fait! ... ou pas, 12 septembre la nuit tombé



[]« Mais ouais, c’est pratique ! Enfin bon, s’ils sont mauvais perdants, heureusement qu’ils ne jouent pas contre moi… ça risquerait encore de mal se finir. »[/b]

Je lui fis un sourire. J’étais loin d’être mauvaise perdante. Je donnais mon maximum et je perdais que très rarement. Si on me battait, bah c’était la vie, fallait travailler plus fort la fois d’après. Si on m’embêtait parce que j’avais perdu… bah là… je frappais et je me battais, autant avec les hommes, qu’avec les femmes. C’étaient comme ça que ça fonctionnait au centre, donc… pourquoi pas maintenant aussi. J’adorais me battre, même si c’était juste pour me chamailler un peu. Avec moi, fallait que ça bouge.

Je le regardais cuisiner, son truc avait l’air… complètement horrible. Vraiment. Je ne savais même pas comment il allait faire pour manger ça. Je le regardai sortir des assiettes, il me faisait sourire quand même. Il était amusant à regarder aller. C’est quand même là que je compris l’horreur de la chose. Il n’y avait pas trois assiettes là? Mais ils étaient deux. Il ne pouvait quand même pas… et il confirma mes soupçons.

« Bah… si j’meurs d’une intoxication alimentaire, toi aussi. »

Je lui fis de gros yeux horrifiés, mais je souriais vraiment. Il me faisait rire. La cuisine ne devait pas être dans ses talents premiers. En même temps… je l’allais pas en faire les frais non plus. Je tenais à ma vie. Il avait rempli l’assiette et me la tendis, je la pris en rajoutant :

« Je suis pas faites comme toi moi, ça pourrait vraiment me tuer tu sais. »

Bon d’accord, j’exagérais, mais en même temps… J’avais vraiment envie de me risquer? Surement pas. On prit place et à une table et le chien mangea son plat sans poser de question.

« Tu vois ? Il trouve ça bon lui ! Donc ça doit pas être mauvais pour nous ! »

« Donc, finalement tu es un sadique qui se cache sous des bonnes intentions c’est ça? »


Je lui fis un sourire pour accompagner ma réplique. Juste déposer mon ustensile à l’intérieur de l’assiette ne m’intéressait pas. Je n’avais pas encore manqué de rien. Bon d’accord, j’avais pas vraiment d’appétit avant l’épidémie, après n’avait pas vraiment changé. Manger était quelque chose que j’avais toujours fait pour vivre, pas pour le plaisir. Je pouvais sauter tous les repas dans la journée sans m’en rendre compte.

« Tu goutes en premier. Juste au cas.»

Oui bon, je m’amusais sincèrement. En plus, son chien n’était pas une référence, sa mangeait sa propre merde sans rien dire. Donc, le chien allait surement aimer la mixture de Jackson. J’attendis qu’il mange pour gouter. C’était… c’était juste… non.

« Bon, j’ai essayé je te jure, mais j’ai pas tendance à mettre n’importe quoi dans ma bouche. En prime! J’ai mangé avec Becca. Je suis sûr qu’un grand garçon comme toi peut manger deux assiettes. »

Et je repoussai l’assiette devant lui. Sourire joueur et un peu sadique aux lèvres. J’avais gouté! C’était déjà ça.

« La prochaine fois, c’est moi qui cuisine. »

Par habitude, j’étais habitué de faire du bon avec pas grand-chose. Je n’étais pas une fille qu’on amenait dans un resto cinq étoiles, mais j’aimais un minimum savoir ce que je mettais dans ma bouche.


© Daph

_________________




On m'a offert une roses ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jackson Highmore
I'm Still in School

Feat : Ryan Kwanten
Messages : 175
Date d'inscription : 01/12/2013

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
90/100  (90/100)
Jauge de Faim:
90/100  (90/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: J'ai rien fait! ... ou pas (Jackson)   Mer 5 Mar - 3:26




Serena & Jackson


J'ai rien fait ! ... Ou pas
12 Septembre


En tous cas, une chose était sûre et certaine : on se marrait bien avec Serena. Je lui préparais un truc bon –hum– à bouffer, et on papotait autour de ma casserole. Mais elle semblait ne pas ravie de partager ce repas avec moi. Ou plutôt, elle ne semblait pas convaincue de la qualité de la bouffe qui mijotait. En même temps, on était loin d’être dans un quatre étoiles. Quoique, vu les temps durs, c’était peut-être digne d’une ou deux étoiles, ce truc ! Même s’il fallait bien l’avouer, j’avais déjà eu à cuisiner des boites qui avaient meilleure odeur. Mais bon, la date de péremption n’avait pas expiré, et la boite en elle-même n’avait aucun coup. C’était donc forcément que le contenu était toujours bon.
Bref, nous parlâmes de jouer une part d’un quelconque jeu de société. Nous étions d’accord, il ne restait plus qu’à trouver ce à quoi nous allions nous amuser exactement. Mais ce n’était pas avant ce délicieux repas qui nous attendait. Oui, nous. Je lui fis d’ailleurs gentiment remarquer que si je mourrais d’une intoxication alimentaire, alors elle aussi. Ses yeux devinrent alors aussi gros que les assiettes que j’avais préparées, ne reflétant plus qu’horreur et damnation. Ça dénotait quand même avec son sourire hein ! Elle prit tout de même l’assiette remplie à ras bord, en lâchant qu’elle n’était pas faite comme moi, et que ce truc pourrait bien la tuer. Je pouffai :

« Mais oui mais oui ! »

Et je finis par aller m’attabler, après avoir déposé sa part à Clochard, à terre. Ce dernier commença sans nous –quel manque de politesse– à se gaver en battant de la queue de droite à gauche. Je m’exclamai que lui, il trouvait ça bon, donc ça devait pas être mauvais pour nous. Et le pire, c’est que j’en étais réellement convaincu ! Enfin un peu quand même quoi. Assise face à moi et son assiette devant elle, Serena quant à elle, était réticente pour deux. Finalement, elle m’ordonna de goûter en premier, au cas où. Je tentai encore une fois de ne pas éclater de rire, mais ne pus m’empêcher d’afficher un sourire amusé. Oui, la situation était amusante. En fait, je ne m’étais plus marré comme ça depuis des lustres. Je ne savais même pas dire quand. Après l’épidémie ? Probablement que non.

