Memento Mori

Dans un monde envahi par les zombies, arriverez-vous à survivre ? Choisissez votre camp, choisissez votre survie... ou votre mort.
 

Partagez | .
 

 Prudence est le mot clé de la survie [Rebecca Swan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Invité
Invité


MessageSujet: Prudence est le mot clé de la survie [Rebecca Swan]   Mar 21 Jan - 8:32





Greg & Rebecca ❥


La soirée, il n'y avait pas grand chose à faire que de scruter l'horizon et chercher du regard un potentiel rôdeur s'aventurant un peu trop près de l'entrée du lycée. Tout le monde vaquait à ses occupations et moi...ben moi je m'occupai à faire la surveillance, c'était mon tour aujourd'hui et je comptai bien le terminer avant de passer à autre chose. Je n'étais pas le plus heureux de faire ça, mais c'était un choix, j'avais décidé d'aider le groupe et je devais faire ce qu'il fallait pour, même s'il fallait passer par quelque chose que je ne portai pas dans mon cœur. Je me trouvai donc dans la cour arrière du lycée, là où les rôdeurs pouvaient le plus se montrer. L'avant était déjà bien protégé et la plupart du temps, personne ne passait par devant pour éviter de se faire trop voir. Il y avait quand même des exceptions bien sur. Bref, je n'allai pas m'attarder sur le sujet, il faisait bon pour une soirée, tout avait l'air calme et j'avais comme l'intime intuition que le temps ne passerait pas. J'allai devoir prendre mon mal en patience, ce qui n'était pas la chose la plus facile malheureusement.

Je marchai de gauche à droite, faisant de long tracé tout en observant bien les alentours. Toujours rien, à croire que je faisais ça dans le vide d'un coté. Enfin bon. Finalement, j'allai m'installer dans un coin de la cour arrière, sur un banc. Je m’essayai sur le dessus tout en me concentrant un peu sur mon arme en le détaillant pour voir si tout était aux normes et surtout en détachant certaines parties pour vérifier que tout était bon dans le mécanisme. J'étais comme qui dirait, un vrai maniaque concernant mes armes. J'en prenais extrêmement soin pour pas qu'il y ait un problème quelconque pouvant me mettre en danger dans certaines situations. Au moins on dirait pas que je ne prenais pas soin de mes affaires, au contraire. Un léger vent se faisait entendre, ce qui donnait une atmosphère paisible et tendu à la fois. Il commençait petit à petit à faire nuit, le soleil commençait à se coucher, les rayons étaient devenus rouge/orangé. C'était agréable à voir, mais ça sonnait aussi la sortie d'un plus grand nombre de rôdeur et par conséquent du danger pouvant être plus présent à cause de la visibilité réduite. Je relevai finalement un coup ma tête pour voir ce qui se passait devant moi et j’apercevais au même moment une jeune femme de dos. Elle ne m'avait visiblement pas vu et continuait de marcher en direction de la sortie de la cour. J'eus un léger sourire en voyant ça alors que je pris la parole tout en rebaissant mon regard sur mon arme que je remontai calmement.

- C'est pas une bonne idée

Et je l'avais dis assez distinctement et à haute voix pour qu'elle puisse m'entendre. Bien sur, je releva brièvement mon regard pour voir ce qu'elle allait faire avant de finalement terminer de remonter mon arme.

©flawless
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Rebecca Swan
I'm Still in School

Feat : Katie Leclerc
Messages : 143
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 88
Localisation : Atlanta's High School

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
75/100  (75/100)
Jauge de Faim:
75/100  (75/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: Prudence est le mot clé de la survie [Rebecca Swan]   Mar 21 Jan - 9:01


Prudence est le mot clé de la survie

4 Septembre 2011
Greg & Rebecca

Le moins que l'on puisse dire, c'est que Greg ne semblait pas d'humeur à laisser Becca tranquille. C'était compréhensible, bien sûr, le danger était partout là dehors mais tout de même. Il ne s'était jamais soucié d'elle avant et elle regrettait particulièrement qu'il choisisse de le faire ce soir. Enfin, maintenant que c'était fait, il ne lui restait plus qu'à accepter sa peine et à faire face à 'l'ennemi' qui n'en était pas vraiment un. Soit il finirait par laisser tomber, soit il l'obligerait à rentrer et elle serait forcée de retenter sa chance le lendemain. Car une chose était sûre, elle n'abandonnerait jamais l'idée de revoir Logan, que cela plaise ou non à ce cher monsieur.

