Memento Mori

Dans un monde envahi par les zombies, arriverez-vous à survivre ? Choisissez votre camp, choisissez votre survie... ou votre mort.
 

Partagez | .
 

 Rencontre du fantôme [Pv Jackson et Nokomi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar

Invité
Invité


MessageSujet: Rencontre du fantôme [Pv Jackson et Nokomi]   Ven 27 Déc - 15:50

[3 Septembre 2011 – Après-midi]


Cela faisait donc environ quinze minutes que la jeune policière et son nouveau compagnon de voyage Jackson avaient pris la route en direction de Washington. Vers 7h le matin, ils avaient exécuté son plan de vider la réserve du supermarché à merveilles et le coffre de leur voiture était maintenant rempli de nourriture ; des conserves en masse, des jus et des boissons gazeuses, des boites de pâtes, etc. Ils avaient ensuite été cherché les effets du jeune homme à l’école, et avaient finalement passé à la prison ensuite, où la jeune femme avait récupérer ses affaires et son chien. Ils n’avaient pas vraiment apprécié de la voir partir puisqu’elle était tout de même douée, mais bon ils ne pouvaient pas la forcer à rester non plus après tout.

Et donc, ils étaient maintenant en route vers Washington, ayant donc emprunté les petits chemins pour ne pas se retrouvés coincés dans le bouchon de voitures tout près d’Atlanta. Elle pourrait ensuite reprendre l’autoroute à partir de plus loin. Évidemment, c’était Elizabeth qui conduisait, puisqu’elle connaissait déjà le chemin. Tout expliquer à Jackson tout au long du trajet aurait sans doute été trop compliqué, bien que ça aurait put se faire.

- Au moins, on aura de la nourriture pour un bon moment

Un peu plus loin, le chien de la policière se mit à aboyer en regardant vers l’extérieur, la jeune femme penchant donc son regard vers la fenêtre à côté de Jackson et aperçut un groupe de rôdeur courir après une jeune femme qui semblait seule. La pauvre, elle ne s’en sortirait jamais à ce rythme…

- Bon… faisons notre Bonne Action de la journée… Chris, surveille la voiture.

Elle arrêta donc la voiture en plein milieu de la route et agrippa son arbalète, se dirigeant rapidement vers l’extérieur. Et oui, elle avait appelé son chien Chris, comme son frère… m’enfin. C’était une façon pour elle de penser qu’il était encore près d’elle. Bref, elle couru donc derrière les rôdeurs, tirant quelques flèches avec son arbalète, et deux des rôdeurs tombèrent au sol.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Nokomis Skullnox
I'm A Lonesome Wolf

Feat : Anne Hataway
Messages : 436
Date d'inscription : 21/12/2013

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
70/100  (70/100)
Jauge de Faim:
70/100  (70/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: Rencontre du fantôme [Pv Jackson et Nokomi]   Sam 28 Déc - 2:15


Rencontre du Fantôme.





C'était un beau jour.
Les oiseaux chantaient. Peut être pas aussi fort ni gaiement qu'avant l'apocalypse, mais leur chant réchauffait le coeur de la solitaire. Une petite promenade, juste pour la forme, que demander de plus par un temps chaud et sec comme aujourd'hui ? Non sérieusement. De bonne heure, la brune avait quitté sa planque pour explorer une route pas trop trop loin... Des heures de marche quoi. Au point ou elle en était, Fantôme avait décidé de jeter son dévolu sur les voitures abandonnées au bord des routes. Comme presque tous les survivants, l'adolescente savait que la grande route d'Atlante était peuplée de zombis. C'est donc avec un peu d'espoir qu'elle avait choisit une route plus petite -et potentiellement moins fréquentée- pour piller les quelques voitures qu'il devait y rester.

C'est donc tôt, que la brune avait ramassé son fidèle eastpack noir -son ancien sac de cours- ainsi que son arc de bois, et son ouvre-enveloppe en forme de petite épée. Sur ses gardes, la jeune fille évoluait comme une ombre. C'est là qu'elle tenait son surnom d'ailleurs. Fantôme...
C'était les mecs qui avaient fait le stage de survie avec elle qui l'avaient surnommés comme ça. C'est vrai qu'elle avait le don de passer inaperçue quand elle le voulait. Utile pour le pistage. Ou étaient les garçons maintenant...? Au fond, les revoir lui aurait plut. Mais son âme de solitaire endurcie lui dictait de rester seule. Mais si cette solitude latente l'épuisait autant que la famine.

Arrivée sur le petit chemin, Fantôme fut déçue. Les voitures étaient peu nombreuses, et semblaient avoir été fouillées maintes fois. Avec un peu de chance... Espérer... C'était vain en ce monde. Les yeux sombres de la survivante se posèrent sur un camion. Assez grand, il portait le logo d'une marque de nourriture. Étonnamment, les portes du camion -couché sur la côté- Avaient étés forcées, mais restaient fermées. Fantôme s'approcha. Les portes ne semblaient pourtant pas hyper solides... Elle tendit l'oreille. Rien. Que pouvait-elle faire ? Ouvrir ? C'était bien simple. Soit c'était vide. Soit plein. De vivres, comme de marcheurs...
La brune soupira. Chassant toute émotion, toute pensée de son esprit, l'adolescente saisit fermement sa petite épée factice, et tira de toutes ses forces sur les portes du camion.

L'ouverture céda assez facilement.
Des cris. Des râles gutturaux et lugubres. La brune se mordit la lèvre. Elle avait ouvert la voie à une vingtaine de rôdeurs. Elle planta son ouvre enveloppe dans les crânes des premiers zombis, puis cracha à terre. Ça ne servait à rien. Trop nombreux, rendus vivaces par l'odeur de sa chaire fraîche. Et elle trop faible et épuisée par la survie. Dans un tourbillon de cheveux bruns foncés, Fantôme prit la course. Des bruits de pas saccadés et surtout des râles passionnés la poursuivaient. C'était bien son jour.
Des crissements de pneus la firent sursauter. Jetant un regard en arrière, Fantôme vit deux rôdeurs s'effrondrer sur le sol. Consciente que quelqu'un lui venait en aide -sans savoir ce qu'elle pourrait faire face à ce survivant- la brune se stoppa et arma son arc. Assez rapidement, elle tira ses cinq flèches. Quatre rôdeurs tombèrent. Reprenant un peu de courage, elle s'engagea au corps à corps. Prenant gade à ne pas se faire mordre, Fantôme observa le, ou plutôt la, survivante qui risquait sa vie pour l'aider. Une femme donc. Svelte, grande, aux cheveux courts. Une allure de guerrière. Elle possédait visiblement une arbalète, et d'autres armes.

A mesure que le nombre de zombi diminuait, la brune se posait une question. Cette femme, elle ne l'aidait pas uniquement pour le plaisir si ? Bien qu'elle était rassurée de ne pas finir dans l'estomac d'un marcheur, elle l'était moins par rapport à la suite. Il était clair et net qu'elle ne ferait pas le poids contre cette femme. D'ailleurs... Ne l'avait-elle pas aperçu à Woodbury ???


© Nye-Hael sur Epicode

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jackson Highmore
I'm Still in School

Feat : Ryan Kwanten
Messages : 175
Date d'inscription : 01/12/2013

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
90/100  (90/100)
Jauge de Faim:
90/100  (90/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: Rencontre du fantôme [Pv Jackson et Nokomi]   Dim 29 Déc - 10:47

Dès le matin, on était sorti de notre immeuble, avec Elizabeth, et on avait chopé des provisions au supermarché. On en avait pour quelques jours, même en ne se serrant pas vraiment la ceinture. On était alors partis vers le lycée –elle me suivait avec sa voiture– et je pris le restant de mes affaires, à savoir quelques vêtements. J’avais bien fait en sorte de ne croiser personne, et donc mon ancien groupe ne serait pas au courant du fait que j’étais parti. Nous nous rendîmes alors à la prison. Franchement, l’endroit était plus que lugubre. Je comprenais pourquoi Elizabeth voulait en dégager ! Je ne vis personne. Fallait dire que j’étais resté à mon tour dans ma bagnole. En parlant de ça, on avait décidé de garder la mienne. La voiture que ma nouvelle compagne avait utilisée appartenait en fait à un membre de son ancien groupe. De toute manière, mon pick-up était bien plus pratique : on pouvait aller partout et y avait de la place.

Le chien d’Elizabeth s’était assis sur la banquette arrière, à côté de nos provisions, et regardait le paysage tandis que son maître conduisait. J’adorais conduire, mais la brune connaissait le chemin. Puis ça me permettait de me reposer, comme ça. Nous avions pris les petits chemins : au moins on ne se retrouverait pas dans les anciens embouteillages. C’était dangereux ça. Très dangereux. Si on se faisait coincer là-dedans et qu’une horde de zombies venait à nous attaquer, ça serait une catastrophe.
Quand ma nouvelle compagne me lança qu’au moins, on avait de la bouffe pour un bon moment, je lui répondis à l’affirmative. Nous continuâmes pendant quelques kilomètres, et je commençais doucement à m’endormir quand soudain, le clébard aboya, me faisant sursauter. Heureusement qu’on était dans le pick-up, sinon je me serais pris le plafond en plein sur le crâne. Elizabeth et moi-même lancèrent alors un regard sur le côté et nous vîmes avec effroi une pauvre fille se faire pourchasser par des zombies. D’un coup, elle arrêta la voiture et lança qu’on allait faire la bonne action de la journée. Raaah… !

Elizabeth sortit de la voiture en prenant son arbalète, et commença tandis que moi-même je sortais de la bagnole, en prenant mon couteau, elle avait déjà descendu deux zombies. Je courus vers la jeune fille, qui commençait aussi à se défendre avec… un ouvre-enveloppe ? Une fois arrivé à sa hauteur, je plantai mon couteau dans le premier zombie qui venait. Heureusement qu’il y avait du vent : leur odeur putride n’arrivait pas jusqu’à mes narines. Généralement, l’odeur était tellement ignoble que j’avais envie de vomir.
Pendant un instant, je vis la jeune fille se déconcentrer. Je plantai à nouveau mon couteau dans un zombie, traversant sa mâchoire pour atteindre le cerveau. Je lançai à la jeune fille –qui était assez mignonne d’ailleurs– d’un ton nerveux :

« Hey !! T’es dans la lune ma petite ! Fais gaffe ! »

Je lui lançai cependant un sourire charmant. Je voulais pas l’effrayer non plus. Mais par la même occasion, je ne vis pas le zombie derrière moi, prêt à me bouffer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nokomis Skullnox
I'm A Lonesome Wolf

Feat : Anne Hataway
Messages : 436
Date d'inscription : 21/12/2013

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
70/100  (70/100)
Jauge de Faim:
70/100  (70/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: Rencontre du fantôme [Pv Jackson et Nokomi]   Sam 4 Jan - 23:44


Rencontre du Fantôme.