« Si t’insistes… »

Je pris donc ma fourchette et la plantai dans un morceau de viande –tiens, c’était de la saucisse !– que je fourrai dans ma bouche. Non mais ! Elle avait rien de mauvais cette viande ! Bon, elle avait pas tellement le goût de viande, mais c’était parce qu’elle avait mariné pendant des mois dans cette boite ! Bon par contre fallait m’expliquer pourquoi cet arrière-goût de carton. Mais tout de même : ça restait mangeable ! Je levai mon pouce pour lui montrer que c’était bon, et contre toute attente, elle attaqua son assiette. Une bouchée. Son visage se crispa alors dans une mine de dégoût puis, une fois qu’elle eut avalé son morceau de je ne savais trop quoi, elle m’assura que non, elle trouvait pas ça vraiment bon, et qu’elle n’avait pas l’habitude de mettre n’importe quoi dans sa bouche –HEIN ?– et que de toute manière, elle avait déjà mangé avec Becca. Je pouffai une nouvelle fois tout en hochant encore de la tête –ouais c’était un tic– et avant même que je ne puisse dire quoi que ce soit, elle poussa son assiette devant moi, en m’assurant que la prochaine fois, c’était elle qui cuisinait. La bouche pleine, je lui répondis :

« J’sais pas si ce sera meilleur, des conserves, ça reste des conserves. Moaaah allez ! Mange encore un peu ! J’suis sûr que tu dis ça pour pas que je t’emmerde, mais j’te crois pas. »

Clochard avait presque fini son assiette que moi, j’avais à peine commencé la mienne. Et pourtant, je mangeais à m’en faire péter le ventre. En même temps, c’était tellement rare de pouvoir manger plusieurs fois par jour… et aussi normalement, c’était interdit. Du moins, les autres prônaient l’idée de manger une fois par jour, et c’était tout. Histoire de garder des réserves quoi. Ben moi, j’en avais rien à foutre. J’avalai ma bouchée et lâchai :

« Puis tu dis que tu n’as pas l’habitude de mettre n’importe quoi dans ta bouche… tu devrais ! Si tu savais tout ce qu’il y a eu dans la mienne… ou presque. Enfin… »

Hey, j’avais décidé de ne plus être un pervers ! Quoique, nous dirons plutôt que les occasions ne s’étaient pas présentées. Mais là, elle me tendait clairement la perche. Une perche énorme, même !




© Daph


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Serena Donnelly
I'm A Lonesome Wolf

Feat : Vanessa Hudgens
Messages : 618
Date d'inscription : 02/02/2014

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
100/100  (100/100)
Jauge de Faim:
100/100  (100/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: J'ai rien fait! ... ou pas (Jackson)   Mer 5 Mar - 8:08





Serena et Jackson


J'ai rien fait! ... ou pas, 12 septembre la nuit tombé




« Mais oui mais oui ! »

Pff, lui il devait avoir un estomac d’acier. Moi j’avais un estomac de moineau à la base, pas plus. Je devais grignoter une dizaine de fois dans ma journée, mais de très petite quantité à chaque fois. C’était vraiment viable comme façon de vivre, mais ça faisait tellement longtemps que je faisais ça, que l’idée de mettre un gros repas dans mon ventre… me donnait sincèrement mal au cœur. J’étais surement brisée.

« Si t’insistes… »

Il avait pris une bouchée et je me lançai à sa suite… ce qui était franchement une mauvaise idée. Il voulait vraiment me tuer, rien de moins. Bon d’accord, ce n’était pas bon, mais c’était techniquement, selon toute vraisemblance, mangeable.

Mangeable pour un chien et un homme, mais pas pour moi. Je n’avais pas envie de mettre quelque chose d’aussi lourd dans mon corps. Si c’était lourd… étrangement ça avait tendance à remonter si je devais me battre ou courir. En prime, j’adorais me battre et courir. Fallait pas me nuire. J’aimais bien gagner.

« J’sais pas si ce sera meilleur, des conserves, ça reste des conserves. Moaaah allez ! Mange encore un peu ! J’suis sûr que tu dis ça pour pas que je t’emmerde, mais j’te crois pas. »

« Oh non, je suis pas assez sado pour en reprendre, mais je te remercie de l’attention. »


Plein de politesse venant de moi! Fallait quand même qu’il apprécie. Ça n’existait pas vraiment chez moi la gentillesse et la politesse. Si l’étiquette était appris à des gens… moi j’étais complètement passé à côté.

« Puis tu dis que tu n’as pas l’habitude de mettre n’importe quoi dans ta bouche… tu devrais ! Si tu savais tout ce qu’il y a eu dans la mienne… ou presque. Enfin… »

« Non, non, moi je choisis avec soin tout ce que je mets dans ma bouche. Ça me permet de m’assurer d’une certaine qualité du produit. »


Oui, oui je parlais vraiment de nourriture. Bon d’accord, c’est un homme… en même temps… sa prouvait que j’étais plus propre que lui et que lui… il mettait n’importe quoi dans sa bouche.

« Aller gamin, mange tout ton assiette si tu veux grandir. »

Je rigolais en disant cela. C’était moi qui avait besoin de grandir, il était vraiment plus grand que moi en fait, mais je m’en fichais. J’allais pas remettre une seule miette de ce truc dans ma bouche… jamais.