Pour l'heure, la jeune fille tenta de se calmer et, y parvenant plutôt bien, s'approcha de Greg pour discuter avec lui. Peut-être que si elle exagérait l'état d'isolement de son ami, il la laisserait partir ? Sans doute que non, autant jouer cartes sur table et ne pas raconter de mensonges. De toute façon, Rebecca était une fille plutôt honnête, malgré ce que cela pouvait lui coûter dans la vie. Elle ne comptait pas mentir pour s'en sortir, comme se sentaient obligés de le faire des tas de gens sur cette Terre. Mais avant de répondre convenablement à la requête de l'homme, il y avait une petite chose qu'elle tenait à lui dire, plus pour lui que pour elle d'ailleurs.

« Tu n'es pas obligé de crier » parvint-elle a articuler plus gentiment, « je n'entends rien du tout, mais je lis sur les lèvres. Il faut juste bien articuler les mots. »

Elle lui adressa un petit sourire sympathique et s'installa à côté de lui sur le banc. S'il fallait qu'elle passe une bonne partie de la soirée ici, alors autant être le plus confortable possible. Et puisque apparament il voulait parler, elle allait lui accorder ce petit sacrifice, même si ce n'était jamais une partie de plaisir de parler pour elle. En général, les gens, ne se rendant pas vraiment compte de son handicap, parlaient normalement, sans la regarder en face et elle avait beaucoup de mal à suivre. Mais elle espérait qu'avec ce qu'elle venait de lui dire, Greg ferait un petit effort. Sans quoi, elle risquait de passer une bien mauvaise soirée.

« Alors, de quoi veux-tu parler ? »

Bien entendu, elle se doutait parfaitement de ce dont il voulait lui parler. La raison de sa présence ici à une heure si tardive, par exemple. Ou encore l'endroit où elle comptait se rendre tandis qu'elle fuyait comme une voleuse par la porte de derrière. Tant de questions qu'il était en droit de se poser mais auxquelles elle aurait préféré ne pas avoir à répondre. Elle n'était pas certaine que Logan apprécie qu'elle parle de leurs petits rendez-vous nocturnes. Il n'aimait pas beaucoup les habitants d'Atlanta car ils n'avaient jamais vraiment cherché à l'aider. Mais si elle y était forcée, Becca dirait tout à Greg. Après tout, il ne pouvait pas obliger Logan a rejoindre le camp formé au lycée.


_________________


Dernière édition par Rebecca Swan le Mar 21 Jan - 12:24, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Prudence est le mot clé de la survie [Rebecca Swan]   Mar 21 Jan - 9:55





Greg & Rebecca ❥


Croyait-elle qu'elle allait me la faire à l'envers ? Non, valait mieux pas, ça serait me sous-estimer. Et je n'aimai pas trop a à vrai dire. Je l'ai donc interpellé en lui disant que ce n'était pas une bonne idée. Bien sur, elle faisait ce qu’elle voulait ensuite, enfin, presque vu que je comptai pas la laisser partir comme ça. J'étais de garde et il était hors de question que quelqu'un sorte alors que j'y suis. Quand je faisais quelque chose, je le faisais jusqu'au bout, donc elle avait tout intérêt à oublié son envie de sortir. Je me concentrai à nouveau bien entendu sur mon arme pour la remonter alors que j'entendis la jeune femme prendre la parole. Je remonta mon regard vers elle à ce moment pour la regarder dans les yeux de là où j'étais. Et je reconnu assez facilement Rebecca, celle qui avait des problèmes d'audition. Ça ne serait pas aussi facile pour parler. Je grimaça légèrement en voyant son air contrarié on dirait. Jamais contente ou quoi ?

- J'ai dit....ça serait une mauvaise idée.

Pas besoin de lui faire un dessin pour qu'elle comprenne de quoi je parlai, non ? En tout cas, j'avais parlé un peu plus fort, peu importe si ça avait réveillé les autres, ce que je doutais vu qu'ils étaient pratiquement tous dans l'autre aile du lycée. Je déposa mon avant-bras sur un de mes genoux afin de prendre appui tout en n continuant de la fixer, l'arme dans ma main. Je ne la prenais pas en joug, mais elle avait tout intérêt à écouter. Je lui fis d'ailleurs signe de la tête de venir afin que nous puissions parler un peu pour que je puisse comprendre ce qu'elle comptait faire exactement. Une discussion de loin ne serait pas vraiment la bienvenue.

- Viens, tu devrais faire attention à ce que personne ne te voie.