Tentant de se concentrer sur sa tâche, à savoir sauver sa peau en buttant ces saloperies, Fantôme aperçu un troisième individu. Un homme, qu'elle percevait comme plutôt grand et du genre armoire à glace, avait rejoint les deux survivantes pour exterminer les rôdeurs. Est-ce que les deux adultes étaient dans le même groupe...? Sûrement.
Déconcentrée par toutes les idées et les inquiétudes qui lui venaient, le blond la rappela à l'ordre :

« Hey !! T’es dans la lune ma petite ! Fais gaffe ! »

Passant sur le terme "petite" -elle était de taille médiocre. Nuance- Fantôme plissa les yeux devant le sourire charmeur qu'il venait de lui adresser. Non mais il se prends pour qui Dom Juan là...? Certes, il était pas moche à regarder, mais c'était pas le moment. Décalant son regard noisette de quelques centimètres, elle vit un rôdeur, pas trop con celui-là, qui tentait de prendre sa cible à revers. Avec horreur, la brune réalisa qu'il n'était qu'à un mètre au plus du grand blond.
Soufflant un coup, elle lança de toutes ses forces son ouvre-enveloppe en forme d'épée en direction du zombi.
Ce dernier le reçu dans le crâne, et s'écroula lamentablement.
La survivante accouru pour récupérer son arme, et souffla à l'homme.

- Je sais pas qui c'est qui y est dans la lune. Mais je suis pas TA petite.

Gardant ses distances, elle fut rassurée en constatant que la femme aux cheveux courts semblait s'occuper des derniers rôdeurs encore présents.
Que va-t-il se passer maintenant...?





© Nye-Hael sur Epicode

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Memento Mori
Admin

Messages : 139
Date d'inscription : 04/10/2013

MessageSujet: Re: Rencontre du fantôme [Pv Jackson et Nokomi]   Sam 11 Jan - 5:37

    Elizabeth Stark s'occupe en effet des derniers Walkers restants. Malheureusement, elle ne voit pas le zombie derrière elle, s'avançant lentement.

    Quant à vous, vous le voyez bien, mais il est trop tard : alors que vous vous apprêtez à la prévenir, la créature enfonce ses crocs dans le cou de la jeune femme. Elle réussit néanmoins à lui enfoncer un carreau dans le crâne, mais il est trop tard.

    Perdant trop de sang, elle s'écroule au sol, sans vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://memento-mori-rpg.forumactif.com

avatar

Jackson Highmore
I'm Still in School

Feat : Ryan Kwanten
Messages : 175
Date d'inscription : 01/12/2013

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
90/100  (90/100)
Jauge de Faim:
90/100  (90/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: Rencontre du fantôme [Pv Jackson et Nokomi]   Mar 14 Jan - 8:30

Face à ma remarque, la gamine plissa les yeux et d’un coup, sans crier gare, elle lança son arme vers moi. Je n’eus pas le temps de prendre conscience de ce qu’elle faisait, quand je sentis un poids s’effondrer sur moi. Un poids lourd, puant la mort, et dégoulinant de sang et de bave. Je me tournai sur le côté d’un bond, et vis alors avec effroi un zombie tomber à mes pieds, l’ouvre enveloppe planté en plein dans sa tête. Wow ! Je me tournai vers la gamine, les lèvres étirées en une expression d’étonnement. C’est qu’elle avait des ressources, la gamine ! En tous cas, tous les zombies autour de nous étaient bel et bien morts. Je me tournai vers Elizabeth, qui nous avait aidé à en tuer plus d’un, et là, ce fut le drame : je vis un zombie s’approcher d’elle et s’accrocher à son cou, comme une sangsue. Je restai pétrifié et puis murmurai un juron :

« Merde… »

Puis je haussai le ton en avançant :

« Putain de merde !! ELIZABETH ! »

Je me mis alors à courir vers mon amie. Son chien, enfermé dans ma bagnole aboyait à la mort. J’avais l’impression d’être trop lent, qu’elle allait se vider de son sang sans que je ne puisse faire quoi que ce soit. Mais de toute manière, elle avait été… touchée… mordue. Une fois sur la route, je dégageai le rôdeur de mon amie. Il était déjà mort : elle lui avait planté une flèche en plein front. Décidément, elle était courageuse, jusqu’à la fin. Et elle était morte en voulant me protéger, en voulant protéger la gamine. Gamine qui d’ailleurs, était à mes côtés, m’ayant suivi. Je ne savais pas trop quoi faire : je pleurais pas non, nous ne nous connaissions pas assez bien encore pour ça, mais j’étais tout de même ravagé : nous nous entendions bien et nous avions décidés de nous barrer à Washington, pour retrouver son frère. Putain de merde… j’avais quitté mon groupe pour « rien » ? Juste pour me retrouver seul… ? Putain. Putain.

Lentement, je me tournai vers la gamine, détournant mon regard du visage pâle de ma défunte amie. Je reniflai fortement et dis :

« J’sais pas trop si t’as envie de voir ça, gamine… c’est pas de ton âge. »

Je repris fermement mon couteau en main et pris ma respiration. Je l’avais déjà fait plus d’une fois… y compris sur des gens que je connaissais bien. Mais… ce n’était tout de même pas ce qu’il y avait de plus agréable à faire. Je détournai même les yeux, en fait. Et d’un coup sec, je plantai mon couteau dans la chevelure brune d’Elizabeth. Je le retirai lentement, ouvrant les yeux, grimaçant. Je soupirai puis, me redressai et me tournai vers la jeune fille.

« Bon… tu veux que je te dépose quelque part ? »

Derrière nous, le clebard de mon ancienne compagne continuait à aboyer. J’avais hérité d’un chien… et à chaque fois que j’allais le voir, j’allais repenser à la mort de mon amie. Ça allait me poursuivre, ça c’était sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nokomis Skullnox
I'm A Lonesome Wolf

Feat : Anne Hataway
Messages : 436
Date d'inscription : 21/12/2013

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
70/100  (70/100)
Jauge de Faim:
70/100  (70/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: Rencontre du fantôme [Pv Jackson et Nokomi]   Dim 19 Jan - 2:33


Rencontre du Fantôme.





Alors que le cadavre s'écroulait sur le blond, ce dernier se dégagea de l'emprise funèbre en effectuant un demi-tour sur le côté. L'homme semblait surpris. Ben quoi. Si j'étais nulle au corps à corps, je serais plus en vie. Parfois, ce genre d'attitude exaspérait Fantôme.
Après avoir retiré son "arme" du crâne déconfit du rôdeur, la brune se redressa, un peu en retrait par rapport au survivant. Les deux individus posèrent leur attention aux alentours. Sans surprise, le groupe de marcheurs avait été anéantis.
Ou presque.

« Merde… »

Le faible murmure attira l'attention de Fantôme, qui posa comme par réflexe le regard sur la tierce personne du "groupe". Avec effroi -la brune garda tout de même son masque impassible- l'adolescente vit la haute silhouette de la femme. Sur sa gorge nacrée coulait un flux écarlate abondant. Derrière elle, un zombi achevait d'ingurgiter un grand morceau de chair. Il s'écroula au sol, un carreau profondément enfoncé en plein front.
La survivante tomba à genoux, le regard déjà à demi voilé.

« Putain de merde !! ELIZABETH ! »

Le blond s'élança au chevet de la blessée, qui était cette fois ci complètement au sol.
Fantôme suivie.
Le sang entâchait le buste raffiné de la brune à terre, et son visage fermé n'affichait autre chose que de la détermination. Cette femme. Si je n'étais pas venue ici... Elle serait encore en vie. Admirant les traits de la défunte, Fantôme sentit sa vue se troubler.
Faire dans le sentiment ne lui ressemblait pas.
Mais cette femme était morte. Par sa faute. Et sans elle... L'adolescente ne serait surement plus de ce monde. Le blond choisit ce moment pour couler un regard humide vers Fantôme, et il lui lança :

« J’sais pas trop si t’as envie de voir ça, gamine… c’est pas de ton âge. »

Muette, la brune n'osa pas lui répondre.
Pas de son âge... Par des temps pareils, plus rien ne méritait d'être vu par les gens de tout âge. Mais la survivante se contenta de garder le silence. La situation n'était pas au débat.
Fantôme s'écarta sans bruit.
Elle pensait que les deux autres étaient proches, surement un couple. Aussi elle jugeait bon de laisser un peu d'intimité au grand blond. Silencieuse comme une ombre, elle récupéra sous réel soulagement ses cinq flèches de bois, qui étaient évidemment ensanglantées et émoussées. Ses affaires regagnées, elle s'avança du survivant, qui avait visiblement fait ce qu'il avait à faire.
Il se redressa, et dit d'un ton vide :

« Bon… tu veux que je te dépose quelque part ? »

Fantôme jeta un regard anxieux vers la voiture derrière lui. Un chien aboyait à la mort.

- On va pas pouvoir trainer ici de toute façon. *elle reposa le regard sur la défunte* Je... Je suis vraiment désolée pour ton amie...


Marquant un moment de silence, Fantôme avait du mal à choisir les bons mots.

- On peut pas la laisser là si ? Faudrait qu'on l'enterre dans un lieu décent... Une idée ?








© Nye-Hael sur Epicode

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jackson Highmore
I'm Still in School

Feat : Ryan Kwanten
Messages : 175
Date d'inscription : 01/12/2013

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
90/100  (90/100)
Jauge de Faim:
90/100  (90/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: Rencontre du fantôme [Pv Jackson et Nokomi]   Dim 19 Jan - 3:25

Je devais achever Elizabeth, pour ne pas qu’elle revienne. Il le fallait. C’était une obligation. Je ne voulais pas qu’elle revienne et se mette à rôder, cherchant à son tour à bouffer les gens. Et elle non plus, elle ne le voudrait pas. Putain, c’était toujours à moi de faire le sale travail. Elle aurait certainement eu plus facile que moi de m’achever que l’inverse. Agenouillé aux côté de la dépouille de mon amie, je lançai à la jeune fille qu’elle n’avait pas à voir ça. C’était peut-être trop dur pour elle. Lentement, elle se détourna, s’éloignant de quelques mètres. Quant à moi, je repris mon couteau et le tint fermement. Après avoir pris une bonne inspiration, je finis par détourner les yeux et par planter mon arme dans le crâne de mon amie. J’avais bien fait attention, préférant frapper derrière son oreille. Au moins la plaie ne serait pas visible. Mais le sang lui, imprégna tout de même le sol, assombrissant le tarmac, et donna un éclat rubis à l’herbe du bord de route. Je soupirai, regardant ce triste spectacle. Au moins, elle allait être en paix, comme ça.