© Daph

_________________




On m'a offert une roses ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jackson Highmore
I'm Still in School

Feat : Ryan Kwanten
Messages : 175
Date d'inscription : 01/12/2013

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
90/100  (90/100)
Jauge de Faim:
90/100  (90/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: J'ai rien fait! ... ou pas (Jackson)   Sam 8 Mar - 11:35




Serena & Jackson


J'ai rien fait ! ... Ou pas
12 Septembre


Au moins, Serena avait pris la peine d’essayer de manger, c’était déjà ça hein ! Quand elle prit sa première bouchée, je vis sa tête changer, affichant un dégoût profond. Bon, je devais pas lui en vouloir non plus de trop : c’était pas très bon comme mixture. Enfin, s’il n’y avait pas cet arrière-goût de carton, ça aurait été meilleur. Et si nous avions pu avoir quelques épices, ça aurait été encore mieux. Mais fallait se contenter de ça, pour le moment ! Puis y avait pire hein, nan ? En tous cas, elle semblait certaine que si c’était elle qui ferait la bouffe, ce serait meilleur. Ça, rien n’était moins sûr, et je ne manquai pas de lui dire. Je continuai en lui demandant de manger un peu plus, étant certain qu’elle me mentait, et n’avait pas bouffé avec Becca. Ce à quoi elle me remercia, mais précisa qu’elle n’était pas assez sado pour manger encore plus. Je haussai un sourcil. Puis, ne voulant pas me disputer avec elle –et ayant compris sa supériorité au niveau tête de mule– je décidai de capituler.

« Bon, c’est d’accord ! Et prochaine fois ouais, si tu veux, tu me feras à manger. Même si une conserve reste une conserve, pour moi. »

Histoire d’ajouter une couche d’humour –et de perversité– je lui lançai qu’elle devrait prendre l’habitude de mettre plus de trucs dans sa bouche. Moi par exemple… enfin soit. Par contre, Serena n’avait pas l’esprit perverti. Ou alors, elle cachait vraiment bien son jeu. Etant est-il qu’elle me parla de bouffe. Mais vraiment de bouffe. Qualité du produit, tout ça… c’était pas drôle en fait ! Au moins la Fantôme là, elle était tellement coincée du cul, qu’elle en devenait rouge comme une pivoine, ça c’était marrant ! Mais Serena quant à elle… elle ne comprenait même pas les allusions ! Son éducation était à faire, oh ! Légèrement atterré par sa réponse, je répliquai un :

« Euh ouais enfin heu… maintenant, tu vas finir par ne plus rien manger… »

Ah, là je marquais un point !! La bouffe n’était plus très bonne, et les produits de qualité se faisaient plus que jamais rares. En fait, ce qui aurait pu être bien était de faire un super potager dans le parc du lycée. Tiens, c’était vraiment pas con comme idée ça ! Au moins, on aurait des légumes frais. Pour la viande, on pouvait toujours cuir le chat d’Eric. Mais bizarrement, je doutai que la dernière idée fasse l’unanimité. Par contre, celle du potager… ! Quoique, s’ils décidaient de me faire chier, ils le feraient jusqu’à la fin. Même si ça prouverait leur idiotie au monde entier. Ou plutôt au lycée entier. Même les zombies iraient faire un facepalm s’ils n’acceptaient pas. Naaan, c’était vraiment impossible qu’ils refusent. Donc, je gardai cette idée dans un coin de ma tête. J’allais bien la balancer au moment venu.

Serena m’ordonna alors en riant –et en m’appelant « Gamin »… normal quoi– de manger mon assiette. Dans un soupir résigné, je pris alors son plat et le tirai totalement devant moi. Puis, je commençai à manger cette si bonne mixture à l’arrière-goût de carton. Je baissai légèrement les yeux et vis alors Clochard, me regarder comme si j’étais le messie. Rah… sale bête ! Je pouffai :

« Naaan allez fais pas cette tête-là… j’vais culpabiliser sinon ! En plus j’ai pas de raison, j’t’ai donné à bouffer quoi. Et si tu reçois encore plus, tu tomberas malade. »

En même temps, ça changeait quoi ? Du moment qu’il me dégueulait pas dessus… c’était pas encore trop dramatique qu’il soit malade : j’avais tout de même pas à ramasser. Mais sous le regard insistant de l’animal, je ne pus que céder. Je pris l’assiette à peine entamée de Serena et la déposai à terre. Je me mis à râler en me redressant :

« T’as vu le mec facile que je fais ? Un chien arrive à se faire obéir ! » Je fis une pause. « Bon, on attend que Clochard ait fini puis on va jouer du coup ? »




© Daph




Dernière édition par Jackson Highmore le Dim 30 Mar - 5:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Serena Donnelly
I'm A Lonesome Wolf

Feat : Vanessa Hudgens
Messages : 618
Date d'inscription : 02/02/2014

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
100/100  (100/100)
Jauge de Faim:
100/100  (100/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: J'ai rien fait! ... ou pas (Jackson)   Sam 8 Mar - 13:24





Serena et Jackson


J'ai rien fait! ... ou pas, 12 septembre la nuit tombé



« Bon, c’est d’accord ! Et prochaine fois ouais, si tu veux, tu me feras à manger. Même si une conserve reste une conserve, pour moi. »

« Tu verras bien »


Je lui fis un sourire, je n’avais jamais parlé de faire que des conserves. Il y avait des réchauds à la cafétéria. Je suis sûr que j’arriverais à trouver même un B.B.Q quand même. Dans le pire des cas… sur un réchaud… j’avais tout pour faire des pâtes végétariennes sans problème. Fallait juste que je ramasse des pâtes en revenant, mais c’était assez facile à trouver quand on savait ou chercher. Dans mon cas, c’était dans un petit resto pas trop loin. J’allais souvent y manger pendant mon heure de repas. Le pauvre avait du mal à joindre les deux bouts avec son restau et il avait plein de bouffe dans son sous-sol. Je lui souhaitais d’avoir survécu, mais en même temps. Il y avait peu de chance.