Je devais parler un peu plus fort que d'habitude pour qu'elle puisse m'entendre, ce qui était assez perturbant des fois. On pourrait même croire des fois qu'elle pouvait faire exprès de pas nous entendre, donc oui, c'était assez frustrant aussi. Je restai à ma place en attendant qu'elle vienne. Je n'avais rien de spécial contre elle, il est vrai que je ne lui parlai que rarement, mais ce n'était qu'un détail. Sa petite excursion du soir allait être annulée. Je ne pouvais pas encore prendre la parole ceci-dit vu que je ne savais pas ce qu'elle allait faire, par contre, pour l'inciter à venir, je lui disais.

- C'est bien beau d'avoir réussi à faire le mur plusieurs fois, mais pas ce soir, donc viens...et parlons.

©flawless
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Rebecca Swan
I'm Still in School

Feat : Katie Leclerc
Messages : 143
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 88
Localisation : Atlanta's High School

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
75/100  (75/100)
Jauge de Faim:
75/100  (75/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: Prudence est le mot clé de la survie [Rebecca Swan]   Mar 21 Jan - 12:23


Prudence est le mot clé de la survie

4 Septembre 2011
Greg & Rebecca

Le moins que l'on puisse dire, c'est que Greg ne semblait pas d'humeur à laisser Becca tranquille. C'était compréhensible, bien sûr, le danger était partout là dehors mais tout de même. Il ne s'était jamais soucié d'elle avant et elle regrettait particulièrement qu'il choisisse de le faire ce soir. Enfin, maintenant que c'était fait, il ne lui restait plus qu'à accepter sa peine et à faire face à 'l'ennemi' qui n'en était pas vraiment un. Soit il finirait par laisser tomber, soit il l'obligerait à rentrer et elle serait forcée de retenter sa chance le lendemain. Car une chose était sûre, elle n'abandonnerait jamais l'idée de revoir Logan, que cela plaise ou non à ce cher monsieur.

Pour l'heure, la jeune fille tenta de se calmer et, y parvenant plutôt bien, s'approcha de Greg pour discuter avec lui. Peut-être que si elle exagérait l'état d'isolement de son ami, il la laisserait partir ? Sans doute que non, autant jouer cartes sur table et ne pas raconter de mensonges. De toute façon, Rebecca était une fille plutôt honnête, malgré ce que cela pouvait lui coûter dans la vie. Elle ne comptait pas mentir pour s'en sortir, comme se sentaient obligés de le faire des tas de gens sur cette Terre. Mais avant de répondre convenablement à la requête de l'homme, il y avait une petite chose qu'elle tenait à lui dire, plus pour lui que pour elle d'ailleurs.

« Tu n'es pas obligé de crier » parvint-elle a articuler plus gentiment, « je n'entends rien du tout, mais je lis sur les lèvres. Il faut juste bien articuler les mots. »

Elle lui adressa un petit sourire sympathique et s'installa à côté de lui sur le banc. S'il fallait qu'elle passe une bonne partie de la soirée ici, alors autant être le plus confortable possible. Et puisque apparament il voulait parler, elle allait lui accorder ce petit sacrifice, même si ce n'était jamais une partie de plaisir de parler pour elle. En général, les gens, ne se rendant pas vraiment compte de son handicap, parlaient normalement, sans la regarder en face et elle avait beaucoup de mal à suivre. Mais elle espérait qu'avec ce qu'elle venait de lui dire, Greg ferait un petit effort. Sans quoi, elle risquait de passer une bien mauvaise soirée.

« Alors, de quoi veux-tu parler ? »

Bien entendu, elle se doutait parfaitement de ce dont il voulait lui parler. La raison de sa présence ici à une heure si tardive, par exemple. Ou encore l'endroit où elle comptait se rendre tandis qu'elle fuyait comme une voleuse par la porte de derrière. Tant de questions qu'il était en droit de se poser mais auxquelles elle aurait préféré ne pas avoir à répondre. Elle n'était pas certaine que Logan apprécie qu'elle parle de leurs petits rendez-vous nocturnes. Il n'aimait pas beaucoup les habitants d'Atlanta car ils n'avaient jamais vraiment cherché à l'aider. Mais si elle y était forcée, Becca dirait tout à Greg. Après tout, il ne pouvait pas obliger Logan a rejoindre le camp formé au lycée.