Finalement, je me tournai vers la gamine, et lui demandai si elle voulait que je la dépose quelque part. J’allais pas partir pour Washington. Si je m’y rendais, c’était seulement pour faire plaisir à Elizabeth, et que l’aventure c’était cool. Mais l’aventure, sans elle, ça l’était moins. Depuis les quelques heures que je la connaissais, je la pensais indestructible. Surtout après ce qu’elle m’avait dit. Comme quoi, je m’étais bien trompé. J’aurais préféré avoir raison, et qu’elle ne meure pas.
La jeune fille –dont je ne connaissais pas le nom– m’annonça qu’on allait pas rester ici. Sans blague. Elle ajouta qu’elle était désolée pour Elizabeth. Je me redressai pour de bon et lançai un regard vers Chris, le chien. Il continuait d’aboyer à la mort. A croire qu’il avait bien compris que sa maîtresse était partie et qu’elle ne reviendrait jamais. Je reniflai bruyamment et la gamine me demanda si on pouvait laisser Elizabeth ici, qu’on devrait peut-être l’enterrer. Mes traits se crispèrent.

« Je sais… on ne devrait pas la laisser ici mais… mais j’ai pas de quoi creuser. »

La seule chose que je pouvais faire, c’était l’entourer d’une couverture. Je me dirigeai vers le pick-up, en profitai pour ouvrir au chien, qui sauta en silence sur le sol, et courut vers Elizabeth. Je posai un genou sur le sol arrière de la bagnole et pris une des couvertures que nous avions chopé dans les bureaux que nous avions visités. Je dépliai la couverture et revins près de la jeune fille et de ma compagne, décédée, et la couvris lentement, terminant par son visage dorénavant pâle. Il était parfait. Je m’abaissai et la pris dans mes bras. Elle était bien plus légère qu’il n’y paraissait.

A pas lents, je descendis la pente et revins dans le champ, accompagné de la jeune fille et du chien. Je déposai ma compagne sur l’herbe folle et me redressai.

« Elle voulait aller à Washington. Je pense que c’est le mieux que je puisse faire… la laisser proche du chemin de sa ville natale. »

Je posai mon regard vers la jeune fille et d’une voix sérieuse, lui dit :

« Je peux pas te promettre de te protéger. Mais à deux, je pense qu’on peut se démerder plus facilement. »

En réalité, j’avais pas vraiment envie de me retrouver seul, surtout après une perte pareille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nokomis Skullnox
I'm A Lonesome Wolf

Feat : Anne Hataway
Messages : 436
Date d'inscription : 21/12/2013

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
70/100  (70/100)
Jauge de Faim:
70/100  (70/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: Rencontre du fantôme [Pv Jackson et Nokomi]   Jeu 23 Jan - 1:25


Rencontre du Fantôme.





Les temps avaient tellement changés... Encore un fois, les horreurs de l'apocalypse avaient frappées. Cette femme, Elizabeth, c'était lancée contre les rôdeurs pour la protéger. Rapidement, un homme costaud les avaient rejointes, surement le chéri de la survivante. En un rien de temps, la situation avait tournée à leur avantage. Ou presque. Au dernier moment, la mâchoire fétide d'un marcheur s'était refermé sur la gorge d'Elizabeth.
La blessure, très étendue et profonde, avait ôté la vie de la brune très rapidement, lui permettant tout juste d'achever son assaillant d'un geste précis, et courageux.
A la suite, le blond avait été forcé de s'assurer que la survivante ne revienne pas sur terre sous forme de demie-morte...

Au moment ou Fantôme avait soulevé le fait d'emporter le corps dans un endroit plus décent, l'homme s'était doucement retourné, encore gravement marqué par la perte récente, et l'acte difficile et désagréable qu'il venait d'effectuer.

« Je sais… on ne devrait pas la laisser ici mais… mais j’ai pas de quoi creuser. »

Sans mot dire, l'adolescente le regarda d'un oeil vide s'éloigner vers la voiture.
Quelques secondes plus tard, un chien de taille moyenne en sorti, et le cabot se dirigea derechef vers le cadavre de ce qui devait être sa maitresse.
Le survivant, qui portait une couverture, revint pour couvrir le corps sans vie d'Elizabeth.
Fébrilement, il la souleva sans problème, et marcha jusqu'au bord de la route. Peu rassurée, Fantôme suivit. En ce moment même, si une autre troupe de zombis débarquaient, elle ne pensait pas vraiment que le blond était en état de se défendre....

Finalement, le petit groupe débarqua dans un champ en contrebas.
Le chien, au poil sombre, observait l'homme déposer le corps de sa propriétaire sur le sol. Elizabeth, une très belle femme, avait gardé un visage splendide, et la pâleur de la mort ne faisait que ressortir ses traits fins et élégants.

« Elle voulait aller à Washington. Je pense que c’est le mieux que je puisse faire… la laisser proche du chemin de sa ville natale. » Dit l'homme, en brisant le silence mortuaire.

Washington...? Sa ville natale ? Bête d'être morte avant de l'avoir atteinte.
Les trois survivants observaient muettement le cadavre de la brune. Seul les faibles bribes de vents agitaient les herbes ou quelques mèches de la chevelure de la défunte.
Le blond se détourna de la vision de sa partenaire, pour adresser des paroles à Fantôme :

« Je peux pas te promettre de te protéger. Mais à deux, je pense qu’on peut se démerder plus facilement. »

Encore...
En cette période, les survivants qui n'étaient pas en groupe cherchaient ardemment à en rejoindre un. Il est vrai que pouvoir faire confiance à quelqu'un, même seulement échanger quelques mots, c'était ce dont tout le monde rêvait. Un allié. Un frère d'apocalypse. Un ami.
Fantôme baissa les yeux.
Elle, elle n'aimait pas la compagnie. Si bien sûr, au fond, la solitude lui pesait. Mais elle n'était pas faite pour la société, et ce depuis toujours.
L'adolescente resta un long moment silencieuse. Evaluant le pour, le contre, les limites d'une telle proposition, les avantages d'une telle opportunité.
Relevant la tête, elle prit soin de choisir ses mots en plongeant son regard dans les yeux noisettes de son interlocuteur :

- Je suis pas faite pour être en groupe. J'en ai rejoint un, une seule fois. Et je ne recommencerais pas cette erreur. De manière générale, j'ai jamais vraiment été douée pour me faire des amis. (elle marqua une pause) Cependant, je propose de rester ici quelques jours. Certaines voitures n'ont pas l'air d'avoir été inspectées. On trouve des vivres, armes ou autres, on reste tous les trois quelques jours, et après, bonne chance.


En effet, Woodbury ne lui avait pas laissé un souvenir impérissable.
Craignant que le survivant prennent la situation de mauvaise façon, Fantôme désigna du menton un petit bois à quelques mètres.

- On pourrait établir un petit camp par là bas ?


Reportant son attention sur le blond, elle continua :

- C'est quoi ton nom ?





© Nye-Hael sur Epicode

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jackson Highmore
I'm Still in School

Feat : Ryan Kwanten
Messages : 175
Date d'inscription : 01/12/2013

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
90/100  (90/100)
Jauge de Faim:
90/100  (90/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: Rencontre du fantôme [Pv Jackson et Nokomi]   Jeu 30 Jan - 9:56

Nous étions encore sur le bord de la route, quand je lançai à la jeune fille que je ne pouvais peut-être pas la protéger, mais qu’à nous deux, nous pouvions toujours nous débrouiller. C’était vrai, finalement : à plusieurs, on était plus puissant que seul. Je l’avais découvert quand j’étais au lycée. Malheureusement, la plupart d’entre eux n’était qu’une bande de sombres crétins. Il y avait bien Megan, qui était sympa, mais c’était tout. En fait, j’aurais dû la prendre avec moi. Mais elle n’aurait certainement pas accepté, la connaissant…
Bref, je regardai l’adolescente, qui elle, baissait les yeux. Après de longues et interminables secondes, elle releva le visage et plongea son regard dans le mien. Elle était mignonne, cette petite, et semblait bien plus mature que son âge. En même temps, le monde dans lequel nous vivions maintenant faisait grandir les survivants, moi compris.
Finalement, elle m’avoua qu’elle n’était pas faite pour être en groupe. Par le passé, elle avait déjà testé l’expérience, et ça ne lui avait pas réussi. Et de toute manière, elle n’était pas douée pour se faire des amis, à la base. Ah. J’avais l’air bien con maintenant, avec ma proposition à deux balles. Cependant, elle me proposa que nous restions quelques temps ici. Il y avait quelques voitures sur le bord de la route, et elles étaient surement remplies de pleins de choses. C’était vrai, mais perso, j’avais pas vraiment besoin de vivres : j’en avais déjà à ne plus savoir quoi en faire. Enfin, c’était vrai aussi qu’on n’en avait jamais assez. Je n’étais pas convaincu, les lèvres pincées, quand elle désigna les bois, à quelques mètres, de l’autre côté de la route. Elle me proposa d’y faire un bivouac. Mouais… elle termina en me demandant mon nom. D’une voix neutre, je lui répondis :

« Jackson. Et toi ? »

Je me tournai vers les bois, tandis que le chien d’Elizabeth restait près de nous, couché aux pieds de sa maîtresse. Je finis par soupirer et lançai :

« Ok, va pour le campement de quelques jours. Mais il vaut mieux qu’on dorme dans mon pick up cette nuit. En plus, j’ai assez de provisions pour deux pendant quelques temps. On pourrait manger et se reposer. Si on établit un campement maintenant, il faudra faire des tours de garde… et on a besoin de repos. »

Je fis une pause puis mes lèvres s’étirèrent en un sourire en coin :

« Surtout toi, en fait. »

Ouais, elle avait l’air clairement crevée. Ça se voyait qu’elle n’avait pas eu la chance d’être dans un groupe et de pouvoir se reposer tranquille. Quant à moi, je commençais déjà à regretter le lycée et ses classes qui nous servaient de chambres. Enfin, y retourner ne serait pas vraiment bien vu, à mon avis…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nokomis Skullnox
I'm A Lonesome Wolf

Feat : Anne Hataway
Messages : 436
Date d'inscription : 21/12/2013

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
70/100  (70/100)
Jauge de Faim:
70/100  (70/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: Rencontre du fantôme [Pv Jackson et Nokomi]   Sam 1 Fév - 7:19


Rencontre du Fantôme.