« Euh ouais enfin heu… maintenant, tu vas finir par ne plus rien manger… »

« Heureusement pour moi, je mangeais déjà pas grand-chose avant l’épidémie. Je suis plus du genre… céréale, noix et fruits séchés que véritable repas. Les bonbons aussi. J’adore les bonbons. »


Le chien avait fini de manger, il était bien lui. Il aimait bien le repas, en même temps… les chiens et la nourriture… ça aimait vraiment tout.  Il était mignon le chien, il avait l’air… heureux. Vue le contexte, il était très bien traité. Jackson avait l’air de quelqu’un de trait bien. C’était surement dans les personnes qui avaient l’air les plus intéressantes de l’école pour le moment. En même temps… je n’étais pas du genre à parler avec les gens. Le chien fixait maintenant Jackson avec un de ses regards… qui me fit immédiatement sourire. Il était trop bien le chien.

« Naaan allez fais pas cette tête-là… j’vais culpabiliser sinon ! En plus j’ai pas de raison, j’t’ai donné à bouffer quoi. Et si tu reçois encore plus, tu tomberas malade. »

J’assistais à ce combat muet entre la volonté du chien et du maitre. Qui allait gagner? C’est là que Jackson donna finalement mon assiette au chien. Le chien avait gagné, ce qui me faisait rire. Il n’était pas bien méchant Jackson. Il retourna finalement son attention sur moi.

« T’as vu le mec facile que je fais ? Un chien arrive à se faire obéir ! »

« J’ai vue. En même temps… c’est pas une grande perte de partager avec lui. »

Je lui souriais. Oui, les chiens j’adorais ça. En plus, ça me mettait d’excellente humeur. En même temps, s’il allait être malade… ce n’était pas mon chien. Pas à moi de ramasser. C’était à Jackson le chien, c’était donc son job.

« Bon, on attend que Clochard ait fini puis on va jouer du coup ? »

« Yep et je vais te battre à ce que tu veux ».


Oui, oui j’allais gagner. Fallait juste savoir à quoi jouer. Si ça demandait de la tête, j’en avais et de la chance aussi donc finalement… j’avais toutes mes chances. En plus… j’adorais la compétition. Heureusement pour lui, je n’étais pas une mauvaise perdante… mais j’étais une tricheuse. On allait essayer de résister quand même. Fallait pas tricher dès le début. Je regardais le chien manger et… j’avais encore le goût de l’assiette dans ma bouche, ce qui n’était vraiment pas l’idéal. Je fouillai donc rapidement dans mon sac voir ce qu’il me restait. Viandes séchés, fruits séchés, céréales, craquelins et… des gummy bears. C’est ce que je sortie pour changer le goût. C’était tellement chimique de toute façon… que ça ne périmait pas vraiment. Fallait juste éviter les sans sucre, ça… c’était violent. Très, j’avais même lu des témoignages sur le net à ce propos. Bref. J’en pris quelques un. C’était vraiment mieux maintenant dans ma bouche.

« Tu en veux? Ça change le goût de ton assiette. »

Je lui tendis le sac pour voir s’il en voulait. J’étais une gamine pleine de ressource qui… n’avait jamais eu une alimentation exemplaire. Avant l’épidémie, je passais ma vie à manger de petit repas constitué d’un seul groupe alimentaire à la fois… et les bonbons étaient l’agent liant entre tout ça. Donc… j’allais réussir à survivre maintenant que tout le monde mangeait n’importe quoi. Fallait juste savoir improviser.

© Daph

_________________




On m'a offert une roses ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jackson Highmore
I'm Still in School

Feat : Ryan Kwanten
Messages : 175
Date d'inscription : 01/12/2013

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
90/100  (90/100)
Jauge de Faim:
90/100  (90/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: J'ai rien fait! ... ou pas (Jackson)   Dim 9 Mar - 6:23




Serena & Jackson


J'ai rien fait ! ... Ou pas
12 Septembre


Elle pensait vraiment qu’elle allait réussir à me faire quelque chose de bon avec ce qu’il y avait en réserves ! Eh bah, elle était vraiment sûre d’elle ! Pourtant, je lui avais bien dit qu’une conserve, c’était une conserve ! Mais à première vue, elle ne me croyait pas. Bon ! Elle ponctua même son « tu verras » d’un large sourire. Mouais… si ça se trouvait, ce qu’elle allait me préparer à bouffer allait être encore pire que les conserves. C’était possible ça ? Bien probable, ça dépendait de ce qu’elle allait choisir comme boite. Mais nous n’y étions pas encore. Pour l’instant, nous en étions à ce merveilleux repas que je nous avais cuisiné, et dont elle ne voulait absolument pas. Pas assez raffiné pour ses petites papilles gustatives ! Ah les femmes… !
Avec ses goûts, je ne me gênai pas pour lui dire qu’elle allait finir par ne plus rien manger du tout, avec les temps qui couraient ! Mais elle n’était pas du même avis, une fois de plus. Elle m’expliqua que même avant l’épidémie, elle ne mangeait que des noix, fruits séchés et autres trucs de végétariens. Et les bonbons. Je haussai un sourcil. Cette fille était décidément pas normale.

« Mais enfin ! Ça nourrit pas son homme ! Tu m’étonnes que t’as la peau sur les os ! Et la viande ? Et les patates ? Fin j’sais pas mais j’pourrais pas manger comme toi. Tu vas pas me faire bouffer ça quand même ? »

Oui, l’idée venait de me traverser l’esprit. Savait-on jamais, avec elle, tout était possible !
Clochard quant à lui, avait fini son assiette. Et il en voulait encore, le bougre ! Il me faisait les petits yeux doux… comment ne pas lui résister ?! Mais pourtant, je tentai de tenir bon ! En vain… je finis par lui donner l’assiette de Serena en soupirant. De toute façon, s’il était malade, il avait qu’à dégueuler sur le chat d’Eric. Ça lui ferait plaisir tiens ça, au vieux ! Après avoir donné son assiette à mon chien, je me tournai vers Serena, me plaignant du fait que j’étais vraiment un mec facile, en fait ! Serena confirma, mais m’avoua aussi que ce n’était pas une grande perte que de partager avec Clochard. Ouais, elle marquait un point ! L’air décontracté, je répondis :