HRP : J'ai fait une erreur en voulant changer la couleur de mes paroles et du coup j'ai perdu ma réponse précédente, visiblement sans espoir de la récupérer... Désolée T_T

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Prudence est le mot clé de la survie [Rebecca Swan]   Mar 21 Jan - 13:19





Greg & Rebecca ❥


Elle venait vers moi, en voilà une chose qui arrangeait un peu ma situation par rapport à son handicap, au moins je n'aurai pas besoin de parler plus fort que je ne le devrai, ça ne servait pas à grand chose au final. Bien sur, pour elle le son de la voix était moins bien évalué qu'une personne n'ayant pas un handicap du genre. La preuve avec ce qu'elle venait de dire en croyant que j'avais hurlé alors que ce n'était pas le cas, j'avais juste levé un peu le volume pour pouvoir me faire comprendre, rien de plus, rien de moins. Mais au moins maintenant, j'avais compris l'astuce pour pouvoir faire en sorte qu'elle comprenne mieux. Elle savait lire sur les lèvres, c'était déjà ça même si j’espérai ne pas faire un torticolis en la regardant à chaque fois que je prenais la parole. Elle se mit assise à coté de moi, je me déplaça un peu pour lui laisser de la place.

- Je n'ai pas hurlé, ce serait une erreur en sachant qu'il y a surement des rôdeurs dans les environs.

J'haussa un sourcil tout en lui disant ça pour lui faire comprendre qu'à quelque part s'était logique, hurlé serait une mauvaise idée, surtout maintenant. Mais bon. Finalement, elle était là, donc j'allais enfin pouvoir savoir quelques petites choses. Ma curiosité avait finalement été piqué à vif sur ce coup malgré que je me préoccupai pas vraiment de ce qu'elle faisait les autres fois. Il y a un début à tout comme j'avais l'habitude de le dire. Je la fixa bien droit dans les yeux, lui faisant face pour lui répondre dans le plus grand des calme et de sérénité.

- Est-ce que tu pensai que je n'avais pas remarqué que tu sortais en douce de temps en temps ?

J'avais d'abord envie de poser cette question à Rebecca, une question dont j'avais fortement envie de connaitre la réponse pour voir si elle me prenait un peu pour un débile ou non. En tout cas, dans le pire des cas pour sa plus grande surprise, je n'en étais pas un.

- Je veux que tu sache déjà que je t'ai couvert à plusieurs reprises lors de tes sorties en douce. Donc je pense avoir le droit de savoir ce que tu fais en dehors du lycée.

Une question sans en être une. Je ne l'avais pas posée directement, mais ça se comprenait à des kilomètres que je voulais savoir tout simplement. Je prenais des risques en lui trouvant des excuses, elle me devait bien ça même si elle ne le savait pas avant cette soirée quand je lui ai annoncé.

©flawless
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Rebecca Swan
I'm Still in School

Feat : Katie Leclerc
Messages : 143
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 88
Localisation : Atlanta's High School

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
75/100  (75/100)
Jauge de Faim:
75/100  (75/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: Prudence est le mot clé de la survie [Rebecca Swan]   Ven 24 Jan - 5:32


Prudence est le mot clé de la survie

4 Septembre 2011
Greg & Rebecca

Rebecca fronça les sourcils mais ne releva pas la réponse de Greg. Il ne semblait pas de très bonne humeur et elle n'était pas très heureuse de se retrouver avec lui dans ces conditions. Elle préféra se taire plutôt que de s'excuser pour sa méprise. D'accord, il n'avait pas hurler, ça semblait logique, mais ce n'était pas de sa faute si elle ne comprenait pas tout, et en particulier le ton employé par les autres. Elle avait remarqué qu'il semblait faire un effort pour parler, comme s'il essayait de parler plus fort. Cela se voyait dans sa manière d'articuler les mots et elle en avait déduit qu'il criait. Une erreur de sa part. Mais qui n'en fait jamais ?

Assis l'un à côté de l'autre sur le banc, il semblait régner une sorte de tension. Becca ne se sentait pas particulièrement à l'aise, sans trop savoir pourquoi. Elle n'était jamais très bien avec les entendants, tout simplement parce qu'ils ne semblaient pas bien comprendre sa situation et toujours vouloir la prendre pour une idiote. Ce qu'elle n'était pas. Il semblait n'y avoir que Logan qui comprenait ce fait et qui la traitait comme une personne normale. Mais pour le moment, elle ne pouvait pas le voir et devait se concentrer sur Greg.

Finalement, l'homme prit la parole. Becca fit un petit effort pour comprendre ce qu'il disait mais il articulait plutôt bien. Au moins il avait compris ça. Elle devint un peu plus pâle en comprenant ce qu'il venait de dire. Il devait y avoir une erreur... Pourquoi ne lui avait-il jamais parlé avant ce soir s'il l'avait déjà vu sortir en douce ? Pourquoi ne l'avait-il jamais empêché de le faire et s'y mettait-il ce soir en particulier ? Elle n'avait rien fait de plus ou de moins que d'habitude et pourtant, c'était ce jour-là qu'il avait choisi pour le lui faire savoir. Elle se sentait stupide de n'avoir jamais remarqué qu'il l'avait surprise et qu'il la laissait faire. Cela signifiait très clairement qu'elle n'était pas assez attentive et qu'elle se mettait volontairement en danger chaque fois qu'elle sortait. Si un rôdeur arrivait à la surprendre de cette manière, elle était perdue. La jeune fille baissa les yeux et murmura, honteuse :

« Je ne savais pas. Personne n'a jamais rien dit alors je pensais qu'on ne me remarquait tout simplement pas...»