Fantôme commençait de regretter ses paroles.
Qu'est-ce qui la prenait d'être sociable comme ça ? De plus, elle faisait déjà confiance à cet homme ? Pas complètement... Mais bon, il l'avait sauvée... Mouais. S'il passaient quelques jours ensemble... Qui lui disait qu'il ne l'empêcherais pas de partir ...?
Non. La brune retint un sourire.
Il n'était pas encore né celui qui l'empêcherait de s'isoler.

« Jackson. Et toi ? »

Un beau prénom, facile à retenir...
L'adolescente cligna des yeux et répondit aussi sec :

- Fantôme ça fera l'affaire.

Heureusement pour elle, il ne s'en offusqua pas (les gens qui insistaient avaient tendance à l'énerver au plus haut point) et continua :

« Ok, va pour le campement de quelques jours. Mais il vaut mieux qu’on dorme dans mon pick up cette nuit. En plus, j’ai assez de provisions pour deux pendant quelques temps. On pourrait manger et se reposer. Si on établit un campement maintenant, il faudra faire des tours de garde… et on a besoin de repos. »

Quoi ? Dormir dans un pick-up ?
Un espace aussi confiné ? Bon. Il fallait faire des efforts en des temps pareils.
Pour ce qui est des tours de garde, il avait pas tord... Et le savoir éveillé pendant qu'elle dormait ne l'aiderait pas du tout. Elle fermerait pas l'oeil oui !
Fantôme glissa un regard vers ce qui était, quelques minutes auparavant, Elizabeth, celle qui lui avait sauvé la vie. Le pincement au coeur qu'elle ressentait s'accentua devant la vision du chien qui demeurait couché auprès de sa maitresse. Une énorme dette qu'elle ne rembourserait jamais... La vie.
La voie de Jackson la ramena à la réalité.

« Surtout toi, en fait. »

Elle scruta un instant avec surprise le beau visage -oui, avouez qu'il était pas moche- du blond, qui affichait un léger sourire.
Fantôme esquissa un semi-sourire (c'est déjà pas mal) et ne jugea pas nécessaire de nier sa fatigue. Oui être parfaitement solitaire avait des inconvénients.
Comme pour manifester son accord avec le survivant, elle saisit son sac -auparavant posé au sol- et le jeta sur son épaule.

- Ok, ben je te suis !






© Nye-Hael sur Epicode


Je sais pas si on clos ou pas, tu me dis ^^' Si tu veut qu'on continue un peu, je peux modifier mon RP pour que tu es plus de trucs à répondre °°

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jackson Highmore
I'm Still in School

Feat : Ryan Kwanten
Messages : 175
Date d'inscription : 01/12/2013

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
90/100  (90/100)
Jauge de Faim:
90/100  (90/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: Rencontre du fantôme [Pv Jackson et Nokomi]   Dim 2 Fév - 4:56

La jeune fille se présenta sous le nom de « Fantôme ». Etrange… et pas pratique pour pouvoir trouver un surnom. Surtout dans le sens où c’était surement déjà un surnom. Aucun parent ne serait aussi con que pour appeler sa gamine « Fantôme » quand même. Les seuls gens qui s’appelaient comme ça étaient dans des jeux vidéo. Et encore. Bref, je finis par accepter qu’on campe quelques jours, mais je voulais que nous dormions dans mon pick-up cette nuit. C’était plus logique, aussi : on était fatigués –surtout elle à première vue– et si on dormait à la belle étoile, on devrait faire des tours de garde. Et ça, ça ne m’enchantait pas des masses.
Alors qu’elle n’avait pas l’air très emballée par l’idée de dormir dans le pick-up, je lui fis remarquer qu’elle avait l’air complètement crevée. Finalement, un léger sourire se dessina sur son visage d’adolescente, et elle accepta tout en prenant son sac.

« Cool ! »

Je fis quelques pas vers la route, puis lançai au chien d’Elizabeth –dont j’avais hérité du coup– de venir nous rejoindre. L’animal était pas con, je l’avais remarqué dès le départ. Après quelques secondes d’hésitation, il se décida de nous suivre, à pas lents. Une fois à hauteur de ma voiture, j’ouvris la portière arrière, et chopai deux boites de conserve dans ce que nous avions trouvé avec mon ancienne compagne. J’étais sûr qu’elle approuverait le fait que je partage notre butin. De toute manière, j’me voyais mal bouffer et de la laisser crever de faim dans son coin. Je lui tendis une des boites et lançai d’un ton amusé :

« Bon… j’sais pas trop ce que ça vaut. Si tu veux, on peut essayer de faire cuire ces euh… » Je lançai un regard vers la boite. « Ce chili con carne… j’pense même que ce serait meilleur, en fait. »

Le soleil commençait à baisser dans le ciel. A première vue, il devait être 18h, à tout casser. Le vent frai de la fin de l’été me caressait le visage. Ça faisait clairement du bien, après l’été qu’on s’était tapé. J’en profitai aussi pour prendre une bouteille d’eau dans les réserves que j’avais et en tendis à la gamine.

« Tiens, tu dois boire, parait que c’bon pour la santé. »

En fait, le truc qui me perturbait le plus pour l’instant, c’était de savoir où mettre ces provisions. Je soupirai, regardant le sac débordant. Si je le mettais à l’arrière du pick-up, n’importe qui pouvait se servir. Bon en même temps, les survivants ne couraient pas les rues, c’était vrai. Mais il suffisait d’une fois pour qu’on se fasse tout voler. Boarf, ‘t’être du côté passager. Mais Chris –le chien–, il allait pioncer où lui ? Roh putain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nokomis Skullnox
I'm A Lonesome Wolf

Feat : Anne Hataway
Messages : 436
Date d'inscription : 21/12/2013

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
70/100  (70/100)
Jauge de Faim:
70/100  (70/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: Rencontre du fantôme [Pv Jackson et Nokomi]   Mar 4 Fév - 9:26


Rencontre du Fantôme.





Finalement, elle avait accepté l'offre de Jackson.
A savoir dormir dans le pick-up. Cela ne l'enchantait pas vraiment, mais après tout, les temps n'étaient pas à la préférence entre telle ou telle situation. C'est sur cette idée que Fantôme s'empara de son précieux sac, pendant que le blond lâchait un "cool" sans véritable joie. En même temps, il venait de perdre Elizabeth, qui devait certainement être sa copine. Quoique. Il était peiné, attristé, mais pas abattu, atterré par sa disparition.
Après, les survivants qui restaient avaient tous perdus des connaissances.
Un des avantages à être solitaire. Pas de liens. Pas de pertes, pas de tristesse, moins de faiblesses. Un atout majeur quand on s'attache plutôt facilement.

C'est donc tous les trois -beh oui, le chien- qu'ils se dirigèrent vers le pick-up, qui avait l'air en parfait état, et plutôt plein. Vers l'arrière de l'engin, le blond s'avança et ouvrit une portière, assez discrètement. Fantôme fut carrément surprise quand Jackson se retourna en lui tendant une boite de conserve, d'une taille assez conséquente.
Il la lui offrait ...?
Avec un ton léger, il répondit :

« Bon… j’sais pas trop ce que ça vaut. Si tu veux, on peut essayer de faire cuire ces euh… »
(il jeta un regard rapide pour prendre connaissance du contenu de la conserve
« Ce chili con carne… j’pense même que ce serait meilleur, en fait. »

D'un geste mesuré et légèrement méfiant, la brune saisit la boite de métal à l'étiquette déchirée et décolorée. Du chili con carne. Il se foutait pas de sa gueule. Autrefois, elle adorait tout ce qui était epicé. Cette journée n'avait pas que du mauvais. Enfin presque. La petite brise qui caressa le visage des deux survivants chassa le visage parfait d'Elizabeth de l'esprit de Fantôme.
Quelques secondes plus tard, Jackson tendit à nouveau son bras vers l'adolescente. Cette fois-ci, il lui présentait une bouteille d'eau. Décidement. Ils avaient un bon stock.
Il ajouta :

« Tiens, tu dois boire, parait que c’bon pour la santé. »

Fantôme saisit la bouteille sans rien dire.
A vrai dire elle réfléchissait. Une voiture. Un stock de nourriture considérable. Sans parler de l'eau... De plus il empruntait une route pas trop trop encombrée, ni trop fréquentée par les rôdeurs. Ils partaient ? Kackson et Elizabeth partaient... Mais de ou ? Bref. Cela ne la regardait pas.
Enfin, la brune afficha un léger sourire, et le remercia poliment.
Se retournant à demi pour observer les premières lueurs du soleil s’évanouir face aux prémices d'une nuit fraîche, Fantôme but quelques gorgées d'eau.
La jeune fille se retourna vers son équipier périodique, et secoua légérement la boite de fer qu'il venait de lui donner.

- T'es pas obligé de faire tout ça. Je suis pas sûre de pouvoir de le rendre un jour.

A vrai dire, personne n'était capable de s'assurer qu'il serait toujours en vie le lendemain.
Posant brièvement les yeux sur la conserve, elle reprit :

- Ouais. Ce serais pas mal chaud je pense ! *La brune avisa le fossé en contrebas, et le désigna d'un mouvement de tête* Tu sais faire du feu ?


Sérieusement, le feu allait attirer les rôdeurs. Mais a part le groupe qu'elle avait fait sortir du camion, y'avait pas l'air d'en avoir des masses. Folie pas folie ? Valait mieux qu'ils soient tous les deux d'accord. Des petites branches sèches sur le bas côté seraient parfait pour faire prendre le feu. Au moins, elle pourrait faire ça...