« T’as raison ! Après tout, c’est mon chien quoi. Je veux aussi qu’il reste en vie ! »

La brune, elle semblait bien les aimer aussi, les chiens. Ça nous faisait un bon point commun. Au moins si un jour le lycée venait à exploser, nous laissant pour seuls survivants, on pouvait toujours reprendre la route, dormant à la belle étoile, Clochard entre nous pour nous tenir chaud. N’importe quoi. Mais pas totalement ridicule non plus en fait !
Bref, je lui proposai d’attendre que mon brave animal ait fini de manger pour qu’on aille ensuite jouer. Evidemment, la brunette accepta, précisant même qu’elle allait me battre. Je levai un peu la tête, la toisant, pour lui faire comprendre que le boss ici, c’était moi ! Je n’avais jamais perdu, et c’était toujours à la loyale, sans tricher ! Un adversaire hors pair !

« On verra bien qui rira le dernier, Mademoiselle Serena ! Tu vas voir, je vais te battre, tu t’en souviendras toute ta vie ! »

Pendant que je la mettais en garde, elle prenait quelque chose dans son sac : un sachet de bonbons. Mes yeux s’écarquillèrent quand elle me tendit le sachet en m’en proposant. C’était des oursons. Les oursons en produits chimiques là ! D’après elle, ça allait changer le goût de mon assiette. Ah ouais ça c’était clair. Mais est-ce qu’ils étaient encore bons ? Quelle question ! Ça faisait à peine plus d’un an que l’épidémie avait eu lieu, et ce genre de saloperie ne se périmait pas de sitôt. Je tendis le bras et chopai dans le sachet trois bonbons : un vert, un rouge et un jaune. Lentement, je mis le jaune en bouche –au citron ! Quand le goût acide se déposa sur ma langue, je ne pus m’empêcher de sourire comme un imbécile. Ça rafraîchissait, c’était clair ! Et elle avait pas tort non plus, la Serena !

« Tain t’as raison ! Ça enlève le goût dégueu haha ! »

Je ne plus m’empêcher d’éclater de rire, content. Je me rassis dans ma chaise, tapant mon dos contre le dossier, et regardant la jeune fille se régaler. Quant à moi, il me restait deux bonbons, et je comptais bien les savourer.




© Daph


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Serena Donnelly
I'm A Lonesome Wolf

Feat : Vanessa Hudgens
Messages : 618
Date d'inscription : 02/02/2014

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
100/100  (100/100)
Jauge de Faim:
100/100  (100/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: J'ai rien fait! ... ou pas (Jackson)   Dim 9 Mar - 15:12





Serena et Jackson


J'ai rien fait! ... ou pas, 12 septembre la nuit tombé



« Mais enfin ! Ça nourrit pas son homme ! Tu m’étonnes que t’as la peau sur les os ! Et la viande ? Et les patates ? Fin j’sais pas mais j’pourrais pas manger comme toi. Tu vas pas me faire bouffer ça quand même ? »

« Non, mais… j’en mangeais avant de tout ça, mais maintenant… c’est plus compliqué à trouver. Pour toi je ferai un effort et je cuisinerai un vrai quelque chose. J’irai même faire des courses s’il le faut. »


Je lui souriais. Bah oui, j’adorais me promener partout, avec ou sans marcheurs à mes trousses. C’était bien de cavaler. J’adorais ça. J’aimais me sentir libre et si j’avais une chance de mourir pour être libre… alors tant pis, je prenais le risque. Il avait donné l’assiette au chien. On discutait assez facilement. C’était bien.

« T’as raison ! Après tout, c’est mon chien quoi. Je veux aussi qu’il reste en vie ! »

Ensuite, on parla de jouer et là, on avait l’air d’être tous les deux d’accord sur qui serait le perdant. C’était tout simplement l’autre. Chacun était le gagnant. En même temps, on ne jouait pas à un jeu de société avec un adversaire pour perdre. Qui aimait perdre dans la vie? Pas moi.

« On verra bien qui rira le dernier, Mademoiselle Serena ! Tu vas voir, je vais te battre, tu t’en souviendras toute ta vie ! »

« On verra bien m’sieu Jackson. Faut quand même le choisir le jeu, avant d’être sur du gagnant. »


C’est quand même vrai! Si je n’avais jamais joué, je ne pouvais quand même pas jouer intelligemment. Faut aussi dire que je ne jouais pas beaucoup étant fille unique et sans famille. Quand j’étais dans une famille d’accueil il y avait rarement des gens avec qui jouer et en centre… c’était interdit. Trop de risque que le perdant casse les dents du gagnant. C’était assez violent en centre en fait. Ensuite, on se demandait pourquoi j’étais brisée et que j’avais du mal à faire confiance… Ouais bon, maintenant… on pouvait vraiment dire que ça m’avait servi tout ça. J’étais une pro de la survie et les marcheurs… c’étaient un peu comme les vivants d’avant. Juste… plus agressif et sans parole. C’était presque pareil. Au final… je devais quand même me défendre contre le monde. Comme avant.

« Tain t’as raison ! Ça enlève le goût dégueu haha ! »

Je lui fis un grand sourire avant de remettre un bonbon dans ma bouche. J’adorais les bonbons. Surtout quand on pense qu’après la fin du monde… c’était ce qui périssait le moins vite sur les étagères. C’était merveilleux la vie. Dans le pire des cas… on pouvait même en faire des bonbons. Je savais faire plein de truc avec pas grand-chose… encore là, fallait dire merci à la vie de m’avoir élevé avec une mère qui ne cuisine pas et un frigo vide. On apprend à la dure, mais aujourd’hui… j’étais surement une des survivantes les plus… heureuse de mon temps. Je ne mangeais pas énormément de bonbons pour la seule et unique raison que… bah je n’avais plus très faim. Je mangeais lentement, comme ça j’atteignais toujours ma limite plus rapidement comme ça. Un regard vers le chien me montra qu’il avait fini de manger. C’était bien ça. Je rangeai mes bonbons avant le joindre mon regard à celui de Jackson, sourire aux lèvres.