C'était bien l'un de ses principaux problèmes ici, cela avait toujours été dans ce lycée d'ailleurs. Elle se sentait invisible. A part sa prof de lettres, personne ne semblait la remarquer vraiment. Et les rares fois où on la voyait, c'était pour de mauvaises raisons. Comme ce soir par exemple, où la seule personne qui lui adressait la parole depuis plusieurs jours le faisait de cette manière, désagréable et la faisant se sentir stupide.

Cependant, elle décida que ce n'était pas le moment pour penser à toutes ces choses. Vu comme c'était parti, elle passerait la soirée seule dans un coin du gymnase et aurait donc tout le temps pour s’apitoyer sur son sort plus tard. Pour le moment, il fallait qu'elle se concentre sur ce que disait Greg. Elle se rendit compte lorsqu'elle releva les yeux qu'il avait déjà débuté sa phrase mais elle parvint tout de même à comprendre le sens large. Ce n'était pas une question au sens propre, il n'y avait aucune forme d'interrogation dans sa phrase mais il aurait fallu être stupide pour ne pas comprendre. Le moment qu'elle avait tant redouté était enfin arrivé. Il fallait qu'elle lui dise la vérité si elle ne voulait pas s'empêtrer encore plus dans les problèmes.

« Je sors voir un ami. Il habite dans une petite maison près d'ici et il n'a que moi. »




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Prudence est le mot clé de la survie [Rebecca Swan]   Dim 26 Jan - 23:33





Greg & Rebecca ❥


Donc parce qu'on ne lui avait jamais rien dit, elle pensait que ça passait inaperçu ? Elle allait vite devoir changer de façon de voir les choses, parce qu'elle avait encore de la chance que je couvrais ses arrières, je doutai que d'autres du groupe le feraient également. Elle se mettait en danger, ainsi que le groupe en faisant ses sorties toute seule, qui sait ce qui rodait dehors à part les rôdeurs. Je ne releva pas sa remarque même si j'en avais fortement envie après cette phrase d'inconsciente. Mais peut-être qu'elle s'en rendra vraiment compte le jour où ça ne sera pas la même chose, quand un des autres découvrira ça et surtout lui donnera un ultimatum. Je laissa à la place mon regard se braquer devant moi, dans le vide, sur l'horizon. Je prenais également des risques en la couvrant, je n'étais pas obligé et surement qu'elle pensait qu'elle n'avait pas besoin de moi pour ça, mais c'était un choix que j'avais fais. Pourquoi ? Je n'en savais rien, c'était un réflexe en la concernant. Donc qu'elle oublie ses plans d'évasion en douce.

Mais le plus surprenant n'était pas là, mais bien quand elle m'annonça ce qu'elle comptait faire et surement ce qu'elle faisait à chacune de ses sorties. Je ne savais pas qui était son ami, ni même ce qu'il était, mais si elle comptait jouer sur la pitié, ça ne marchera pas avec moi. Je la fixa attentivement dans les yeux pendant quelques secondes.

- Oublie ça...Je ne te laisserai pas sortir ce soir.

Non pas que je voulais la commander loin de là, elle faisait ce qu'elle voulait après tout, mais on n'était comme lié dans cette histoire. Je la couvrais, si quelqu'un venait à apprendre qu'elle sortait, je serai mis dans le même lot. Et je n'étais pas du genre à attendre sagement qu'on vienne m'accuser de quoi que ce soit. Il lui fallait par contre quelques explications.

- Pour être franc, je me fiche de savoir ce que tu vas faire en dehors du lycée à une heure aussi tardive, mais je ne te laisserai pas prendre de risques inconsidérés surtout avec ton handicap à l'oreille. Tu as beau avoir eu de la chance en évitant le pire, mais ça ne durera pas éternellement.

Et elle devait bien se le mettre dans le crane. Si elle voulait mourir, alors qu'elle continue, mais si elle voulait vivre, alors elle avait intérêt à faire des sacrifices et m'écouter. Dans tout les cas, je l'empecherai de faire n'importe quoi pouvant la nuire, nuire le groupe, me nuire moi...