© Nye-Hael sur Epicode

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jackson Highmore
I'm Still in School

Feat : Ryan Kwanten
Messages : 175
Date d'inscription : 01/12/2013

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
90/100  (90/100)
Jauge de Faim:
90/100  (90/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: Rencontre du fantôme [Pv Jackson et Nokomi]   Mar 4 Fév - 10:21

Je proposai à « Fantôme » du Chili Con Carne. En fait, je lui proposai même de le faire cuire. Franchement, ça devait pas être très bon, froid. Ou plutôt tiède, vu qu’il faisait encore chaud et que je n’utilisais pas l’air conditionné dans ma bagnole –ça consommait un peu trop sinon…
Finalement, la jeune adolescente prit la boite de conserve que je lui tendais, et l’examina pendant quelques secondes. Alors qu’elle regardait avec attention cette boite de métal, je lui tendis une bouteille d’eau. La gamine, elle devait pas avoir mangé beaucoup, ces derniers temps. Son sac n’avait pas l’air bien lourd. En souriant, elle me remercia et j’eus le plaisir de la voir boire quelques gorgées. C’était déjà ça de gagné, dans le sens où elle commençait à me faire confiance. Mais contre toute attente, alors qu’elle secouait la boite de Chili Con Carne –pourquoi d’ailleurs ?– elle me lâcha que je n’étais pas obligé de faire ça pour elle, et qu’elle ne pourrait certainement pas me le rendre. Un ricanement m’échappa. Pas méchant, loin de là –j’étais gentil et intelligent !– et entre deux pouffements, je lui répondis :

« J’fais pas ça pour que tu me le rendes. J’fais ça pour te faire plaisir et pour te voir bouffer quelque chose. »

Parce que oui, ça me ferait plaisir de la voir manger un bout : elle en avait bien besoin, surtout à son âge quoi ! J’étais sûr que ça allait lui rendre quelques couleurs, et que ça allait donc l’embellir !
Fantôme reposa son regard sur la boite de conserve, et partit dans mon sens, confirmant que ce serait meilleur chaud, en effet. Puis, elle désigna le fossé d’un geste de la tête et me demanda si je savais faire du feu. Quelle question ! Non mais franchement… ! J’avais appris à me démerder, et je savais faire du feu depuis bien longtemps. Quand j’étais ado, j’étais même celui qui m’en occupait, lors des soirées sur la plage. D’un air faussement supérieur, je lui informai la situation :

« Qu’est-ce que tu crois, je suis un génie du feu ! Je devais être pyromane dans une autre vie. »

Je me tournai vers les bois, de l’autre côté de la route. Là, il devait y avoir de quoi lancer les flammes. Je me dirigeai à pas lents vers l’endroit, dépassant les voitures sur mon passage, le chien et Fantôme sur les talons.
En y repensant, « le chien », qu’Elizabeth avait nommé « Chris »… je trouvais que ça ne lui allait pas vraiment. Il ressemblait vraiment à un SDF ce clebard. Je lui lançai un regard et en souriant, dit :

« Clochard, ça t’irait mieux comme nom, que Chris. Je l’aurais bien proposé à Elizabeth, mais je pense qu’elle m’aurait tuée. »

Le chien me lança un regard curieux. Je souris en repensant à ce que je venais de dire : oui, Elizabeth m’aurait certainement tapé dessus si elle avait su que je voulais appeler son chien Clochard. Mais je trouvais mon idée plus originale, quand même.
Une fois à l’orée du bois, je me penchai pour choper deux ou trois branches, et demandai à Fantôme :

« T’en penses quoi toi ? Clochard, ça lui va quand même mieux nan ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nokomis Skullnox
I'm A Lonesome Wolf

Feat : Anne Hataway
Messages : 436
Date d'inscription : 21/12/2013

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
70/100  (70/100)
Jauge de Faim:
70/100  (70/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: Rencontre du fantôme [Pv Jackson et Nokomi]   Mar 18 Fév - 23:31


Rencontre du Fantôme.






Comme si tout cela était extremement naturel, Jackson se mit à rire doucemment avant de répondre :

« J’fais pas ça pour que tu me le rendes. J’fais ça pour te faire plaisir et pour te voir bouffer quelque chose. »

Ouais. Bah la gentillesse ça courait pas vraiment les rues en ce moment.
Fantôme -toujours très à l'aise en présence d'un être humain encore en vie- avait espérer se montrer utile en se proposant pour faire un feu. C'est vrai, les survivants devaient pas tous savoir comment allumer 4 brindilles de bois secs. Mais ceux là vivaient en groupe...
Parfois, la brune se demandait comment les choses allaient évoluer... Elle avait l'impression qu'aucun groupe ne restait soudé bien longtemps. Une catastrophe naturelle, une querelle, et le groupe se dissolvait aussi rapidement qu'il s'était créé. Alors quoi ? Tout le monde finirait solitaire ? Ou des groupes se formeraient sans cesse ? Un antidote ? Ou tout le monde finirait en carcasse ambulante ? Puis mourir de fin. Ou manger d'autres rôdeurs. Bref.
Le blond s'offusqua de sa question en matière de pyromancie //oui j'invente des mots 8D//

« Qu’est-ce que tu crois, je suis un génie du feu ! Je devais être pyromane dans une autre vie. »

Son regard se tourna ensuite vers un bois, assez proche de la route.
Le petit groupe se dirigea donc vers la petite forêt, en quête de quoi faire un feu.
Arrivés à l'orée du bois, Fantôme s'éloigna un peu, aussi n'entendit-elle la voix du survivant que comme un murmurre

« Clochard, ça t’irait mieux comme nom, que Chris. Je l’aurais bien proposé à Elizabeth, mais je pense qu’elle m’aurait tuée. »

Il ne devait pas lui parler à elle, il aurait haussé la voix sinon.
En fait, c'était plutôt l'esprit de l'adolescente qui s'était éloigné.
Sa petite forêt, vers la prison. Son petit campement improvisé. Que ce passait-il là bas ? Si ça se trouve, un squatteur solitaire s'y était réfugié. Ou pire. Des rôdeurs l'aurait piétiné...
Bref. Pour l'instant elle était ici, et elle avait même de la nourriture grâce à Jackson !!
Fantôme se baissa pour ramasser des herbes très sèches, qui feraient un excellent usage.

« T’en penses quoi toi ? Clochard, ça lui va quand même mieux nan ? »

La brune se redressa et regarda un instant Jackson, avant de mirer le cabot.
Clochard... L'animal avait des poils foncés, d'aspect durs, et on pouvait pas dire que son pelage était délicat. En fait, il était en accord avec l'apocalypse. Un peu... Pitoyable. Le genre de compagnon que possédaient les clodo avant.

- Ouais ça lui va bien. Le pauvre... C'était votre chien avant le début de tout ça ?


En effet, le couple paraissait du genre à avoir adopté un compagnon pour figer les liens qui les unissaient. Avant d'avoir un enfant, plus tard... Du moins, c'est ce que Fantôme pensait.



© Nye-Hael sur Epicode

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jackson Highmore
I'm Still in School

Feat : Ryan Kwanten
Messages : 175
Date d'inscription : 01/12/2013

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
90/100  (90/100)
Jauge de Faim:
90/100  (90/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: Rencontre du fantôme [Pv Jackson et Nokomi]   Mar 25 Fév - 9:18

Nous nous dirigeâmes vers le petit bois proche de la route. Notre but premier était de trouver du bois sec pour pouvoir faire un feu. Vu le temps qu’il avait fait durant l’été, on allait en trouver pas mal. A l’orée des arbres, je chopai quelques branches puis demandai à ma nouvelle compagne –qui m’imitait à ramasser des trucs secs– ce qu’elle pensait du nom de Clochard. D’après moi, ça lui allait bien mieux que « Chris ». Je la vis observer mon chien quelques instants. Ce dernier semblait encore bouleversé par la mort de sa maîtresse. Finalement, Fantôme me lâcha que oui, ça lui allait bien. Puis, elle me questionna sur sa provenance, si c’était notre chien avant « tout ça ». Attends… elle croyait qu’on se connaissait depuis longtemps, avec Elizabeth ? Ah ça c’était marrant par contre. Je haussai les épaules puis ramassai de nouvelles branches.

« Naaan. Elle l’a trouvé un peu par hasard, qu’elle m’a dit. Elle cherchait de la bouffe, elle a trouvé un clebard. J’ai dû l’accepter quand j’ai décidé de partir avec elle. Mais ça va, ça me dérange pas. »

En fait, c’était même le contraire : j’étais content d’avoir ce chien. C’était vraiment un chouette souvenir que j’allais garder d’Elizabeth. Surtout qu’il avait l’air d’être assez intelligent. Loin d’être con quoi. Enfin pour ça, il fallait qu’il m’obéisse aussi bien qu’à son ancienne maîtresse. Mais vu qu’il était pas con, il allait bien finir par capter que sans moi, il allait crever. J’pensais même qu’il avait compris –plus ou moins– vu qu’il m’avait suivi, plutôt que de rester couché à côté du corps de l’ancienne flic.

Les bras finalement bien remplis de petit bois, je revins vers la route et déposai tout au bord du bitume. Je me redressai et remarquai que Clochard m’avait suivi à la trace. Il me regardait de ses petits yeux tristes et je ne pus m’empêcher de lui caresser tendrement la tête. Tain, voilà que je faisais dans le sentiment maintenant ! Je souris comme un imbécile : ça me ressemblait pas trop ça. Enfin si mais… fin c’tait un chien ! Finalement, je me tournai vers Fantôme et lançai d’un ton nonchalant :

« J’espère que j’ai encore du papier dans ma bagnole… »

Oui parce que c’était bien beau d’avoir du bois pour allumer un feu, mais c’était quand même mieux si j’avais du papier. Je me dirigeai vers mon pick up et ouvrit une des portes arrières. Je regardai bien en dessous des sièges, et finis par trouver… un vieux magazine porno. Il n’était pas à moi, surement à l’ancien loueur. Mais ça me faisait quand même mal au cul de devoir m’en séparer : il semblait sympa, vu les premières pages. Et y avait rien à faire… j’étais en mal de seins. Mais c’était pas pour autant que je voulais sauter sur les premières venues. Rah, triste monde cruel. La gueule jusque par terre, je revins vers l’esprit d’outre-tombe et dis :

« Bah… j’ai trouvé ça. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nokomis Skullnox
I'm A Lonesome Wolf

Feat : Anne Hataway
Messages : 436
Date d'inscription : 21/12/2013

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
70/100  (70/100)
Jauge de Faim:
70/100  (70/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: Rencontre du fantôme [Pv Jackson et Nokomi]   Mar 4 Mar - 0:15


Rencontre du Fantôme.