« Bon, on y va? Sinon on va y passer la nuit. »

Je lui fis un sourire tout en me levant. Je ne me voyais pas trop dire à Becca : « Ah désolé, je suis pas venue me coucher, j’ai passé la nuit à jouer avec Jackson. » Non, sérieusement… fallait que j’aille me coucher, sinon le lentement, j’allais tomber de fatigue. Je n’avais pas besoin de beaucoup d’heure de sommeil, mais en même temps… un peu quand même.

© Daph

_________________




On m'a offert une roses ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jackson Highmore
I'm Still in School

Feat : Ryan Kwanten
Messages : 175
Date d'inscription : 01/12/2013

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
90/100  (90/100)
Jauge de Faim:
90/100  (90/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: J'ai rien fait! ... ou pas (Jackson)   Mer 12 Mar - 10:20




Serena & Jackson


J'ai rien fait ! ... Ou pas
12 Septembre


Elle m’avoua qu’elle bouffait des bonbons, des noix, des fruits séchés… houla ! Fallait se calmer là ! Jamais elle ne me ferait bouffer des trucs pareils –sauf les bonbons, quand même. Je ne me gênai pas pour lui faire remarquer, d’ailleurs. Fallait pas déconner non plus ! Il y avait d’autres trucs importants plutôt que des fruits secs : la viande, les patates, la viande… les légumes aussi ! Heureusement, elle me rassura : elle avait le même régime alimentaire que moi. Sauf que maintenant, c’était plus difficile à trouver, des aliments pareils. Ouais, ça c’était pas faux. Enfin, elle proposait même de faire des courses, alors j’allais pas me plaindre. Dans un sourire, je lui répondis :

« Bon ok, je te fais confiance. »

Ça c’était dit au moins. Enfin, nous continuâmes notre conversation à propos du jeu. Ah le jeu ! On s’était mis d’accord pour jouer à un jeu de société –lequel, on en avait pas encore parlé– et j’annonçai déjà ma future victoire. C’était clair pour moi : j’allais gagner. Enfin d’après elle, la victoire était pour elle. Moi, je l’aurais dans le cul. Comme quoi, elle n’avait jamais joué contre moi… ! Par contre, elle fit bien remarquer qu’on avait pas encore choisi le jeu. Elle me devançait, moi qui voulais le faire… mais soit. C’était vrai que nous ne nous étions pas mis d’accord là-dessus. En fait, nous ce n’était pas encore venu sur le tapis, tout bêtement. Hum. C’était un choix délicat, quand même. Il y avait les jeux de chance, de réflexion… sur plateau, les dés, les cartes… on avait un peu le choix. Je haussai les épaules et manquai de lui dire que quel que soit le jeu, j’allais la battre. Mais rien n’était moins sûr… j’étais une quiche au scrabble, et j’espérais qu’elle ne le demande pas. Le reste, il y avait moyen que je me débrouille. Sauf tout ce qui était jeu de réflexion, en fait. Mouais. En même temps, elle avait pas l’air d’être du genre à aimer aussi.

« Ouais euh… c’est un peu comme tu veux. J’aime bien le Uno. Et le monopoly, c’est cool. »

Bah quoi ?

Bref, elle m’avait tendu son sachet de bonbons, et j’avais pas pu refuser d’en prendre. Ouais, ça allait me changer un peu. J’en pris donc trois à l’arrache et en mis un en bouche. Wow, ça changeait grave en fait !! Mes yeux se mirent à pétiller et je ne pus m’empêcher de m’exclamer qu’elle avait raison, la p’tite Serena ! Elle aussi, semblait se régaler. C’était cool qu’on s’entende aussi bien.
Puis, elle se leva en me boostant pour qu’on aille jouer. A mon tour, je me levai, pris les trois assiettes et allai les déposer dans un des éviers. Flemme de faire la vaisselle maintenant. Puis avec Clochard, elles étaient presque propres. Je me tournai vers les deux –mon clebs étant assis à côté de Serena– et lançai :

« Ouais, allons-y. J’espère que ça nous occupera quelques heures. »

Je me dirigeai vers la sortie de la cafétéria, prêt à rétamer ma nouvelle amie à un jeu quelconque. Elle allait regretter de vouloir jouer contre moi !!




© Daph


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Serena Donnelly
I'm A Lonesome Wolf

Feat : Vanessa Hudgens
Messages : 618
Date d'inscription : 02/02/2014

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
100/100  (100/100)
Jauge de Faim:
100/100  (100/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: J'ai rien fait! ... ou pas (Jackson)   Mer 12 Mar - 13:58





Serena et Jackson


J'ai rien fait! ... ou pas, 12 septembre la nuit tombé



Il prit les assiettes pour aller les… porter? Il faisait quoi avec les assiettes et le chaudron en fait? Les gens faisaient des tours de vaisselle? Ça serait surement trop beau pour être vrai. Un lieu comme ça serait bien quand même. Les gens feraient ce qu’ils aiment ou au moins ce qu’ils sont bons. Moi, je tuerais des marcheurs, quelqu’un d’autre ferait la vaisselle. J’étais meilleure pour risquer ma vie que pour laver des assiettes. En fait… je pourrais lancer les assiettes sur des gens… Faut pas juger! J’ai pas dit que je lancerais le chaudron là, juste les assiettes. Il proposa deux jeux, monopoly et uno. Ça m’allait quand même.