©flawless
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Rebecca Swan
I'm Still in School

Feat : Katie Leclerc
Messages : 143
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 88
Localisation : Atlanta's High School

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
75/100  (75/100)
Jauge de Faim:
75/100  (75/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: Prudence est le mot clé de la survie [Rebecca Swan]   Lun 27 Jan - 12:19


Prudence est le mot clé de la survie

4 Septembre 2011
Greg & Rebecca

Becca n'aimait pas beaucoup le tour que prenait la conversation. Elle avait beaucoup de mal à comprendre Greg et ce qu'il attendait exactement d'elle. Enfin si, ça, elle le savait, il voulait qu'elle reste dans le lycée ce soir et probablement tous les autres aussi. Mais elle trouvait qu'il manquait un peu d'humanité et surtout qu'il agissait un peu durement. Certes, elle prenait un immense risque mais elle n'en faisait courir à personne d'autre dans le lycée puisqu'elle prenait toujours soin de tout remettre en place après son passage. C'était ses affaires si elle voulait se faire tuer en sortant dehors. Malheureusement, elle ne pouvait pas lui répondre tout cela, ça aurait été très mal vue par l'homme, elle le savait. A vrai dire, la seule chose qui la préoccupait actuellement c'était Logan, seul dehors, qui devait attendre son arrivée avec impatience et s'inquiéter pour elle. Si elle tardait trop, il allait sortir à son tour pour la chercher et alors qui savait ce qu'il pourrait lui arriver.

Mais vu comme Greg semblait compréhensif, la jeune femme n'était pas certaine de pouvoir lui faire part de ses craintes. Il les aurait sûrement balayé d'un signe de tête et lui aurait sorti une nouvelle réplique dure et elle n'aurait rien à répondre. Les gens devenaient tous froids et sans cœur depuis que cette tragédie avait frappé la planète et cela désolait particulièrement Rebecca. Mais on ne pourrait pas l'enfermer éternellement dans ce lycée et quand le moment serait venu, Logan et elle partiraient sur les routes, à la recherche de ce camp de survivant auquel ils croyaient tous deux. Personne ne pourrait l'empêcher de s'enfuir. Pas même Greg.

La jeune fille ne savait plus quoi répondre. Un coup il lui demandait ce qu'elle faisait dehors et un coup il disait n'en avoir rien à faire. S'il était si inquiet pour sa sécurité, pourquoi ne pas le lui dire plus gentiment ? Cela l'aurait-il tué de montrer un peu de sympathie à une pauvre fille qui ne voulait rien de plus que rendre visite à un ami seul au monde ? Elle préféra ne pas lui poser la question et se contenta de rebondir sur son handicap qu'il venait de mentionner.

« Tout le monde ne peut pas être en excellente santé mais j'ai survécu jusque là et je compte bien survivre encore longtemps. Je ne vais pas sortir si tu m'en empêches, mais j'aimerais que tu m'accompagnes voir mon ami pour qu'il ne s'inquiète pas de ne pas me voir arriver. Il pourrait se lancer à ma recherche et Dieu sait que ce serait inutile vu que je suis bloquée ici. Je ne veux pas qu'il ait d'accident. »

Elle ne croyait pas vraiment qu'il pourrait comprendre mais au moins, elle aurait tenté sa chance.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Prudence est le mot clé de la survie [Rebecca Swan]   Lun 27 Jan - 13:01





Greg & Rebecca ❥


Je venais de remarquer une chose...ou du moins je l'avais remarqué depuis un petit moment déjà, plus précisément depuis le début de cette épidémie. J'étais devenu plus dur, plus froid, un peu comme quelqu'un ayant perdu son cœur et n'ayant plus aucun sentiment. Ce qui n'était pas forcément bon pour la personne en face. D'ailleurs, j'avais comme l'impression que Rebecca était dans ce cas là, il suffisait de voir qu'elle n'avait plus placé aucun mot depuis que je m'étais expliqué vite faite, une situation similaire à ce que j'avais déjà vécu autrefois. Personne ne pouvait comprendre ce changement, je n'étais pas véritablement comme ça au fond, mais je faisais en sorte de garder ce coté dur et froid pour ne pas flancher, ne pas paraitre faible. Chaque jour était une nouvelle épreuve et on devait être prêt à toute éventualité, donc faire le vide intégrale en soi était la meilleure façon de pouvoir se concentrer sur un seul objectif...Survivre. Il est vrai que ça pouvait paraitre égoïste de ma part, mais personne n'avait encore réussi à me faire changer et ce jour n'allait pas arrivé de sitôt. J'étais bien trop borné pour ça. Et c'était donc assez rapidement que j'en concluais que je ne la laisserai pas sortir.