Fantôme finissait par croire que l'être humain n'était pas fait pour vivre seul. Parfaitement seul je veux dire. C'est vrai, depuis les premiers hommes, des peuples s'étaient formés, pour lutter contre les prédateurs, chasser en groupe, et ainsi mieux survivre. A défaut que maintenant, on fuyait pas des tigres à dent de sabre, mais des cadavres ambulants. Vraiment zarb la vie des fois. Mère Nature était peut être la pire des garces en ce monde.
Après ces considérations inutiles, l'adolescente se retourna vers Jackson, qui lui répondit :

« Naaan. Elle l’a trouvé un peu par hasard, qu’elle m’a dit. Elle cherchait de la bouffe, elle a trouvé un clebard. J’ai dû l’accepter quand j’ai décidé de partir avec elle. Mais ça va, ça me dérange pas. »

Par hasard ? Un vrai coup de pot alors. La brune n'aurait pas dit non pour être accompagnée d'un cabot. A condition qu'il ne hurle pas à la mort toutes les minutes, mais ce clebard là avait l'air plutôt intelligent. Ou conscient des circonstances apocalyptiques on va dire.
Ainsi donc, Jackson et Elizabeth ne se connaissaient pas d'avant ? Ouais. C'est vrai que c'est pas parce que deux êtres évoluent ensembles qu'ils sont forcément en couple. Elle se mettait de ces idées dans les méninges des fois....
Quand bien même, celà ne la regardait absolument pas.
Le petit groupe se redirigea vers le pick-up, ayant récupérer assez de bois sec pour faire un feu, et leur permettre de casser la croûte.

La survivante assista sans broncher à une petite scène de compassion quand le grand blond caressa doucement la tête de Clochard.
Finalement, l'homme se redressa, et se dirigea vers la voiture :

« J’espère que j’ai encore du papier dans ma bagnole… »

Certes, c'était plus simple pour allumer un feu... Mais bon, ils allaient pas non plus faire les difficiles si ? Le bois qu'ils avaient ramassé avait l'air impec pour un bon feu.
Fantôme se pencha vers le chien, histoire de le réconforter un peu (bêh il avait perdu sa maitresse le pauvre animal !) en lui gratouillant le cou. Pendant ce temps, Jackson fouillait l'intérieur du pick-up, avec l'espoir de trouver un vieux journal ou autre.

« Bah… j’ai trouvé ça. »

La survivante se releva, et posa les yeux sur un étrange magazine à la couverture quelque peu froiss... Ah. Ses yeux noisettes se posèrent sur le blond.
Il avait pas l'air hyper joyeux d'avoir trouvé ça. En même temps... Fantôme n'imaginait pas cet homme comme ça... Certes, tous les mecs étaient des pervers (*TOUSSE*) mais quand même.
Comme prévu, la brune était gênée par la situation. Elle qui était coincée comme une bonne soeur, faire face à une revue porno avec froideur, c'était pas évident.
Avec une voix aussi sûre que tremblotante, elle répondit :

- Ouais bah... Laisse. On... Je vais faire un feu avec euh... Ben les branches quoi.


Sentant ses pommettes rougir, Fantôme se détourna et s'accroupit un peu plus loin sur le bas côté. Rapidement, elle creusa une cuvette dans la terre meuble, et commença de frotter une branche sur l'autre dans un mouvement rapide et précis.
Mon dieu. Même en apocalypse zombie, il fallait qu'elle se heurte à ce genre de choses.



© Nye-Hael sur Epicode

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jackson Highmore
I'm Still in School

Feat : Ryan Kwanten
Messages : 175
Date d'inscription : 01/12/2013

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
90/100  (90/100)
Jauge de Faim:
90/100  (90/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: Rencontre du fantôme [Pv Jackson et Nokomi]   Mar 4 Mar - 5:21

La gamine Fantôme –bah ouais c’était une gosse, elle devait pas avoir plus de 17 piges !– caressa mon nouveau chien quand je partis vers ma caisse pour chercher du papier. Je commençai à fouiller mon pick up, dans l’espoir de trouver un vieux journal. C’était ce qu’il y avait de mieux pour allumer un bon feu ! Malheureusement, même en fouillant en dessous des sièges, je ne trouvai qu’une vieille revue porno. Je la feuilletai rapidement. J’étais quand même en mal de cul, fallait bien l’avouer. Mais bon, c’était pas au point de sauter sur les premières venues. Puis rien que de penser que ces meufs étaient certainement toutes mortes, et étaient en train de se décomposer en rôdant, ça me faisait clairement débander d’un coup. Bref, je sortis de mon pick up et finis par revenir vers la gamine et en lui disant que je n’avais pas trouvé grand-chose de bien intéressant, le tout en lui montrant ma trouvaille. C’était quand même mieux que rien, nan ? Bon, j’étais pas ravi non plus, mais au moins on pourrait faire un feu, avec ça. Et donc, on aurait chaud.
Contrairement à toute attente, la tête de l’enfant –hahaha– changea. On aurait presque dit que je venais de lui enfoncer un bâton dans le cul. Je la dévisageai, tendant toujours le magazine pour lui montrer, et d’une voix euh… bizarre ? Ouais c’était une voix bizarre quand même. Je ne savais pas trop comment interpréter le timbre de sa voix, mais c’était pas normal, ça c’était sûr. Soit ! Elle lança qu’on aurait qu’à faire un feu avec les branches. Je pouffai.

« Nan mais attends… les branches, elles crameront jamais comme il faut ! »

Puis je remarquai que ses petites pommettes toutes pâles étaient devenues roses, voire presque rouges. J’eus à peine le temps de lui demander quoi que ce soit qu’elle se retourna et commença à creuser un trou qui allait accueillir le feu. Je m’avançai vers le Fantôme –qui était pas très blanc pour un fantôme, fallait bien l’avouer– et m’accroupis à ses côtés, la détaillant, les yeux plissés. Je me mis à hocher doucement la tête pour finalement lancer en rigolant :

« J’ai trouvé !! T’as un problème avec le cul ! Ah ma pauvre, t’es encore vierge en fait, c’est moche !! Si tu veux, je peux me mettre torse nu, tu verras de beaux muscles dans ta vie !! »

Bon, c’était aussi un peu pour amuser la galerie, je l’avouai. J’aimais bien taquiner les gens, à l’occasion, et cette fille avait besoin de sourire. C’était pas parce que le cadavre d’Elizabeth était à cent mètres de nous qu’il ne fallait plus rigoler et se mettre à chialer comme des cons. J’étais certains que ma défunte amie pensait pareil que moi, d’ailleurs !
Je me mis donc debout et enlevai le débardeur que j’avais sur le dos. Ça faisait du bien de sentir le vent frai sur mes petits pectoraux ! J’en étais fiers, c’était pas pour rien. Ancien sportif, il fut une époque où je ne faisais que ça de mon temps libre. Maintenant, c’était une autre histoire, mais avec les évènements, je n’avais plus besoin de faire du sport pour entretenir mes muscles. Il suffisait de buter quelques zombies et le tour était joué.
Continuant dans mon délire, je me mis à danser sur place, écartant les bras et faisant aller mes fesses de droite à gauche. Ma sœur adorait quand je faisais ça ! Elle me traitait de con, mais elle riait toujours aux éclats. Pfeuh, elle me manquait à mort celle-là ! Ma mère aussi… j’espérais qu’elles se soient bien débrouillées, sans moi, quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nokomis Skullnox
I'm A Lonesome Wolf

Feat : Anne Hataway
Messages : 436
Date d'inscription : 21/12/2013

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
70/100  (70/100)
Jauge de Faim:
70/100  (70/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: Rencontre du fantôme [Pv Jackson et Nokomi]   Mer 5 Mar - 1:49


Rencontre du Fantôme.





POURQUOI il fallait toujours, même dans un contexte de fin du monde, que ce sujet à la con revienne ? Hin ? Pourquoi ? Et pourquoi était-elle aussi mal à l'aise ? Ouais bon. Elle avait que 17ans, et son enfance l'avait pas vraiment encouragée dans une voie très "libertine". Son connard de père non plus. Mais bon. Elle aurait simplement pu paraitre détachée, je m'en fout total de se que tu racontes, ou juste se forcer à faire un sourire et voilà quoi merde !
Ben non. ROUGE PIVOINE CRAMÉE.
Faut dire qu'elle le connaissait pas des masses le Jackson là. Depuis quoi ? Une petite heure maintenant ? Ouah... C'est sûr qu'elle allait pas être à l'aise avec lui.
Enfin bref. Fantôme se concentrait bien comme il fallait sur ses brindilles, bien déterminée à perdre la rougeur qui avait gagné ses pomettes. On respire un coup et ça passe. Lol.
Qu'est ce qu'il faisait ? Sans le regarder, la survivante sentit le blond s'asseoir non loin d'elle.
Il avait l'air de la détailler.
L'adolescente pria les dieux disparus que son teint peu discret ne soit issu que de son imagination.

« J’ai trouvé !! T’as un problème avec le cul ! Ah ma pauvre, t’es encore vierge en fait, c’est moche !! Si tu veux, je peux me mettre torse nu, tu verras de beaux muscles dans ta vie !! »

Ok.
Là, c'était mal parti. Cul. Vierge. Torse nu. Comment ne pas mourir après celà quand on s'appelle Nokomis Skullnox ? Réponse : C'est impossible.
Ignorant royalement l'individu qui la stressait particulièrement, la brune accentua ses mouvements, et les premières flammèches apparurent. Une aubaine. Fantôme en profita pour se détourner et arracher de l'herbe sèche, qu'elle positionna dans le creux, autour du début de feu, qui commençait à grandir. Finalement, la fille voulut poser les yeux sur Jackson.
Quelle erreur.
L'homme était à présent à moitié dénudé, debout en train de danser un truc complètement... Bizarre.
Mon dieu. Que faire ? Que faire ? Partir en courant ? Non quand même. C'était pas la mort. Quoique. A choisir, elle aurait préféré affronter une horde de zombi armée seulement d'une petite cuillère.
Feindre l'indifférence ? Avec son visage plus coquelicot qu'autre chose, c'était pas gagné.
Ses yeux noisettes se posèrent finalement sur Jackson. Les muscles de son dos étaient fins, mais pourtant saillants. Le con. Quand, dans sa danse folle, le blond se remit face à elle, elle affronta avec peine son regard.
Pendant que des flammes de taille correcte crépitaient, la brune ajouta d'une voix un peu plus affirmée :

- Bon, on mange ou tu comptes danser comme ça pour attirer des rôdeurs femelles ? Parce que les femelles vivantes se seraient foutues de toi j'pense.


C'est vrai que la danse était un peu... Bref. Elle avait pas tant regardé que ça en fait hein ! Juste sa nuque, ses épaules...Son dos, sa taille...Ses hanches... BREF.