« Le monopoly à deux… on risque d’en avoir pour la nuit non? Le uno c’est bien, en fait… tout ce qui se joue avec des cartes j’aime bien. »

Bah oui, je comptais les cartes, mais… c’était une déformation professionnelle! C’était quoi mon métier? Euh… ok, c’était une déformation génétique! Je descendais d’une lignée de voleurs en tout genre. C’était mieux ça? Je n’y pouvais donc rien, j’étais née comme ça. C’était de la faute de mes parents. Jetai leurs la pierre. Fallait les trouver avant hein, les deux étaient morts depuis un petit moment déjà. On partit donc vers la bibliothèque pour les jeux de société. J’y avais déjà joué une fois en retenue. Il y avait des jeux un peu nul quand même. Je souriais. Je rajoutai pour Jackson :

« Il n’y avait pas un jeu de scrabble aussi? J’aime bien le scrabble »

Je souriais. Si j’aimais vraiment ça? Non. Si j’étais bonne? Oui. Je connaissais des tonnes de mots, mais Jackson n’avait pas la tête d’un garçon à jouer au scrabble.

« J’aime bien… juste si on a le droit d’inventer des mots et d’en mettre dans d’autre langue en fait. »

Bah oui, sinon ce n’était pas drôle. Vous avez déjà essayé décrire « congoléxicologie » vous? Non? Ce n’est pas un vrai mot? Aller faire un tour sur youtube pour voir si vous ne me croyez toujours pas. Vous voulez parler de rollers maintenant? On change de sujet? Bonne idée.

« Ouais, allons-y. J’espère que ça nous occupera quelques heures. »

« J’espère aussi, j’ai l’impression d’être un lion en cage quand je ne peux pas sortir dehors. Je hais la pluie. »


Oui, si on me demandait ce que j’étais quand une autre vie, je dirais un tigre, donc une tigresse. Pourquoi? Parce que je hais être mouillé. Ça me met de mauvaise humeur la plus part du temps. Quand on m’enferme… je tourne en rond et ça me met de mauvaise humeur. Quand on me touche… je griffe et je mords. Si je ne t’aime pas… je te bouffe. Tout simplement. Finalement, ouaip dans une autre vie… je devais être une tigresse. On marcha lentement vers la bibliothèque, au moins je savais le chemin. J’aimais bien cette école quand même. C’était surement la moins pire de celles que j’avais fait… et il y en avait quand même plusieurs. Ce n’était pas génial l’école, mais Atlanta était censé être un renouveau d’après ma travailleuse sociale… Elle avait raison, je ne me serais pas douté à quel point en fait. Les corridors m’étaient familiers et ça me faisait sourire. Il m’en fallait peu maintenant. J’avais envie d’allumer mon téléphone, juste pour écouter une chanson à tue-tête. Comme avant. La musique m’avait servie de bouclier toutes ses années. Je ne pouvais pas l’abandonner, mais en même temps… connaitre des gens n’étaient pas si mal non plu. C’était viable.

« Tu connais quoi comme jeu au carte? »

Parce que oui hein, au pire… on pouvait jouer au poker. J’aimais beaucoup le poker. C’était drôle et instructif sur la personnalité de l’autre. Sur quel point? Sur sa façon de mentir bien sûr! J’étais une excellente menteuse. C’était facile pour moi, mais… je ne savais pas si Jackson l’était. Il était quand même lui, donc j’en doutais. Il n’avait pas la tête d’un menteur.

© Daph

_________________




On m'a offert une roses ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jackson Highmore
I'm Still in School

Feat : Ryan Kwanten
Messages : 175
Date d'inscription : 01/12/2013

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
90/100  (90/100)
Jauge de Faim:
90/100  (90/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: J'ai rien fait! ... ou pas (Jackson)   Sam 15 Mar - 8:25




Serena & Jackson


J'ai rien fait ! ... Ou pas
12 Septembre


Pour Serena, si on jouait au Monopoly, on en aurait pour la nuit. Baah ! Avec ma sœur, on jouait pendant l’après-midi, pas plus. C’était suffisant pour que je lui latte la tronche. Donc, il ne me faudrait certainement pas plus pour battre Serena. Mais elle préférait les cartes, et donc le UNO lui allait, ça. Bon, c’était déjà mieux que rien. J’étais moins doué pour ce jeu, mais j’arrivais à gagner la plupart du temps. Bref, le UNO, ça me convenait aussi. Du moment qu’elle me demandait pas un jeu trop compliqué… mais ouais, comme si elle avait lu dans mes pensées, elle me demanda s’il n’y avait pas un scrabble, car elle aimait aussi beaucoup le scrabble. Le scrabble… ah ouais quand même… s’il y avait bien un jeu auquel j’étais pas doué, c’était celui-là. J’étais pas stupide, mais j’avais pas beaucoup de vocabulaire. Et c’était sans compter sur les fautes d’orthographe. Du coup, je devais me munir d’un dictionnaire, mais je prenais blindé de temps pour trouver le mot qu’il me fallait. Et puis j’étais vraiment pas doué, tout simplement. Ça m’étonnait quand même qu’une fille comme Serena aime bien ce jeu-là. Elle avait plutôt l’air du genre comme moi, à préférer les jeux de hasard, où il faut pas trop se casser la tête. Elle me précisa quand même que dans les règles, il fallait qu’on puisse inventer des mots et en mettre dans une langue étrangère. J’étais pas le genre de type qui adore suivre les règles à la lettre mais… y avait pas un problème dans les siennes là ?
Je la dévisageai quelques instants et finis par répondre, hésitant :

« Euh ouais… y en a bien un mais… tu préfères pas un truc comme le UNO, sérieux ? Ou alors, on a les petits chevaux, c’est cool aussi les petits chevaux ! Parce que bon, faut me comprendre… j’connais que l’anglais et j’suis pas très doué pour inventer des mots hein… »

Ouais, les petits chevaux, c’était marrant aussi ça. Mais c’était vrai aussi que je connaissais que l’anglais. Limite, si j’avais connu d’autres langues, p’t’être que j’aurais accepté. En fait, j’aurais même pu lui dire que je connaissais genre une langue comme le polonais ou le finnois, et mettre des lettres les unes à la suite des autres, elle aurait rien su de ma tricherie. Merde, j’avais fait le con pour le coup ! J’aurais pu gagner facilement, en plus !
Finalement, elle me proposa d’y aller. Je me levai en espérant que a nous occupe quelques heures. Serena supporta mes pensées, insistant sur le fait qu’elle s’ennuyait à cause de la pluie. C’était vrai que par ce temps, on pouvait pas faire grand-chose. Nous marchions vers la bibliothèque, accompagnés par Clochard. On pouvait entendre le vent se fracasser avec violence sur les fenêtres du lycée. Les arbres perdaient leurs feuilles, tellement c’était puissant. J’espérais franchement que cette tempête se calme. Il était pas temps qu’on ait un truc de merde genre le toit qui s’envole ou une connerie dans le genre.