Par contre, je ne m'attendais pas à ce qu'elle prenne à nouveau la parole à ce moment en plus pour essayer de se défendre elle-même sur sa condition. Je ne disais rien, j'écoutai, je comprenais. Oui, je comprenais parfaitement ce qu'elle pouvait ressentir à cause de son handicap, ce n'était pas quelque chose de facile tout les jours que de vivre avec ça, mais elle se débrouillait bien, je devais l'admettre, après tout elle était toujours en vie, non ? Le pire dans tout ça c'est qu'elle me demandait de l'accompagner pour aller voir son ami. Elle rigolait là ? Quitter mon poste pour sortir à cette heure-ci afin d'aller voir un inconnu ? Ce n'était pas pour moi ça. Ce n'était pas quelque chose de bien vu. Je ne répondis cependant pas, je me contenta de grimacer et de prendre un air de réflexion.

- Tu sais où il est je suppose ?

Ou ne le savait-elle pas ? Ce qui serait bien plus compliqué que je ne l'aurai pensé. Je jeta un petit regard vers le bâtiment derrière nous. Un soupir s'échappa des mes lèvres tandis que je me torturai les méninges pour trouver quelque chose à dire. Ma naïveté et mon coté un peu trop curieux et protecteur me perdra, j'en étais sur.

- Attend moi là.

Je lui lança un bref regard pour lui faire comprendre qu'elle n'avait pas intérêt à partir. J'allai sans un autre mot vers l'intérieur du lycée pour aller voir un autre membre du groupe afin qu'il prenne la relève concernant la ronde, je promettais bien entendu de me rattraper la prochaine fois et de faire une soirée de plus. Heureusement, la personne accepta assez rapidement, je pu alors chopper quelques munitions et mon couteau de survie que je plaça à ma ceinture avant de redescendre et rejoindre Rebecca dans la cour arrière. Mon regard était braqué vers l'horizon.

- C'est d'accord je t'accompagne. Il est hors de question que je te laisse seul à l'extérieur.

Alors pourquoi l'avais-je laissé faire les autres fois ? Bonne question, peut-être que j'en avais pas grand chose à faire ? Peut-être que je n'avais pas pris la peine d'avoir une conversation même aussi courte que celle qu'on venait d'avoir, mais qui était suffisant pour que je puisse comprendre certaines choses ? Je dirigea ensuite mon regard vers elle, la regardant dans les yeux, esquissant un sourire au coin malgré tout.

- Tu vois...Je suis pas aussi con qu'on pourrait le croire.

Et je disais ça parce que j'avais déjà surpris certaines personne le dire au début de l'épidémie comme quelques temps après.


©flawless
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Rebecca Swan
I'm Still in School

Feat : Katie Leclerc
Messages : 143
Date d'inscription : 20/01/2014
Age : 88
Localisation : Atlanta's High School

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
75/100  (75/100)
Jauge de Faim:
75/100  (75/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: Prudence est le mot clé de la survie [Rebecca Swan]   Mar 4 Fév - 2:09


Prudence est le mot clé de la survie

4 Septembre 2011
Greg & Rebecca

Rebecca se contenta de répondre par un signe de tête lorsque Greg lui demanda si elle savait où se trouvait son ami. Elle était certes plutôt inconsciente de sortir seule le soir dans une ville infestée de morts-vivants mais elle n'allait pas non plus à l'aveugle et elle savait très précisément où se trouvait la maison dans laquelle le jeune homme avait décidé de vivre depuis le début de l'épidémie. Ils s'y retrouvaient quasiment tous les soirs, aussi, elle pouvait presque y aller les yeux fermés même si ce n'était pas une expérience à tenter en cette période de grand trouble où la mort nous attendait à chaque coin de rue.

Un nouveau signe de tête accueillit sa demande de l'attendre ici. Elle n'allait pas désobéir et s'enfuir dès qu'il aurait le dos tourné, cela aurait été du suicide. Elle ne voulait pas qu'il se mette de nouveau en colère car il n'y avait rien qu'elle aimait moins que la colère des Hommes. Et cela était devenu pire depuis que cette colère était teintée de la cruauté qu'on jugeait nécessaire à la survie dans ce monde vicié. Elle resta donc bien sagement assise sur le banc, observant son reflet dans le miroir de son bouclier. Elle ne s'était jamais trouvé très belle et cela était devenu pire depuis qu'elle connaissait Logan. Comment un homme comme lui aurait pu baisser les yeux vers une fille comme elle, somme toute banale et surtout bien plus jeune que lui ? C'est pourquoi elle continuait d'agir comme la meilleure amie possible en mettant de côté les sentiments qu'elle pouvait avoir pour lui, aussi difficile cela puisse-t-il être.