© Nye-Hael sur Epicode

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jackson Highmore
I'm Still in School

Feat : Ryan Kwanten
Messages : 175
Date d'inscription : 01/12/2013

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
90/100  (90/100)
Jauge de Faim:
90/100  (90/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: Rencontre du fantôme [Pv Jackson et Nokomi]   Sam 8 Mar - 9:01

Elle était vachement drôle la Fantôme ! Sous ses airs de grosse dure à cuir, elle était en fait une pauvre petite vierge effarouchée ! C’était vraiment… improbable ! Et pourtant, c’était bien vrai. A mes mots, elle s’était empourprée comme une tomate. Pire qu’une canette de coca ! Franchement, la situation était vraiment cocasse !
Je me mis à danser histoire de la faire rire un peu quand même. A l’époque où je vivais en Australie, c’était le truc ultime pour faire mourir de rire ma sœur. Quand elle tirait la gueule, il suffisait que je fasse cette petite danse ridicule et c’était fini. Malheureusement, tout le monde n’était pas comme ma sœur. Et alors que je continuais à me dandiner dans tous les sens, Fantôme elle, ne riait pas du tout. Finalement, après un tour sur moi-même, l’ado plongea son regard dans le mien. Ses yeux jetaient des flammes, mais en fait, je me rendis compte que c’était juste les flammes d’un feu qu’elle avait réussi à allumer. Par contre, elle était toujours rouge cramoisi. C’était vraiment hilarant. Mais contrairement à toute attente, elle me demanda d’un ton ferme si on allait bientôt manger, ou si je comptais danser encore longtemps pour attirer les zombies femelles. Je pilai net en éclatant de rire, et m’installai à ses côtés, chopant les deux boites de conserve au passage.

« Ton humour s’est fait mordre par un zombie ou quoi ? Cela dit, y a des zombies mignonnes. Quoique, je préfère les meufs bien vivantes. Elles sont moins… possessives. »

Oui parce que même la dernière des psychopathes ne vous bouffait pas. Sauf dans les films de fictions, et encore ! Non sérieusement, je les préférais bien vivantes. Mais ça ne m’intéressait vraiment pas pour le moment. La seule fille aux environs n’était qu’une gamine, en plus. Or, mes conquêtes, j’allais pas les chercher au berceau.
Bref, je pris les conserve, mon couteau, et les ouvris rapidement à l’aide de mon instrument, vu qu’il n’y avait pas la languette tellement pratique que beaucoup de conserves avaient. C’était un truc que j’avais appris par moi-même. Les premières fois, je m’étais souvent entaillé les doigts. Une fois, ça avait même pissé le sang au point que je flippe de mourir d’hémorragie. Heureusement que maintenant, je faisais ça comme un pro ! Maintenant, il fallait attendre que les flammes se tassent un peu, pour pouvoir mettre chauffer nos conserves. Parce que non, je ne me baladais pas avec une casserole. Je lançai un regard en coin au Fantôme et pliai un des bras devant elle.

« Si tu veux, tu peux toucher mon enfant ! »

Et je lui fis un clin d’œil, histoire de la faire à nouveau devenir rouge. Franchement, je l’aimais bien cette gosse. Elle était drôle. Ça allait devenir mon nouveau jeu, que de la faire rougir. Jusqu’à ce qu’elle en ait marre et me le fasse savoir. J’allais pas dans l’excès non plus. Sauf parfois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nokomis Skullnox
I'm A Lonesome Wolf

Feat : Anne Hataway
Messages : 436
Date d'inscription : 21/12/2013

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
70/100  (70/100)
Jauge de Faim:
70/100  (70/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: Rencontre du fantôme [Pv Jackson et Nokomi]   Lun 10 Mar - 10:26

[putain de flemme de reprendre le codage xD]


    Pendant un instant, Fantôme avait (un peu) redouté la réaction de Jackson. C'est vrai quoi... Il lui avait sauvé la vie, il partageait sa nourriture et l'aiderait à survivre pendant quelques jours. MAIS BON. Il abusait aussi.
    Elle trouvait pas ça drôle elle.
    Elle qui refoulait tout sentiment, tout état d'esprit autre que celui de survivre jusqu'à ses 40ans. Ouais, elle voulait pas vivre plus loin.
    Quoiqu'il en soit, le blond avait bien réagit en fait.
    Il s'était arrêté, avait éclaté d'un rire joyeux et s'était simplement assis à côté d'elle en saisissant les boites de conserve.
    A vrai dire, Fantôme avait l'impression que ce mec était d'un optimisme sans égal et souriait tout le temps. Son parfait contraire. Quelle belle équipe ils faisaient...

    « Ton humour s’est fait mordre par un zombie ou quoi ? Cela dit, y a des zombies mignonnes. Quoique, je préfère les meufs bien vivantes. Elles sont moins… possessives. »

    La brune passa sur la possessivité des cadavres femelles.
    Pour l'instant, elle regardait le survivant tuer les boites de conserve avec son couteau. Sans trop savoir pourquoi, elle sentait l'accident arriver comme une horde d'adolescente autiste devant un concert de Bieber.
    Mais non. Cependant, Jackson lui adressa un regard en coin, accompagné d'une lueur malicieuse et d'un début de sourire. Allons donc. Qu'est-ce qu'il allait lui faire encore.
    L'adolescente ne comprit pas tout de suite quand il plia un bras en la regardant.

    « Si tu veux, tu peux toucher mon enfant ! »

    Fantôme esquissa un sourire. Décidement, quand il était lancé lui ! Il lâchait rien ! Au fond, son attitude la faisait bien rire. Même en des temps pareils, il essayait de détendre l'atmosphère. Même s'il ne la connaissait pas. Elle admirait cette capacité qu'il avait.
    Aussi, la brune haussa un sourcil de perplexité, puis tâta brièvement les muscles bien saillants de l'homme. Elle resta un instant immobile, lui adressa un regard inepressif, presque gêné... Et détourna le regard avant de se racler la gorge, presque comme pour le plaindre !

    - C'est pas grave tu sais... Certes, il y a beaucoup mieux, mais il faut te dire que c'est pas grave, il y a aussi beaucoup pire hein !

    Le ton était compatissant, et elle même avait du mal à s'empêcher de rire en imaginant la réaction de Jackson.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jackson Highmore
I'm Still in School

Feat : Ryan Kwanten
Messages : 175
Date d'inscription : 01/12/2013

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
90/100  (90/100)
Jauge de Faim:
90/100  (90/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: Rencontre du fantôme [Pv Jackson et Nokomi]   Sam 15 Mar - 3:38

Cette fille, elle avait décidément pas d’humour. Ou du moins, elle en avait autant qu’une pierre tombale ou une porte de prison. En même temps, fallait pas en attendre plus d’une meuf qui se faisait appeler « Fantôme ». D’ailleurs, je me demandais sérieusement comment elle s’appelait en vrai, et pourquoi elle voulait qu’on l’appelle ainsi. Enfin, chaque chose en son temps, j’étais certain qu’elle allait pas accepter de me répondre, et m’enverrait même chier royalement. J’étais pas con non plus. Du coup, je me contentai d’ouvrir les boites de conserve à l’aide de mon couteau. J’étais devenu un champion en la matière. Malheureusement, ce n’était pas inné et au début, je m’étais coupé plus d’une fois. Pas l’idéal, en somme. Mais maintenant, ça allait. Une fois que les boites furent ouvertes, je regardai le feu, attendant que les flammes fassent place aux braises : je n’avais pas vraiment de casserole ou de récipient, il fallait donc faire cuire la bouffe à même la conserve. Les deux boites à mes côtés, une idée diabolique me traversa l’esprit et je pliai un bras, celui le plus proche de Fantôme. D’une voix amusée, je lui proposai de toucher.

Elle avait pas l’air d’avoir beaucoup d’humour, mais ses réactions me faisaient rire, et c’était le principal. Au final, je pensais qu’elle comprenait que ce n’était pas méchant, et que ça n’était que pour l’embêter un peu. Puis c’était aussi pour détendre l’atmosphère quoi ! Bref, elle devait pas être stupide non plus hein ! La brune me lança un regard perplexe et sans un mot, tâta mes biceps. Sa petite main aux doigts froids sur ma peau me donna légèrement la chair de poule. Son visage était inexpressif. A se demander ce qu’elle pouvait bien penser. Bizarrement, elle n’était plus rouge comme une soupe à la tomate. Y avait quelque chose qui clochait. Elle se racla la gorge et d’un ton gêné, presque compatissant, je l’entendis dire que ce n’était pas grave, car même s’il y avait « beaucoup mieux », il y avait aussi bien pire. Ce fut mon tour de hausser un sourcil. De quoi elle causait, au juste ?

Puis le franc tomba, elle parlait de mes muscles. Mes yeux s’écarquillèrent. Genre, elle avait déjà vu des hommes musclés en vrai ? Je battis des paupières quelques fois, la bouche entre-ouverte. Puis je haussai les épaules :

« Ouais y a toujours mieux que soit ça c’est clair mais… mais… qu’est-ce que t’en sais en fait ? J’veux dire, tu fais la pro là, mais t’as jamais touché nan ? Et genre ça ? »

Je pris ses deux poignets et les posai sur mon torse. Je les fis même tapoter mes pectoraux et m’exclamai :

« Tu vois, ça nan plus t’as jamais touché, si ? »

En même temps, là j’exagérais pas hein ? J’espérais quand même : j’aurais l’air con si elle me foutait une baffe dans la tronche… naaaan, elle était pas du genre : elle avait bien compris que je rigolais. Mais j’pouvais pas trop savoir si elle, elle rigolait ou pas. En conclusion, cette meuf était vraiment bizarre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nokomis Skullnox
I'm A Lonesome Wolf

Feat : Anne Hataway
Messages : 436
Date d'inscription : 21/12/2013

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
70/100  (70/100)
Jauge de Faim:
70/100  (70/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: Rencontre du fantôme [Pv Jackson et Nokomi]   Sam 15 Mar - 9:07




    Vraiment, elle pensait l'avoir bien eu ce Jackson là ! Depuis plusieurs minutes déjà, il s'éclatait -du moins apparement- à jouer avec ses nerfs. Bon, elle avait des nerfs presqu'en acier trempé depuis le temps mais quand même. Y'avais... Certains sujets ou discussions... Avec lesquelles elle avait du mal.

    Bah ouais quoi on a tous ses faiblesses.
    Après une période assez difficile et délicate, ou son minois s'était habitué a une teinte coquelicot, elle s'était appliquée à allumer un feu.
    Ce concentrer sur quelque chose, c'était bien pour faire passer la gêne. Pi la chaleur pouvait être une excuse pour sa rougeur ! Si ça ce trouve, le Jackson il avait pas fait le lien du tout avec un peu de chance ! Bon. Fallait pas rêver non plus. Il avait pas une tête d'ahuri complet.