Soudain, Serena me demanda ce que je connaissais comme jeu de carte. Je haussai les épaules : nan allez, elle allait pas encore hésiter sur le jeu ? On allait pas passer la nuit à jouer au monopoly nan, on allait passer la nuit à se mettre d’accord sur un jeu ! Je me grattai le cuir chevelu et répondis :

« Baaaah le poker, mais on est que deux, ça va pas le faire. Euuuh… la bataille, la belote, et d’autres jeux qui se jouent à plusieurs. »

Limite les dames, c’était cool aussi ! Les échecs, c’était plus compliqué par contre. Je ne voulais vraiment pas un truc trop dur. J’étais pas ici pour le taper des maux de tête, j’étais là pour m’amuser et passer le temps.
Nous arrivâmes à la bibliothèque, et j’ouvris la porte. Tout de suite, une odeur de papier arriva à mes narines. Je comprenais décidément pas comment les gens faisaient pour dormir ici.




© Daph


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Serena Donnelly
I'm A Lonesome Wolf

Feat : Vanessa Hudgens
Messages : 618
Date d'inscription : 02/02/2014

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
100/100  (100/100)
Jauge de Faim:
100/100  (100/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: J'ai rien fait! ... ou pas (Jackson)   Sam 15 Mar - 13:23





Serena et Jackson


J'ai rien fait! ... ou pas, 12 septembre la nuit tombé



Bon d’accord il n’avait pas l’air chaud à l’idée de changer un peu les règles du jeu, mais quand même… ça aurait fait différent. Bon d’accord, j’étais bilingue de naissance. Une jolie anglo-espanophone. En prime, j’avais eu des cours de français à New York parce que… bah m’inscrire en espagnol n’était pas du jeu et je débalançais le niveau de la classe d’après la prof. Bon d’accord, en réalité c’était parce que je n’avais rien à faire alors je dessinais tout simplement. C’était comme une période libre durant laquelle je n’avais pas vraiment besoin d’écouter… c’était bien la vie, mais on ne me laissait jamais m’amuser. Ne pas avoir rencontré Jackson, j’aurais surement fait ça. Je me serais retrouvé dans mon ancien local d’art et j’aurais dessiné. C’était toujours une éventualité si je n’arrivais pas à dormir. Est-ce que j’allais y arriver? J’en doutais. Il y avait plein de gens que je ne connaissais pas… la sécurité n’était pas sure, bref… j’allais surement mourir si je dormais… et mourir si je ne dormais pas. Bah oui, le manque de sommeil sa tuait et sa rendait fou aussi. Il me parla du uno, c’était bien le uno, mais quand même. Sérieusement, n’importe quoi m’irait. Je voulais quand même savoir les possibilités.

« Eum… je sais pas, on verra bien. Uno c’est bien, les petits chevaux aussi.»

Il proposa les petits chevaux (Merci google d’être dans ma vie). C’est vrai que c’était bien, fallait avoir de la chance avec le dé. Habituellement, j’avais de la chance. Donc, ça m’allait bien. Au final, je voulais juste faire la conversation et savoir nos options. Ce n’était pas si mal de savoir ce qu’on pouvait faire avant de commencer. Comme ça, aucun regret. Les corridors étaient bruyant, mais pas à cause des gens, juste à cause du vent. Fallait que sa arrête sinon je serai prise pour toujours ici et j’allais devenir folle. Jouer une soirée avec des jeux de société, ok, mais pas deux. Si ça continu je vais devoir trouver quelqu’un dans qui taper… sinon je ne m’en sortirais pas. Je parlais bien ici quelqu’un avec qui me battre « gentiment » et non taper dans un pauvre innocent là, rha. C’était silencieux et le vent me tapait sur les nerfs, alors je fis la conversation. Il ne connaissait pas vraiment de jeu qui se jouait à deux, sauf peut-être la bataille et je ne connaissais pas vraiment de gens au lycée près à se joindre à nous. Il ouvrit finalement la porte pour entrer dans la bibliothèque. Elle m’était familière, j’aimais bien ça. Je me dirigeai lentement vers le coin jeu. Je n’y avais jamais vraiment prêté attention avant parce que, bah… pour jouer fallait avoir quelqu’un avec qui le faire et moi… je n’aimais pas les gens. Je jetai un œil aux jeux et prit le uno.

« On fait une partie rapide de uno et ensuite on avise, ça te va? »

Avec l’épidémie, on pouvait être qui on voulait. Je pouvais faire ce que je voulais, mais… les vieilles habitudes avaient la vie dure avec moi. Vraiment. Je devais faire comment pour devenir normal? Aucune idée… c’était vraiment plus facile avec Charlie.

© Daph

_________________




On m'a offert une roses ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: J'ai rien fait! ... ou pas (Jackson)   

Revenir en haut Aller en bas
 

J'ai rien fait! ... ou pas (Jackson)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» J'ai rien fait moi! ft Luka
» Si T'as Pas D'amis Prend Un Curly, Si t'en a Trop Prend un Fusil et Si T'as Rien de Tout ça... Fais Comme moi et Suicide Toi ! 8D
» agir comme si on ne ressentait rien.
» QUE FAIT L'ETAT?
» Un peu de solitude ne fait de mal à personnes [ Dag Larson]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Memento Mori :: Franklin High School :: Salles de Classes-