Greg revint assez rapidement, permettant à Becca de ne pas se perdre trop profondément dans ses pensées négatives. La jeune femme se leva sur le champ dès qu'il accepta de l'accompagner. Elle remarqua tout juste l'homme qui venait remplacer Greg pour faire le guet et qui leur adressa un signe lorsqu'il traversèrent la porte menant à la sortie. Elle était tellement heureuse qu'elle rêvait de pousser un cri perçant dans le silence de la nuit. Hélas, ce silence n'était qu'une illusion et on entendait au loin d'affreux grognements prouvant que la menace n'était pas loin. Et pousser un cri aurait ramené cette menace autour d'eux, ce qu'elle comptait bien évité autant que possible. Alors elle resta silencieuse mais pressa un peu le pas pour arriver plus vite à sa destination.

Elle lâcha tout de même un petit rire lorsque Greg lui fit remarquer qu'il n'était pas aussi con que ce qu'on pensait de lui. En dehors de la dernière demi-heure, Rebecca n'avait jamais vraiment pensé ça de lui même si elle l'avait déjà « entendu » dire de la bouche de quelqu'un d'autre. Il voulait simplement survivre et permettre au plus de monde possible de le faire aussi. C'était loin d'être con au contraire, c'était la chose la plus humaine et la moins égoïste qu'on puisse trouver à l'heure actuelle. Cela ne plaisait pas toujours à Becca mais elle savait qu'au fond, il n'avait que des bonnes intentions.

« Je ne pense pas que tu sois con, » dit-elle « tu es juste un peu trop protecteur. Logan est comme toi mais un jour nous partirons tous les deux et tu n'auras plus à veiller sur moi. »

Cet espoir continuait de vivre en elle et elle ne le lâcherait pour rien au monde. Quelque part dans ce pays, il devait exister une zone remplie de survivant où la vie avait repris son cours normal. Plus que dans le lycée en tout cas, où on se contentait de survivre. Et Rebecca et Logan partiraient bientôt sur les routes pour trouver cet endroit.

La jeune fille tourna à gauche dans une rue, relevant son bouclier pour s'assurer qu'ils n'étaient pas suivis et continua son chemin qu'elle faisait avec une très visible habitude. La maison ne se trouvait pas très loin, seulement quelques mètres plus loin. Mètres qu'elle parcourut en une dizaine de minutes, Greg sur les talons, veillant à leur sécurité. Très vite la maison de ville se leva devant eux et Becca s'arrêta une seconde devant, un peu anxieuse.

« C'est là. »

La bonne nouvelle, c'est que tout semblait calme autour d'eux. La jeune femme tourna le regard vers Greg pour voir s'il parlait et retourna son attention vers la maison dans laquelle elle entra comme si elle était chez elle.  


Dernière édition par Rebecca Swan le Mer 5 Fév - 15:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Memento Mori
Admin

Messages : 139
Date d'inscription : 04/10/2013

MessageSujet: Re: Prudence est le mot clé de la survie [Rebecca Swan]   Mer 5 Fév - 9:22

    Heureusement pour vous, même si c'est le soir, la lune vous éclaire assez bien. Une légère brise caresse vos visages. Tout est calme, dans la petite rue.

    Du moins à première vue...

    Alors que vous vous retrouvez devant la maison tant recherchée, vous entendez -du moins Monsieur Cooper les râles tellement significatifs des Walkers. Ah...! Pauvre de vous. Vous tournez la tête vers les rugissements, et là, vous voyez... une bande de vingt zombies, au minimum. Les êtres rampent vers vous, prêts à vous croquer.

    Miss Swan, évidemment, n'aura rien entendu. Mais peut-être serez-vous alertée par la tête de votre ami. Ou alors, par les mouvements des monstres, encore au loin ?

    C'est à vous, Mister Cooper...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://memento-mori-rpg.forumactif.com



Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Prudence est le mot clé de la survie [Rebecca Swan]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Prudence est le mot clé de la survie [Rebecca Swan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Rebecca] Un mail et une Visite
» Marionnettiste, je veux des ficelles à mon destin ! | Rebecca
» Le petit guide de survie d'Enzo P. Hisachi
» Petit guide de survie à l'usage des habitants de l'hôtel de Bourgogne
» Slotz : Hunt Survie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Memento Mori :: Franklin High School :: Cour et Parc-