    La, Fantôme se sentait un peu plus à l'aise. Elle aurait pas partagé le plus grand fou rire du monde avec lui mais quand même. Avec ce monde de merde, elle avait pas le choix quand elle croisait quelqu'un. Fallait s'ouvrir un peu quoi.La brune venait de se foutre littéralement -mais gentiment- du blond, en doutant de la qualité de ses muscles. Discretement, elle guetta (comme David xDDDDD *sors*) la réaction du survivant. Ce dernier paru ne pas saisir immédiatement la pique... Puis finalement, il cligna des yeux et ouvrit la bouche comme un poisson.

    Fantôme se mordit l'intérieur des joues pour ne rien laisser paraitre, et Jackson répondit :

    « Ouais y a toujours mieux que soit ça c’est clair mais… mais… qu’est-ce que t’en sais en fait ? J’veux dire, tu fais la pro là, mais t’as jamais touché nan ? Et genre ça ? »

    Ça ? Quoi donc ? L'adolescente ne voyait pas de quoi il voulait parl-
    L'âme et le coeur de la brune loupèrent plusieurs secondes d'existence quand le blond saisit ses poignets pour poser ses mains à plat sur son torse.

    WHAAAAT ? Du moins, c'est ce que ses neurones hurlaient. Car en vérité, c'était la statufication absolue.

    « Tu vois, ça nan plus t’as jamais touché, si ? »

    ... Fantôme ne savait pas ce qui était le pire. La situation plus ou moins embarassante, ou le fait qu'il ai entièrement raison. C'est vrai quoi. Le seul individu du sexe opposé qu'elle avait vu partiellement dénudé, c'était son père. Bon, musculairement parlant, il faisait pas pitié, c'est clair mais bon. C'était pas Jackson quoi. Pi merde quoi hein ! Ah mais...
    Sincèrement, la brune ne savait pas quoi penser. Il jouait à quoi là ? Il voulait s'en prendre une ? Non quand même pas. Si ça dégénérait en lutte au corps à corps (8D), elle n'aurait aucune chance.

    Finalement, la survivante retira ses mains, plus ou moins avec force. Après tout, pourquoi en aurait-elle honte ?

    - Peut être pas, mais toi apparemment, t'aimes bien te faire toucher par des mineures.

    Avisant le feu, elle réalisa que le feu était réduit à l'état de braises, soit le moment parfait pour faire cuire les boites de conserves. Adressant un sourire à Jackson, elle poursuivit :

    - Le pédophile pourrait me passer les boites de conserve ?

    Vu qu'elle n'était pas trop habituée a se genre de situation, elle s'assura que le blond n'avait pas mal pris ses remarques. Mais bon, il avait de l'humour apparement alors bon...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Jackson Highmore
I'm Still in School

Feat : Ryan Kwanten
Messages : 175
Date d'inscription : 01/12/2013

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
90/100  (90/100)
Jauge de Faim:
90/100  (90/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: Rencontre du fantôme [Pv Jackson et Nokomi]   Dim 16 Mar - 4:14

Histoire de continuer dans la rigolade et la bonne humeur, je rebondis sur ce qu’avait dit la jeune adulte pour la prendre par les poignets et poser ses mains sur mon torse. Contre toute attente, elle ne disait rien. Elle restait comme une imbécile à me regarder, abasourdie. Je tapotai même ses mains sur mon torse, histoire d’avoir un peu de réaction. Mais pendant plusieurs secondes, rien. Finalement, elle se retira de mon emprise –j’avais pas été chien, je l’avais lâchée dès que j’avais sentis la pression de sa demande– et elle me lança d’un ton sec que peut-être qu’elle n’avait jamais touché un torse, mais que moi, j’aimais bien que les mineure le fassent. Sur moi. Les mineures ? J’arquai un sourcil. Cette fois, c’était moi qui avais l’air abasourdi. Nan. Allez c’était une mauvaise blague ? Elle semblait jeune, mais pas au point d’être une ado pré-pubaire quoi. Je lui donnais minimum dix-sept ou dix-huit ans !
Je la vis me jeter un sourire, puis elle me demanda –en m’appelant le pédophile– si je pouvais lui passer les boites de conserve. Rien à foutre des boites. Bon ok, si un peu. Je pris mon couteau et le plantai dans le contenu de la première conserve, profondément. Avec la lame, je réussis à soulever la boite, légèrement de travers, et finis par la poser en face de la gamine. Je fis pareil pour ma propre conserve. Je me grattai légèrement le crâne et finis par lancer :

« Mais… t’as quel âge en fait ? T’as 18 ans nan ? J’te traite de gamine, mais tu l’es pas tellement quand même, si ? »

C’était un peu con. Il n’y avait plus de flic, plus rien représentant une quelconque justice. Et donc, je ne risquais rien de l’avoir emmerdée comme ça. Mais c’était plutôt pour me rassurer quoi. Certaines personnes très mal intentionnée n’en auraient eu que faire qu’elle soit mineure. Moi, j’m’en foutais pas du tout. C’était p’t’être bizarre vu comme ça, en fait. En tous cas, j’avais retrouvé tout mon sérieux. Clochard lui, nous regardait toujours de son petit air triste.
A l’aide de mon couteau, je bouffais le contenu –bouillant– de ma conserve. J’espérais qu’elle ne l’ait pas mal pris, en fait. Hésitant, je finis par dire :

« T’sais, j’suis désolé si je t’ai mis mal à l’aise. C’était loin d’être l’idée. J’voulais juste… te changer les idées, te faire rire. J’aime pas les gens qui rigolent jamais, c’est pas drôle. C’pas pour rien que j’me suis barré de mon groupe après tout. »

La dernière phrase, j’l’avais dite en murmurant cela dans ma barbe. Mais en même temps… quoi ? J’allais faire quoi, quand l’Esprit allait vouloir se barrer ? J’allais pas faire grand-chose. J’allais juste rentrer au lycée, comme un adolescent qui avait voulu faire une fugue, et puis qui était revenu. La queue entre les jambes, accompagné d’un chien et –heureusement– de bouffe. Ah ! Ils allaient pas être contents de me voir, les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nokomis Skullnox
I'm A Lonesome Wolf

Feat : Anne Hataway
Messages : 436
Date d'inscription : 21/12/2013

Feuille de personnage
Jauge de Survie:
70/100  (70/100)
Jauge de Faim:
70/100  (70/100)
Matériel de Survie:

MessageSujet: Re: Rencontre du fantôme [Pv Jackson et Nokomi]   Jeu 20 Mar - 4:29




    Décidément, la journée avait été riche en émotions. Le matin, elle avait quitté son campement de bonne heure, avait marché en direction de la grande route menant à Atlanta et s'était mise dans un pétrin pas possible. Poursuivie par une petite dizaine de cadavres ambulants, elle avait été rescapée de justesse par une femme, Elizabeth Stark -morte en la sauvant d'ailleurs- et aussi Jackson. Un grand blond plutôt baraqué et débrouillard.
    Ce dernier lui avait proposé de faire équipe pendant quelques jours, ce qu'elle avait accepté, un peu a regret d'ailleurs.
    Et maintenant, ce Jackson semblait s'amuser intensément avec sa gêne occasionnée par un... certain sujet. C'est qu'il insistait en plus la bête ! Il venait carrément de lui plaquer les mains sur son torse !
    Non pas que le contact était désagréable, mais ... Bon, c'est pas la question quoi.

    Le survivant, certainement un peu décontenancé par les remarques qu'elle lui avait balancé, se concentra sur sa boite de conserve. Il lui en avait d'ailleurs ouverte une. Délicate attention en fait.

    « Mais… t’as quel âge en fait ? T’as 18 ans nan ? J’te traite de gamine, mais tu l’es pas tellement quand même, si ? »

    Fantôme souri intérieurement. Elle avait réussi a briser le sourire béat du blond, pour laisser place à une once d'inquiétude. Il avait retrouvé son sérieux d'un coup !
    La brune saisit la boite de conserve encore brulante, qu'elle cala entre ses genoux. Mon dieu... Depuis quand n'avait t'elle pas vu de repas aussi attirant ? Ne possédant pas de fourchette, la survivant commenca de manger le chili con carne à même la boite.

    « T’sais, j’suis désolé si je t’ai mis mal à l’aise. C’était loin d’être l’idée. J’voulais juste… te changer les idées, te faire rire. J’aime pas les gens qui rigolent jamais, c’est pas drôle. C’pas pour rien que j’me suis barré de mon groupe après tout. »

    Les derniers mots furent prononcés sur un ton plus faible. Fantôme se rassombrit. Elle savait qu'elle n'était du genre "grande humoriste". Mais en période d'apocalypse, était-ce vraiment utile de plaisanter ? Pour certaines personnes, peut être, mais chacun avait adopté sa propre méthode pour survivre, et la brune n'avait pas choisit celle du rire.
    Elle préféra ne pas répondre.
    La survivante se reconcentra sur sa boite de conserve. Bien décidée à ne pas en laisser perdre un chouilla [dédicace à Meg xD ♥], Fantôme passa sa langue sur le revers du couvercle de métal, et lécha la sauce chili.
    Hum ? Cela avait un gout étrange. Un peu métalisé et... Aïe ? Elle écarquilla faiblement les yeux. Elle était vraiment la reine des gourdes. Elle venait de s'entailler la langue en léchant le couvercle. L'adolescente avala sa bouché, ce qui n'arrangea rien, la sauce piquante acheva de pénétrer dans la coupure et s'était... Assez hard en vrai.

    Fantôme se détourna et posa un regard sur Jackson. Une fois que le regard du blond fut dans le sien, elle fronça les sourcils d'un air gênée. Qu'est ce qu'elle pouvait bien dire !? Sa bouche se remplissait doucemment de sang, et elle était pas décidée à avaler. Finalement, la brune entrouvrit la bouche et un filet de liquide écarlate coula lentement sur le menton pâle de la jeune fille.
    N'attendant plus trop, elle cracha sa gorgée de sang sur... Les genoux de Jackson. La survivante releva un visage désolé vers le blond...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Rencontre du fantôme [Pv Jackson et Nokomi]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre du fantôme [Pv Jackson et Nokomi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Michael Jackson est mort...
» Jesse Jackson Says U.S. Should Help Haiti
» Percy Jackson RPG (Réponse au partenariat)
» M. Eddy-Jackson Alexis proteste contre le partenariat entre l’AJH et la MINUSTAH
» De Michael Jackson à la burqa, l'actu de la semaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Memento Mori :: Le Monde Extérieur :: Les Routes & Grands Axes-